ANIMATION

 
L’accueil de jeunes : un ACM pas tout à fait comme les autres / VAN EECKE Roselyne
Journal de l'animation (le), 02/2019, n° 196, p. 76-81
En créant en 2006 une catégorie d’accueil sans hébergement « spéciale ados », le ministère chargé de la Jeunesse a voulu aider les organisateurs à apporter une réponse plus adaptée que l’accueil de loisirs aux problématiques de cette tranche d’âge. Ses caractéristiques, et les potentialités que comporte cette formule originale, sont parfois mal connues.

Créer une web TV : pourquoi, pour qui et comment ? / CONTASSOT Florent
Journal de l'animation (le), 02/2019, n° 196, p. 43-53
Créer une web TV, un média d’information diffusé sur Internet et entièrement réalisé par les jeunes… L’idée serait apparue comme farfelue il y a encore quelques années. Heureusement, la démocratisation d’Internet et des outils numériques permet aujourd’hui d’envisager plus simplement un tel projet, à même de fédérer les adolescents et d’être à l’origine de nombreuses activités pédagogiques.
Ce projet est par ailleurs étroitement lié à l’éducation aux médias et à l’information : il est en lien direct avec les pratiques des jeunes qui surfent à tout-va sur les réseaux sociaux, sans retenue ni filtre. C’est pourquoi il est apparu comme essentiel à la rédaction de présenter succinctement pourquoi, pour qui et comment créer sa web TV. Le projet est d’ampleur mais les résultats sont à la hauteur de l’investissement !

Le monde va-t-il de plus en plus mal ? / TREMINTIN Jacques
Journal de l'animation (le), 02/2019, n° 196, p. 22-33
L’époque ne prête guère à l’optimisme. Ouvrir son journal, allumer son poste, se connecter sur les réseaux sociaux, c’est prendre le risque de plonger dans la neurasthénie ou la déprime. L’actualité fourmille de massacres, de faits divers, d’attentats, de catastrophe naturelles décimant les populations et de prévisions nous promettant l’Apocalypse. Il ne fait pas bon grandir en ce début du XXIe siècle. Pourtant, des voix se font entendre qui en appellent à relativiser cette vision négative. Il ne s’agit pas de repeindre notre monde en rose bonbon, ni de l’identifier à celui des Bisounours. Ce dont il est question, c’est de comprendre certains mécanismes à l’œuvre dans le catastrophisme ambiant et d’éviter de tomber tant dans le déni ou l’aveuglement, que dans l’alarmisme ou la résignation.

Pour mieux accueillir le handicap en ACM / CONTASSOT Florent
Journal de l'animation (le), 02/2019, n° 196, p. 15-18
La mission nationale Accueils de Loisirs & Handicap a rendu son rapport à la mi-décembre. En 14 mois d’existence, elle a collecté de précieuses informations et énoncé 20 propositions pour un meilleur accès des enfants en situation de handicap aux accueils de loisirs. Elle a aussi mis en lumière les compétences des 59 pôles d’appui et de ressources qui accompagnent au quotidien les enfants, les familles mais aussi les animateurs.
www.mission-nationale.fr

Le séjour spécifique / VAN EECKE Roselyne
Journal de l'animation (le), 01/2019, n° 195, p. 76-81
Une commune peut-elle organiser un séjour spécifique sportif ? Un séjour d’enfants consacré aux arts plastiques peut-il être déclaré comme séjour spécifique artistique et culturel ? À quelles conditions un organisateur de séjours à l’étranger peut-il le déclarer comme séjour linguistique ? Parmi les sept catégories d’accueils collectifs de mineurs, le séjour spécifique figure parmi les plus mal connus. Qu’a-t-il réellement de « spécifique » ? À qui s’adresse-t-il ?

Une journée avec Sandrine Poulet directrice de ludothèque / WACKENIER Isabelle
Journal de l'animation (le), 01/2019, n° 195, p. 15-18
Passionnée par le jeu depuis son enfance, Sandrine Poulet, directrice de la ludothèque la Maison des jeux de Clermont-Ferrand, en a fait son métier. Entre la gestion administrative et financière de la structure, elle aime consacrer du temps au terrain, afin de ne pas perdre le sens de ce qui l’anime.

EDUCATION

 

Projet de loi Blanquer - Instruction obligatoire à 3 ans : la question de la compensation aux communes reviendra en séance / LIQUET Valérie
Localtis.info, 31/01/2019
https://www.banquedesterritoires.fr/instruction-obligatoire-3-ans-la-question-de-la-compensation-aux-communes-reviendra-en-seance?pk_campaign=newsletter_hebdo&pk_kwd=2019-02-01&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_hebdo
Le projet de loi Blanquer "pour une école de la confiance" a été adopté, le 31 janvier 2019, en commission. Zoom sur les amendements retenus qui concernent les collectivités : instruction obligatoire à 3 ans, contrôle de l'instruction en famille, expérimentation, rétropédalage sur la réforme des académies.

Éducation : Un service d'aide aux devoirs gratuit destiné aux lycéens et aux apprentis / LERIVRAIN Hélène
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 28/01/2019, n° 2450, p. 40-41
https://archives.lagazettedescommunes.com/36561260/un-service-d-aide-aux-devoirs-gratuit-destine-aux-lyceens-et-aux-apprentis
Nouvelle-Aquitaine 5,9 millions hab.
POURQUOI ?
Le dispositif d'aide aux devoirs a été lancé en octobre 2015 pour lutter contre le décrochage scolaire et les inégalités, notamment territoriales, en proposant un service gratuit.
POUR QUI ?
Le service s'adresse aux élèves de seconde, première et terminale des lycées d'enseignement général, technologique et professionnel, ainsi qu'aux apprentis.
COMMENT ?
La mise en relation entre élève et tuteur se fait par téléphone du lundi au jeudi en fin de journée. La plateforme est située au sein de la direction « éducation » de la région.

Education prioritaire - Le ministère publie un premier bilan "encourageant" du dédoublement des classes de CP en REP + / LIQUET Valérie
Localtis.info, 23/01/2019
https://www.banquedesterritoires.fr/le-ministere-publie-un-premier-bilan-encourageant-du-dedoublement-des-classes-de-cp-en-rep?pk_campaign=newsletter_hebdo&pk_kwd=2019-01-25&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_hebdo
Le dédoublement des classes de CP dans les quartiers défavorisés livre des résultats "encourageants", selon une première évaluation du ministère. Cette mesure-phare du ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, promesse de campagne d'Emmanuel Macron, consiste à baisser à une douzaine d'élèves au maximum les effectifs des classes de CP et de CE1 dans ces quartiers, pour permettre un enseignement plus progressif et personnalisé.
Elle a d'abord concerné, à la rentrée 2017, 2.200 classes de CP de quartiers REP+, avant d'être étendue en septembre à 3.200 classes de CP de quartiers REP et 1.500 classes de CE1 en REP+. A la rentrée prochaine, elle touchera tous les CE1 de REP+ et de REP et bénéficiera ainsi à 300.000 élèves, soit 20% d'une classe d'âge.

ESR - Les grands dossiers 2019 des petites villes universitaires / LIQUET Valérie
Localtis.info, 23/01/2019
https://www.banquedesterritoires.fr/les-grands-dossiers-2019-des-petites-villes-universitaires?pk_campaign=newsletter_hebdo&pk_kwd=2019-01-25&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_hebdo
Mobilité des étudiants, universités expérimentales, accueil des étudiants étrangers, valorisation immobilière des campus… quelques enjeux 2019 pour les collectivités, et notamment pour celles qui veulent préserver leur université de proximité.

Face aux violences scolaires - Quand le climat se dégrade / BELPOIS Marc
Télérama, 23/01/2019, n° 3602, p. 19-25
Agression contre des professeurs, brutalités entre élèves, dégradations de mobiliers.. La chronique médiatique des faits divers forge l'image d'une école sous haute tension, bousculée par une jeunesse ingérable et volontiers violente. Qu'en est-il vraiment ? Que se passe-t-il dans les huis clos des salles de classe, entre les murs des collèges et des lycées de France ? Nous avons donné la parole aux enseignants, dont l'autorité est essentielle pour installer de bonnes conditions d'apprentissage.

Le dédoublement des petites classes en voie d'être étendu / CORBIER Marie-Christine
Echos (les), 18/01/2019, p. 5
https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0600534598042-ecole-lexecutif-travaille-a-la-generalisation-du-dedoublement-des-petites-classes-2237463.php
Emmanuel Macron s'est engagé à « la généralisation » des dédoublements des classes de CP et de CE1 à toute la France. Les maternelles de l'éducation prioritaire vont aussi en bénéficier.

Une nouvelle convention met à plat les moyens de l'Anru en tant qu'opérateur du PIA / LIQUET Valérie
Localtis.info, 16/01/2019
https://www.banquedesterritoires.fr/une-nouvelle-convention-met-plat-les-moyens-de-lanru-en-tant-quoperateur-du-pia?pk_campaign=newsletter_quotidienne&pk_kwd=2019-01-16&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_quotidienne
On l'oublie souvent, mais l'Anru est opérateur de l'État pour la mise en œuvre de plusieurs actions du programme d'investissements d'avenir (PIA) : internats d'excellence et de réussite, projets innovants en faveur de la jeunesse, ville durable et solidaire… Une nouvelle convention financière procède à des ajustements techniques et financier et rappelle le principe d'"étanchéité budgétaire" entre ces programmes et les autres missions de l'Anru.

Contre la radicalisation, un minutieux repérage des enfants déscolarisés / DENETRE Emilie
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 14/01/2019, n° 2448, p. 46-47
https://archives.lagazettedescommunes.com/36502930/contre-la-radicalisation-un-minutieux-reperage-des-enfants-descolarises
POURQUOI ?
Après la vague d'attentats qui a touché la France en 2015, plusieurs communes ont été alertées d'une augmentation du nombre d'enfants déscolarisés.
POUR QUI ?
Se basant sur le code de l'éducation, elles ont entrepris de dresser chaque année une liste exhaustive des enfants d'âge scolaire domiciliés sur leur territoire.
COMMENT ?
Pour obtenir des listes à jour, croisées avec celles de l'Education nationale, elles ont passé des conventions avec les CAF.
Une première en France.

Enseignement supérieur - 60% des bacheliers changent de zone d'emploi quand ils deviennent étudiants / LIQUET Valerie
Localtis.info, 09/01/2019
https://www.banquedesterritoires.fr/60-des-bacheliers-changent-de-zone-demploi-quand-ils-deviennent-etudiants?pk_campaign=newsletter_hebdo&pk_kwd=2019-01-11&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_hebdo
La majorité des étudiants quittent la zone d'emploi où ils ont passé le bac parce qu’ils n’y trouvent pas la formation désirée. Mais cette mobilité est un luxe que les étudiants d’origine modeste ne peuvent pas toujours se payer. L’Insee fait le point. De quoi alimenter les réflexions autour des politiques territoriales en faveur de l’enseignement supérieur et de l’emploi, et plus généralement sur les écosystèmes économiques locaux

Avec les « classes éloignées en réseau », les écoles rurales jouent collectif / LAFERRIERE Thérèse, BRUILLARD Éric
The Conversation, 09/01/2019
https://theconversation.com/avec-les-classes-eloignees-en-reseau-les-ecoles-rurales-jouent-collectif-107553?utm_medium=email&utm_campaign=La%20lettre%20de%20The%20Conversation%20France%20du%206%20janvier%202019%20-%201205011055&utm_content=La%20lettre%20de%20The%20Conversation%20France%20du%206%20janvier%202019%20-%201205011055+CID_e9ba8e7472f678f47c7f57411afb9e69&utm_source=campaign_monitor_fr&utm_term=Avec%20les%20%20classes%20loignes%20en%20rseau%20%20les%20coles%20rurales%20jouent%20collectif
« Dans les petites écoles, il y a plein d’activités qui méritent d’être partagées » : voilà le credo des « écoles éloignées en réseau », un dispositif numérique né au Québec et expérimenté en Auvergne.

Orientation - Un décret fixe les modalités de compensation financière du transfert des Dronisep aux régions / LIQUET Valérie
Localtis.info, 07/01/2019
Avec la loi "Avenir professionnel" du 5 septembre 2018, les régions sont chargées d'informer les élèves dès le collège et les étudiants sur les formations, les métiers et les évolutions de l'emploi. Elles bénéficient pour cela du transfert des Dronisep, les Délégations régionales de l'Onisep (Office national d'information sur les enseignements et les professions). Le décret fixant les compensations financières de ce transfert est tout juste publié au JO.

Rentrée scolaire 2019 : le détail de la répartition des postes d'enseignants par académie
Localtis.info, 04/01/2019
https://www.banquedesterritoires.fr/rentree-scolaire-2019-le-detail-de-la-repartition-des-postes-denseignants-par-academie?pk_campaign=newsletter_quotidienne&pk_kwd=2019-01-04&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_quotidienne
+632 pour l'académie de Créteil, -105 pour celle de Lille... le Dgesco, Jean-Marc Huart, a présenté le 19 décembre 2018 devant le comité technique ministériel (CTMEN) la répartition académique des postes pour la rentrée 2019. Le ministère explique qu'au total, l’Éducation nationale bénéficiera d’environ 2.000 équivalents temps plein (ETP) supplémentaires. Les syndicats contestent cet affichage fait "pour ne pas inquiéter l’opinion publique".

Rester parent quand le couple se déchire / PIRCHER Peggy
Ecole des parents (l'), 01/2019, n° 630, p. 22-23
Comment se respecter en tant que partenaires d'éducation quand la conjugalité se dégrade ? Comment aider les professionnels qui accompagnement des conjoints vivant une séparation conflictuelle, et ainsi, préserver leurs enfants ?

Orientation. Pour une éducation au choix / MEIRIEU Philippe
Ecole des parents (l'), 01/2019, n° 630, p. 20-21
Il revient aux éducateurs, parents, enseignants, cadres éducatifs de s'engager dans une authentique éducation à la décision dès la petite enfance. Etre capable de s'orienter n'est pas un don qui surgit spontanément, c'est un des objectifs de toute éducation.

L'Etat arrête les dispositions du Plan mercredi / BAYEUX Patrick
Acteurs du sport, 01/2019, n° 205, p. 20
Une instruction du 26 novembre détaille les modalités d’organisation du Plan mercredi. les communes devront s'engager sur une charte qualité. Le soutien financier de l'Etat est pérennisé pour celles qui ne sont pas repassées à quatre jours d'école.
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=136259

Re-création : Cours d'école libérées, délivrées [Dossier] / KOCH Marjolaine
Lettre du cadre territorial (la), 01/2019, n° 524, p. 24-30
- Des cours d'école moins brutes :
La France, un peu en retard sur certains autres pays, commence à s’y mettre. Les cours d'écoles s’ouvrent au végétal, pour éviter l’effet îlot de chaleur. Elles se réaménagent aussi pour apprendre aux enfants à grandir autrement.
- DP2 : la mixité avant tout :
À Trappes, c’est l’heure de la grande rénovation. Toutes les écoles devraient bénéficier d’un lifting d’ici trois ans. Au programme : un partage équitable de l’espace entre filles et garçons. Avec, en amont, une réflexion partagée entre les acteurs éducatifs.
- Une démarche centrée usagers :
La ville de Saint-Étienne a lancé un vaste projet de rénovation du groupe scolaire Rosa Parks. Confié à une agence de design d’espace, ce projet a fait l’objet d’une méthodologie précise qui a impliqué toutes les parties prenantes.
- L'œil de l'expert : « Les cours d'école assignent aux enfants des places dont ils ne veulent pas toujours »

La construction des repères temporels / JEAN Pascal
Acteurs de la vie scolaire, 01/2019, n° 103, p. 20
L'acquisition des compétences dès la maternelle favorise la réussite scolaire. Ceci est notamment valable pour les repères temporels présents très tôt dans le développement de l'enfant.

Blanquer réforme par petites touches / LANDOT Eric
Acteurs de la vie scolaire, 01/2019, n° 103, p. 18-19
Le projet de loi "Pour une école de la confiance" va prochainement être examiné par l'Assemblée Nationale. De l'instruction obligatoire à 3 ans à la formation des professeurs, en passant par la fusion de certaines rectorats, revue de détail des principales mesures.

La responsabilité pénale des mineurs / LEBRUN Pierre-Brice
Acteurs de la vie scolaire, 01/2019, n° 103, p. 14-15
Un mineur de 10 ans a été mis en examen cet été pour icendie volontaire ayant entraîné la mort. Ce fait divers dramatique permet d'aborder la question de la responsabilité pénale des mineurs et de leurs encadrants. Et contrairement à ce qui a pu être dit, al loi française ne fixe pas d'âge en dessous duquel un mineur ne peut pas être jugé.

L'éducation sera inclusive ou ne sera pas / DELAVEAU Jean-Dominique
Acteurs de la vie scolaire, 01/2019, n° 103, p. 8-11
L'adaptation des univers scolaire, périscolaire et extrascolaire pour accueillir non seulement les enfants porteurs de handicap mais aussi tous ceux qui rencontrent des difficultés psychologiques, sociales, culturelles ou linguistiques particulières fait enfin son chemin en France. Au bénéfice de tous.
Avec une interview de Serge Thomazet, enseignant chercheur à l'Espé Clermont Auvergne, membre du laboratoire Acté, responsable du Master Scolarisation et besoins éducatifs particuliers "Le concept de handicap n'a pas de sens dans l'éducation"

Apprendre à penser : la philosophie à l'école [DOSSIER]
Animation & éducation, 01/2019, n° 268, p.13-36
Au sommaire :
- Peut-on apprendre à penser ?
- Penser à l'école, penser l'école
- Penser par soi-même, pour soi-même, avec les autres
- Nouvelles pratiques philosophiques - Pour que la parole ne soit plus un sport de combat !
- PhiloJeunes - Un outil d'équité socio-scolaire
- Le débat philo - Une formation et après ?
- Le temps des penseurs
- Osons penser ensemble !
- Apprendre à penser et à s'écouter de la maternelle à la Terminale
- Atelier philosophique - Un dispositif dont les enseignants peuvent se saisir après avoir été formés
- Des ateliers philo-radio hebdomadaires
- Penser ensemble pour vivre ensemble

Instruction obligatoire : pour un principe fondamental reconnu par les lois de la République / CAMBY Jean-Pierre, LARZUL Tanneguy, SCHOETTL Jean-Eric
Actualité Juridique. Droit Administratif, 24/12/2018, n° 44/2018, p. 2486-2492
Si, comme la liberté de l'enseignement, le droit à l'instruction fait l'objet d'une protection constitutionnelle, l'obligation d'instruire ne figure pas explicitement dans notre bloc de constitutionnalité. Or, elle présente toutes les caractéristiques d'importance et d'application continue d'un principe fondamental reconnu par les lois de la République. Cette reconnaissance permettrait de mieux assurer l'intérêt de l'enfant, la liberté de choix des parents entre établissements publics ou privés ou instruction à domicile et l'acquisition d'un socle commun de connaissances. Dans le cas de l'instruction dans la famille, la substance de l'obligation d'instruire serait celle définie par l'article L. 131-1-1 du code de l'éducation. Il en résulterait l'obligation corollaire, pour l’État, de contrôler que l'éducation dans la famille satisfait à ces exigences et, si tel n'est pas le cas, d'imposer la scolarisation de l'enfant.

Ecole, la révolution douce
Journal de l'action sociale (le), 12/2018, n° 232, p. 14-19
De tout temps, l'école républicaine a eu le souci de développer le sens civique et l'esprit critique des enfants. Mais cette aspiration est aujourd'hui confrontée à de dures réalités issues de la détérioration du contexte économique et social, sans omettre de mentionner l'évolution de la structure familiale. Les enseignants ne peuvent plus faire face seuls à la désocialisation des enfants, à la précarisation de certaines familles, à la perte des repères collectifs et sociaux. C'est pourquoi, depuis plusieurs années, on s'efforce de compléter l'enseignement d'activités éducatives aptes à transmettre les valeurs du bien commun. Mais si l'on veut aller encore plus loin pour faire de l'école un véritable laboratoire de l'engagement civique et du vivre ensemble, encore faut-il savoir en faire un espace de plus en plus ouvert sur son environnement.

Les élus posent les conditions de la continuité éducative / STROESSER Emmanuelle
Maires de France, 12/2018, n° 363, p. 107-109
101e congrès de l'AMF - Résumé du forum du 22 novembre 2018 portant sur "la petite enfance à l'école : vers plus de continuité éducative?"
Instruction obligatoire dès 3 ans, Plan mercredi... Les maires exigent de l’État des moyens financiers et un décloisonnement des politiques éducatives.

Le cirque fait école [DOSSIER]
Revue ep & s, 10/2018, n° 382, p. 28-47
Au sommaire :
- Les arts du cirque au carrefour de la professionnalisation
- Former les artistes au cirque et par le cirque
- Une pratique culturelle pour tous : mythe ou réalité ?
- Les arts du cirque, une contribution aux parcours éducatifs pour les écoliers de Rosny-sous-Bois
- A Loudun, c'est le cirque au collège Joachim du Bellay !
- Du lycée à la piste, A AUCH, il n'y a qu'un pas

RESTAURATION COLLECTIVE

 

Repas de substitution et principe de laïcité : de l'intérêt d'un accommodement raisonnable / BONNET Baptiste
Actualité Juridique. Droit Administratif, 21/01/2019, n° 2/2019, p. 117-122
Les principes de laïcité et de neutralité auxquels est soumis le service public ne constituent pas un obstacle à l'instauration et au maintien de menus de substitution dans un service public de restauration scolaire. Si des raisons techniques ou financières, liées à l'organisation et au fonctionnement d'u service public, peuvent justifier l'arrêt de la proposition de menus de substitution, une telle décision ne peut se fonder, en droit, sur les seuls principe de laïcité et de neutralité.
CAA Lyon, 23 octobre 2018, Commune de Chalon-sur-Saône, n° 17LY03323
https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000037525197&fastReqId=846380048&fastPos=1

Cantines : relever les défis d'une alimentation de qualité [Dossier] / GUILLEMAIN D'ECHON Emmanuel
Maires de France, 01/2019, n° 364, p. 36-42
La loi Egalim du 30 octobre 2018 entend placer la qualité des repas et le respect de l'environnement comme une priorité dans la gestion des cantines. Elle fixe cependant des objectifs qui méconnaissent parfois l'ampleur des défis, parmi lesquels la formation des cuisiniers, après trois décennies d'une gestion centrée sur l'équilibre des coûts.
www.lacouronne.fr/category/restauration-scolaire/
http://reseauvillesactivespnns.fr/
http://regions-france.org/actualites/actualites-nationales/seminaire-politique-agricole-commune-bordeaux/
http://terresenvilles.org/le-guide-de-financement-des-pat-est-sorti-de-presse/

SPORT

 

Fédérations sportives et collectivités territoriales : deux mondes à rapprocher / LESAY Jean-Damien
Localtis.info, 31/01/2019
https://www.banquedesterritoires.fr/federations-sportives-et-collectivites-territoriales-deux-mondes-rapprocher?pk_campaign=newsletter_hebdo&pk_kwd=2019-02-01&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_hebdo
Au détour d'un document qui ne les concernait pas de prime abord, les collectivités territoriales vont en apprendre beaucoup sur la façon dont les fédérations sportives les voient. Dans une étude réalisée par Olbia conseil et le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges, et intitulée "Etat des lieux des fédérations françaises sportives et membres associés du CNOSF", le Comité national olympique et sportif français a voulu en savoir plus sur le mode de fonctionnement de ses membres. Si le but était avant tout "de collecter des éléments sur des champs relatifs aux plans de développement [des fédérations]", la question des rapports entre fédérations et collectivités territoriales s'est invitée dans le débat.

Dans les QPV, les équipements sportifs sont proches mais peu variés / LESAY Jean-Damien
Localtis.info, 29/01/2019
https://www.banquedesterritoires.fr/dans-les-qpv-les-equipements-sportifs-sont-proches-mais-peu-varies?pk_campaign=newsletter_hebdo&pk_kwd=2019-02-01&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_hebdo
L’accessibilité à pied aux équipements sportifs dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) présente "une bonne couverture mais une offre peu variée". Telle est la principale conclusion d'une étude de l’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV), réalisée en collaboration avec le commissariat général à l'Egalité des territoires (CGET) et le ministère des Sports, et publiée le 18 janvier.

Sports - Le secteur public, premier débouché des diplômés en Staps / LESAY Jean-Damien
Localtis.info, 28/01/2019
https://www.banquedesterritoires.fr/le-secteur-public-premier-debouche-des-diplomes-en-staps?pk_campaign=newsletter_hebdo&pk_kwd=2019-02-01&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_hebdo
L'emploi dans le secteur public, et en collectivité locale, est un débouché important pour les diplômés en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives). C'est ce qui ressort d'un travail réalisé par la Conférence des directeurs et doyens de Staps et le Groupe d’analyse de la relation emploi-formation (Garef) et dévoilé le 8 janvier 2019 à Rouen. Intitulée "Enquête emploi diplômés Staps 2015-2016", l'étude s'est appuyée sur un questionnaire adressé aux diplômés de l'année scolaire 2015-2016 et a cherché à savoir ce qu'ils étaient devenus deux ans après l'obtention de leur diplôme. Sur les 10.600 diplômés en Staps, l'échantillon des répondants s'établissait à 2.458 personnes.

Paris 2024. Les bases arrières des JO dans les starting-blocks
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 21/01/2019, n° 3/2449, p. 14
"Le Comité d'organisation des JO de Paris 2024 souhaite engager les territoires dans les festivités en créant un label officiel". Détails sur le cahier des charges et la gouvernance partagée.

La Seine-et-Marne préfigure la future gouvernance du sport / PICOT David
Acteurs du sport, 01/2019, n° 205, p. 27
Représentant de l'Etat, du mouvement sportif, des collectivités...Début 2017, le conseil départemental de Seine -et-Marne et son comité olympique et sportif ont, à leur façon, dessiné les contours d'une gouvernance partagée su sport. un coup d'avance qu'il convient désormais de conserver.

JO 2024 : la Seine-Saint-Denis veut faire fructifier l'héritage / LESAY Jean-Damien
Acteurs du sport, 01/2019, n° 205, p. 24-25
En 2024, le centre névralgique des Jeux olympiques ne se situera pas à Paris mais en Seine_Saint_Denis. Dans ce département qui bat les records en terme de déficit d'équipements sportifs ou de chômage des jeunes, le projet olympique a immédiatement suscité un vif intérêt. Et les idées ne manquent pas pour transformer le territoire au-delà de la seule dimension sportive.

Coup de froid sur les patinoires / CHEMINADE Denis
Acteurs du sport, 01/2019, n° 205, p. 22-23
Les patinoires hexagonales sont saturées, victimes de leur succès, en partie liée à la diversification des pratiques. La fédération tire la sonnette d'alarme et veut, à l'image de la natation avec les piscines, un Plan patinoire. Avec en ligne de mire, les JO.

Epinay-sur-Seine opte pour le grès / ROMAN Sylvie
Acteurs du sport, 01/2019, n° 205, p. 19
Les travaux rendus nécessaires pour refaire l'étanchéité des plages ont permis de repenser entièrement les sols des bassins de la piscine d'Epinay-sur-Seine. La résine, jugée trop froide, a été abandonnée au profit des carreaux de grès.

Les sols des piscines entrent en résistance / ROMAN Sylvie
Acteurs du sport, 01/2019, n° 205, p. 15-17
Adhérence, hygiène, résistance, les sols d'une piscine doivent répondre à des contraintes quasi contradictoires. Les matériaux utilisés (carrelage, résine) seront donc différents selon les zones. Mais la conception est un élément important pour réduite les risques. Ainsi que le bon suivi et l'entretien au quotidien.

L'esport, de moins en moins virtuel / PICOT David
Acteurs du sport, 01/2019, n° 205, p. 9-13
Entre ironie et scepticisme...L'évocation d'une présence éventuelle-et vite balayée- de l'esport aux Jeux olympiques de Paris 2024 a semé doute et défiance parmi les acteurs du sport français. Comment appréhender cet écosystème qui rassemble certes deux millions de joueurs en France mais dont les codes sont éloignés des pratiquants habituels. Certains clubs et collectivités s'y mettent pourtant, que ce soit pour une stratégie de marque ou pour toucher les "Millenials". Si pour l'instant cela coûte et rapporte peu, certains parient sur une structuration et des droits TV.
https://www.france-esports.org/

Les feux d'artifice : nouvelles réglementations et mesures contre les risques / DARTOIS Clément
Fiches pratiques techniques, 12/2018, n° 224, 11/42
Les fêtes estivales, de fin d'année et commémoratives, sont depuis longtemps accompagnées de tirs de feux d'artifice organisés par les collectivités ou les associations. Un nouveau phénomène prend de l'ampleur avec des particuliers qui souhaitent organiser des tirs d'artifice pour des événements privés. Malgré la sécurité renforcée due à l'évolution technique du matériel et des normes de fabrication, des accidents peuvent encore se produire tant au cours des tirs publics que des tirs privés. L'objet de cette fiche est de présenter les réglementations récentes et les mesures techniques permettant de limiter au maximum les risques.

Tags:
Créé par Doc CnfptDoc le 13 février 2019
    
© 2018 CNFPT