Les collectivités territoriales de Guyane en 2008 : Des organismes régionaux en développement

Modifié par Jean-Michel Carsuzaa le 27 septembre 2018

Auteurs: Hélène CHESNEL, Paola ZIG

Depuis 2006, l’effectif des agents territoriaux a augmenté de 10 % en Guyane. Les organismes régionaux ont beaucoup recrutés, essentiellement des contrats aidés. Ceux-ci diminuent dans les autres collectivités territoriales.
Les agents non titulaires sont beaucoup plus nombreux, notamment dans les organismes départementaux et intercommunaux.
Le taux d’administration communale reste proche de celui de la France métropolitaine. Les collectivités territoriales ont recruté des cadres.

Sommaire

Au 31 décembre 2008, les collectivités territoriales de Guyane emploient 7 800 agents. C’est 10 % de plus qu’en 2006. Les agents territoriaux représentent 17 % des salariés du département contre 8 % en France métropolitaine.

Les effectifs des organismes régionaux ont plus que doublés en deux ans

Les organismes régionaux emploient 470 agents en 2008, deux fois plus qu’en 2006. Ces organismes ont recrutés 170 emplois aidés supplémentaires entre 2006 et 2008.
30 % des agents territoriaux travaillent pour un organisme départemental, c’est plus qu’en Guadeloupe (16 %), en Martinique (16 %) et en France métropolitaine (19 %). Les organismes départementaux emploient 2 350 agents, soit une augmentation de 8 % par rapport à 2006.
Six agents territoriaux sur dix travaillent dans les organismes communaux. Leur effectif progresse de 5 % par rapport à 2006.
Les organismes intercommunaux emploient 65 agents de plus qu’en 2006.
En 2008, 54 % des agents des collectivités territoriales sont des femmes. Leur effectif (+ 9 %) croît moins vite que celui de hommes (+ 12 %).

Trois agents sur dix travaillent dans des organismes départementaux
Unité : nombre
OrganismesEnsembledont titulairesHommesFemmes
Départementaux2 3481 6591 2841 064
Régionaux470198204266
Intercommunaux383253199184
Communaux4 6142 7531 8772 737
Autres255817
Ensemble7 8404 8683 5724 268

Source : Insee - Colter 2008

Moins d’emplois aidés dans les organismes communaux et départementaux

En 2008, 936 agents sont employés en contrat aidés, soit 12 % de l’effectif total. Après une augmentation en 2006 et 2007, l’effectif diminue de 28 % pour atteindre celui de l’année 2005.

Diminution du nombre d’emplois aidés dans les collectivités territoriales guyanaises

Prcolter0801gy.jpg

Les organismes départementaux et intercommunaux ont recruté des non titulaires

En 2008, 1 900 agents sont non titulaires, soit un agent sur quatre. Cet effectif augmente de 58 % par rapport à 2006, soit 700 agents de plus. Les organismes départementaux (+ 91 %) et intercommunaux (+ 72 %) ont fortement recrutés des agents non titulaires, en grande partie dans la filière technique.
En Guyane, sur 7 800 agents territoriaux, 62 % sont des fonctionnaires contre 72 % en France métropolitaine. La part de fonctionnaires en Guyane est plus élevée qu’en Martinique (55 %), mais plus faible qu’en Guadeloupe (82 %).

Les communes emploient moins d'agents qu'en Guadeloupe et en Martinique
Unité : pour 1 000 habitants
OrganismesGuyaneGuadeloupeMartiniqueFrance Métropolitaine
Départementaux11676
Régionaux2221
Intercommunaux2154
Communaux22282919
Autres0,10,10,71,2
Ensemble37374332

Source : Insee - Colter 2008

Le taux d’administration communale reste modéré

Le taux d’administration communale en Guyane est de 22 agents pour 1 000 habitants, proche de la France métropolitaine mais plus faible qu’en Guadeloupe et en Martinique.
Parmi, les trois grandes communes du département, Kourou a un taux d’administration élevé (30 ‰), Cayenne est dans la moyenne (24 ‰) et Saint-Laurent-du-Maroni est sous administrée (17 ‰).
Avec moins de 15 agents pour 1 000 habitants, Remire- Montjoly, Macouria et Awala-Yalimapo ont les plus faibles taux d’administration.

Taux d’administration pour mille habitants par commune

Prcolter0802gy.jpg

Plus de recrutement en catégorie A et B

En 2008, 440 cadres A travaillent dans les collectivités territoriales, 16 % de plus qu’en 2006. Le nombre de cadres B augmente de 22 % entre 2006 et 2008. Les cadres A et B représentent respectivement 6 % et 9 % du personnel de la fonction publique territoriale. Comme en 2006, le taux d’encadrement (15 %) est plus élevé qu’en Guadeloupe (11 %) mais plus faible qu’en Martinique (17 %). Les organismes régionaux (46 %) et intercommunaux (45 %) ont les taux d’encadrement les plus élevées. Les communes sont sous encadrées, avec seulement 7 % de cadres A et B.
85 % des agents des collectivités territoriales sont des cadres C
Les trois quarts des agents des collectivités territoriales travaillent à temps plein. Leur effectif augmente de 11 % par rapport à 2006.
Dans les organismes régionaux, l’effectif des agents à temps plein a progressé de 80 % entre 2004 et 2008. Il a augmenté de 50 % entre 2004 et 2008 dans les organismes intercommunaux, malgré une baisse observée entre 2005 et 2006.

15 % de cadres A et B dans la commune de Cayenne
Unité : %

ABC
Ouanary00100
Grand-Santi0298
Montsinery-Tonnegrande0298
Apatou1396
Saint-Georges2395
Maripasoula1495
...


Saint-elie6094
Cayenne6985
Regina15085
Macouria20476

Source : Insee - Colter 2008Source : Insee - Colter 2008

L'enquête Colter

L’enquête sur les effectifs des collectivités locales (Colter) est adressée tous les ans et de manière exhaustive aux sièges ou établissements principaux des collectivités locales stricto sensu (régions, départements, communes, organismes communaux et intercommunaux), aux établissements publics administratifs et aux établissements publics industriels et commerciaux locaux, ainsi qu’aux organismes privés subventionnés majoritairement par des fonds publics. Elle ne prend en compte que les agents territoriaux. Les fonctionnaires d’État mis à disposition de collectivités territoriales ne sont pas comptabilisés.
L’enquête Colter 2008 est la dernière édition, elle ne sera pas renouvelée les prochaines années.

Définitions

Les collectivités locales
         Elles sont les organismes communaux (communes, Caisse des Écoles, CCAS), les organismes intercommunaux (Communauté des communes, syndicats intercommunaux…), les organismes départementaux (Conseil Général, SDIS…) et les organismes régionaux (Conseil Régional…).
Les fonctionnaires (titulaires ou stagiaires)
         Ils sont des fonctionnaires civils, des militaires ou des magistrats.
Les agents non titulaires
         Ils sont essentiellement les ouvriers d’État, les personnels de l’enseignement sous contrats payés par l’État, les contractuels, les vacataires et les collaborateurs extérieurs.
Les autres statuts de la fonction publique territoriale
         Ils sont les assistantes maternelles (rattachées aux organismes départementaux), les emplois jeunes et les apprentis.
Un contrat aidé
         C'est un contrat de travail, pour lequel l’employeur bénéficie d’aides, qui peuvent prendre la forme de subventions à l’embauche, d’exonérations de certaines cotisations sociales, d’aides à la formation. Ce sont des Contrats Emploi Solidarités (CES), Contrats Emploi Consolidés (CEC) et depuis 2005 des Contrats d’Avenir et des Contrats d’Accompagnement à l’Emploi.
Le taux d’administration locale
         Il est le rapport (multiplié par 1 000) entre le nombre d’employés des collectivités locales et la population issue de l’estimation de population au 01/01/2007.
Le taux d’administration communale
         Il est le rapport (multiplié par 1 000) entre l’effectif de la commune et la population municipale issue de l’estimation de la population au 01/01/2007.
Le taux d’encadrement
         Il est égal à la somme des cadres A et B rapportée à l’effectif total. 

Tags:
Créé par Jean-Michel Carsuzaa le 16 septembre 2014
    
© 2018 CNFPT