Politiques de santé

Loi de bioéthique : hors PMA, quoi de neuf ?
lemonde.fr, 24/09/2019
https://www.lemonde.fr/sciences/artichttps://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/09/24/loi-de-bioethique-hors-pma-quoi-de-neuf_6012780_1650684.html
Enquête - La révision de la loi relative à la bioéthique débute à l’Assemblée nationale, le 24 septembre 2019. Si, jusqu’à présent, l’aide médicale à la procréation a été au centre des débats, d’autres sujets, comme les tests génétiques, les greffes ou la recherche sur l’embryon sont loin de faire consensus. Tour d’horizon des controverses à venir.
http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/alt/bioethique_2

Hôpital : encore des mots, toujours des maux ?
France culture, 10/09/2019
https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/hopital-encore-des-mots-toujours-des-maux
Le ministre de la Santé à promis de consacrer "plus de 750 millions d'euros" entre 2019 et 2022 pour désengorger les urgences. Elle ne prévoit en revanche pas d'ouvertures de lits ni de recrutements de personnels, alors qu'il s'agissait des principales revendications des grévistes

Urgences: Buzyn dévoile un "pacte de refondation" à 750 millions, sans lits supplémentaires / Public Sénat, 09/09/2019
https://www.publicsenat.fr/article/politique/urgences-buzyn-devoile-un-pacte-de-refondation-a-750-millions-sans-lits
Aux grands maux, les grands remèdes? La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, doit présenter lundi après-midi un "plan d'actions" avec un "budget dédié" pour "régler sur le long terme" la crise des urgences qui dure depuis bientôt six mois.
La primeur de ces annonces sera réservée aux représentants des personnels et dirigeants hospitaliers, que Mme Buzyn recevra à 15H00, ainsi que les syndicats de médecins libéraux et le collectif Inter-Urgences, à l'origine de ce mouvement social inédit.
Mais la ministre a déjà promis dimanche qu'il y aurait "un budget dédié pour régler la crise".
"Je vais mettre de l'argent dans des solutions pérennes, restructurantes, qui vont régler le problème des urgences sur le long terme", a-t-elle affirmé.
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/urgences_dp_septembre_2019-2.pdf

La loi Santé mobilise les territoires
Gazette sante social (la), 09/2019, n° 165, p. 15-22
La loi relative à l'organisation et à la transformation du système de santé a été publiée au Journal officiel le 26 juillet. Elle décline trois axes du Plan Ma santé 2022 : la réforme des études de santé, la mobilisation de collectifs de soins sur les territoires et le développement du numérique en santé. Pour répondre aux défis des déserts médicaux, de la démographie médicale et de la chronicisation des maladies, elle mise sur les dynamiques locales et donne quelques contre-pouvoirs aux élus locaux. Un premier pas salué dans ses intentions. Mais l'absence de mesures coercitives et d'incitations financières et une vision peut-être trop sanitaire font douter les acteurs de son efficacité.

La santé, entre centralisation et décentralisation / PONTIER JEAN-MARIE
Revue de droit sanitaire et social, 07/2019, n° 4, p. 669-679
Dans un Etat décentralisé tel que le nôtre, les compétences sont réparties entre l'Etat et les collectivités territoriales. La santé, indiscutable service, peut-elle faire l'objet d'une décentralisation ? Dans le cadre du mouvement de décentralisation des années 82-83, on l'a pensé, d'autant que les communes ont eu, historiquement, un rôle en ce domaine. Mais avec le temps, des transferts sont apparus inopportuns, certaines compétences ont été retournées à l'Etat. Un nouvel équilibre, difficile à établir, est recherché entre les services déconcentrés et décentralisés fonctionnellement (ARS) et les collectivités territoriales.

Thématiques de santé

Addictions - Toxicomanie

Gaz hilarant : les maires multiplient les arrêtés municipaux / PERRIER Nathalie
lagazettedescommunes.com – Club prévention sécurité, 10/09/2019
https://www.lagazettedescommunes.com/637502/gaz-hilarant-les-maires-multiplient-les-arretes-municipaux/
Depuis quelques mois, une nouvelle drogue fait fureur chez les jeunes : le gaz hilarant, qui est en fait du protoxyde d’azote. Pour endiguer la consommation de cette drogue à disposition sur internet ou dans le commerce, des villes ont décidé de prendre des arrêtés municipaux pour en interdire la vente aux mineurs.

Fonds de lutte contre les addictions : quelles actions financées en 2019 ?
Média social (Le), 28/08/2019
Un arrêté du 2 août 2019 liste les actions éligibles en 2019 au fonds de lutte contre les addictions liées aux substances psychoactives, ainsi que les montants alloués. En particulier, 32 millions d'euros sont dédiés au financement d'actions régionales.
Le fonds de lutte contre les addictions liées aux substances psychoactives, créé par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, est enfin mis en place, à la faveur de plusieurs textes réglementaires publiés cet été 2019.
Un décret du 21 juin 2019 précise les règles de fonctionnement et de gouvernance de cette nouvelle instance, tandis qu'un arrêté du 2 août 2019 fixe la liste des bénéficiaires de ce fonds ainsi que les montants et la destination des sommes qui leur sont versées. En outre, une instruction du 5 juillet 2019 détaille l'une des actions financées par ce fonds : le lancement d'appels à projets permettant la prise en charge d'actions régionales de lutte contre les addictions.
La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, s'est félicitée de la mise en place de ce fonds, doté de près de 120 millions d'euros pour 2019.
https://www.lemediasocial.fr/hulkStatic/EL/ELI/2019/08/fe7bfb9ae-69dd-4099-8cf1-833a6fd017d9/sharp_/ANX/D21juinfondslutteaddicto.pdf
https://www.lemediasocial.fr/hulkStatic/EL/ELI/2019/08/fe7bfb9ae-69dd-4099-8cf1-833a6fd017d9/sharp_/ANX/Arr2aoutfondslutteaddicto.pdf

Education à la santé et promotion de la santé

Un appel à projets pour 100 premières "maisons sport-santé" / LESAY JEAN DAMIEN
Localtis.info, 09/09/2019
https://www.banquedesterritoires.fr/un-appel-projets-pour-100-premieres-maisons-sport-sante?pk_campaign=newsletter_quotidienne&pk_kwd=2019-09-09&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_quotidienne
Un appel à projets pour 100 "maisons sport-santé" conjoint aux ministères de la Santé et des Sports a été lancé, a annoncé la ministre des Sports le 4 septembre 2019. Ces maisons ont pour objectif d'accompagner et de soutenir les personnes qui souhaitent maintenir ou améliorer leur santé - les femmes qui ont eu un cancer du sein sont les premières patientes attendues - par une pratique d’activité physique et sportive, sécurisée et délivrée par des professionnels formés. Ces maisons pourront se situer dans des hôpitaux ou au sein d'une association, et parmi les intervenants envisagés, les collectivités locales sont les bienvenues.

Santé - Dijon expérimente un programme local de lutte contre l'obésité
Gazette sante social (la), 09/2019, n° 165, p. 46
L'Espace médical nutrition et obésité, à Dijon, a bâti un programme de prise en charge qui associe médecin, psychologue ou encore en diététicien. Il est financé au titre de l'article 51 de la loi de financement de la Sécurité sociale.

Stratégie nationale sport santé 2019-2024 / MINISTERE DES SOLIDARITES ET DE LA SANTE, MINISTERE DES SPORTS, 07/2019, 44 p
http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_snss_2019-2024_cs6_v5.pdf
CONTEXTE - Au niveau mondial, un adulte sur quatre manque d’exercice et plus de 80 % des adolescents n’ont pas une activité physique suffisante. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la sédentarité est à l’origine chaque année de 2 millions de décès dans le monde et de nombreuses pathologies chroniques. De même, l’inactivité physique est responsable d’environ 10 % des décès en Europe. Le coût de la sédentarité est chiffré à 67,5 Mds de dollars (61 milliards d’euros) par an, soit 53,8 milliards de dollars de dépenses de santé et 13,7 milliards de dollars de perte de productivité1. Le ministère des Sports (Bureau du sport professionnel et de l’économie du sport) a chiffré le coût de la sédentarité à 17 milliards d’euros par an pour la France, dont 14 milliards pour les dépenses de santé.Face à l’accroissement continu de la sédentarité, de l’inactivité physique et de l’ensemble des pathologies chroniques qui y sont associées, nombre de chercheurs ont prouvé l’efficacité d’une activité physique régulière, modérée et adaptée pour prévenir ces pathologies et endiguer cette « pandémie ».
http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/strategie-nationale-sport-sante4-pages.pdf

Enfance - Adolescence

Chez les adolescents en surpoids, les cas d’obésité augmentent
leparisien.fr, 28/08/2019
http://www.leparisien.fr/societe/sante/les-adolescents-plus-souvent-en-surpoids-qu-il-y-a-dix-ans-28-08-2019-8140599.php
Ce phénomène inquiétant touche principalement les filles à l’âge du collège.
Les adolescents français ont de meilleures dents qu'il y a une dizaine d'années, mais ils sont « plus souvent en surcharge pondérale », selon une étude publiée le par la Drees, le service statistique des ministères sociaux.
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1122.pdf

En 2017, des adolescents plutôt en meilleure santé physique mais plus souvent en surcharge pondérale
DREES - études et résultats, 08/2019, n° 1122, 6 p
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1122.pdf
En 2017, 18 % des adolescents en classe de troisième sont en surcharge pondérale et 5 % sont obèses. Entre 2009 et 2017, les prévalences de la surcharge pondérale et de l’obésité sont en hausse, en particulier pour les filles (de 17 % en 2009à 20 % en 2017). La santé bucco-dentaire est, en revanche, en nette amélioration : 68 % des adolescents ont des dents indemnes de caries, contre 56 % en 2009. Ces évolutions sont marquées par de fortes inégalités sociales. Ainsi, 24 % des enfants d’ouvriers sont en surcharge pondérale et 8 % sont obèses, contre respectivement 12 % et 3 % des enfants de cadres. La proportion de ceux qui n’ont aucune dent cariée s’élève à 59 % pour les enfants d’ouvriers, contre 77 % pour ceux des cadres.

Rapport relatif au parcours de coordination renforcée santé-accueil-éducation des enfants de zéro à six ans / RIST Stéphanie, BERTHET-DERRIEN Marie-Sophie, 03/2019, 66 p.
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_27_mars_stephanie_rist.pdf
La petite enfance est une période cruciale pour prévenir, repérer, détecter des troubles, pour réduire les inégalités sociales de santé et soutenir des trajectoires plus favorables pour la santé de tous les enfants. L’ensemble des travaux disponibles relèvent l’intérêt de mettre l’accent sur le suivi préventif des « mille premiers jours », période au cours de laquelle l’environnement conditionne la santé et le risque de maladie pour toute la vie, et sur les bilans de santé à trois et quatre ans, les repérages tardifs entraînant des pertes de chance.
Mais la petite enfance est aussi une période où se côtoient un nombre particulièrement élevé d’acteurs, d’où un besoin de coordination renforcé. La réalisation des bilans et examens préventifs mobilise différents intervenants (acteurs de la PMI, de la santé scolaire, professionnels de santé en crèche, professionnels libéraux et hospitaliers) dont l’articulation repose trop souvent sur des initiatives locales sans cadre de contractualisation pérenne, des collaborations de « bonne volonté » et souvent formelles.

Santé : Lancement de PEGASE
ash.tm.fr, 06/09/2019
https://www.ash.tm.fr/sante-lancement-de-pegase-521921.php
L’expérimentation sur le suivi de santé des jeunes enfants de l’Aide sociale à l’enfance va prochainement être déployée. Elle concernera des enfants de moins de 5 ans pris en charge dans 15 pouponnières.

L'accueil des enfants à l'hôpital public, 09/2019, 48 p.
https://www.fhf.fr/Offre-de-soins-Qualite/Organisation-de-l-offre-de-soins/L-accueil-des-enfants-a-l-hopital-public
"L’hospitalisation des enfants et des adolescents dans un établissement public de santé est encadrée par un certain nombre de textes réglementaires assez complet mais qui reste perfectible.
Suite à un dialogue constructif avec le Défenseur des Droits sur l’application des droits de l’enfant dans les établissements de santé, la commission des usagers de la FHF s’est emparée du sujet en menant une enquête* auprès de ses établissements adhérents.
L’objectif étant de comprendre la manière dont ils appliquaient les textes, d’écouter leurs difficultés et, enfin, de recueillir des expériences vertueuses afin de pouvoir élaborer des recommandations."

Périnatalité, santé de la mère, de la famille, de l’enfant

Vulnérabilité prénatales et enjeux éthiques de la prévention : enquête en région Paca
Santé publique, 05/2019, n° 3, p. 347-355
Certaines situations prénatales peuvent être qualifiées de "préoccupantes" sur le plan médico-psychosocial, avec un risque de danger pour l'enfant à naître. Elles soulèvent différentes problématiques, entre prévention et protection, légal et légitime. Les objectifs de cette étude étaient d'évaluer la perception des professionnels vis-à-vis des situations prénatales les plus préoccupantes, de réaliser un état des lieux des pratiques concernant leur prise en charge et d'identifier des leviers d'amélioration.

Périnatalité, de la conception au post-partum
Cahiers de la puériculture (Les), 03/2019, p. 11-32
Au sommaire :
- Articulation des différents professionnels intervenant auprès de la mère et de l'enfant en sortie de maternité
- Mort inattendus du nourrisson : évolution des supports de prévention
- Papa, maman, bébé : tricoter la layette des émotions en PMI
- Outils de repérage et de prévention des situations de vulnérabilité en réseau de périnatalité
- Observer les rythmes du nouveau-né à terme et prématuré

Santé : généralités

Mobilisation générale pour la formation aux gestes qui sauvent / LEGER COLINE
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 09/09/2019, n° 2481, p. 42-44
https://archives.lagazettedescommunes.com/37166927/mobilisation-generale-pour-la-formation-aux-gestes-qui-sauvent
Les attentats et les 46 000 décès par arrêt cardiaque par an ont amené le gouvernement à fixer l'objectif de 80% de la population formée aux gestes qui sauvent, d'ici à 2022.
Partout en France, des communes s'organisent afin de proposer des formations au grand public, aux scolaires, à leurs agents ou à leurs élus.
Elles sollicitent les différents acteurs du secours (pompiers, Samu...) et les associations de protection civile pour des interventions bénévoles ou rémunérées.

Infographie : Les dépenses de santé en 2018 - les chiffres clés
Drees.solidarites-sante.gouv.fr, 06/09/2019
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/infographies/article/infographie-les-depenses-de-sante-en-2018-les-chiffres-cles
« Les dépenses de santé en 2018 - Résultats des comptes de la santé – édition 2019 » retracent et analysent de façon détaillée la consommation finale de soins de santé en France et les financements correspondants, qu’ils relèvent de l’Assurance maladie, de l’État, des collectivités locales, des organismes complémentaires ou directement des ménages. Les principaux résultats sont replacés dans une perspective internationale.

Santé des personnes âgées

Des mesures pour améliorer la prise en charge des personnes âgées aux urgences
ash.tm.fr, 05/09/2019
« Admission directe », « vidéo-assistance » … retour sur les mesures annoncées par la ministre des Solidarités et de la Santé pour améliorer la prise en charge des personnes âgées aux urgences hospitalières.

Rapport sur les femmes seniors - Note 2 : L’implication des femmes seniors dans l’aide à un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie et dans l’aide grand-parentale / HAUT CONSEIL DE LA FAMILLE, DE L'ENFANCE ET DE L'AGE, 07/2019, 54 p
https://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/rapport_femmes_seniors_chapitre_2_aidantes_vf_0.pdf
Le Conseil de l’âge formule des propositions pour mieux prendre en compte la situation des proches aidantes.
En France, environ 1,1 million de femmes seniors aident – et dans 25% des cas quotidiennement - un conjoint, un parent, un enfant, un frère ou une sœur dans les actes de la vie quotidienne, pour des soins ou de la surveillance.

Santé mentale

Santé - Une action volontariste pour dépister au plus tôt les troubles de l'autisme / VILLE FREDERIC
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 02/09/2019, n° 2480, p. 43
https://www.lagazettedescommunes.com/635737/une-action-volontariste-pour-depister-au-plus-tot-les-troubles-de-lautisme/?abo=1
Loire-Atlantique - 1,3 million d'hab. Le département soutient une politique coordonnée de dépistage précoce des troubles de l’autisme. A la clé, des vies les plus normales possible.

Chronique de la psychiatrie à l'ère hypermoderne / CLOES CLAUDE
Journal des psychologues (le), 09/2019, n° 370, p. 72-78
La psychiatrie actuelle connaît de profondes mutations. L'auteure propose ici d'explorer les effets de l'hyper-modernité au sein des établissements de santé mentale. L'accélération du temps social impose un nouveau rythme dans la prise en charge, avec comme credo le traitement le plus rapide possible des troubles psychiatriques. Comment ce nouveau modèle s'articule-t-il avec la chronicité réputée de la psychose et avec les pratiques soignantes ? A quoi ressemble la figure contemporaine du "fou" devenu "usager" en santé mentale ?

Instruction ministérielle n°GCS/SD3B/DGOS/DSS/DIA/2019/179 du 19 juillet 2019 relative à la mise en oeuvre des plateformes de coordination et d’orientation dans le cadre des parcours de bilan et intervention précoce des enfants de moins de 7 ans présentant des troubles du neuro-développement.
PREMIER MINISTRE, 19/07/2019, 48 p
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2019/08/cir_44837.pdf
L’instruction porte sur les modalités de déploiement des plateformes de coordination et d’orientation en vue de mettre en oeuvre le parcours de bilan et d’intervention précoce et de mobiliser le forfait précoce. Cette instruction est applicable aux territoires ultramarins des ARS.

Enfermement(s) / PONET BLANDINE, MORLHON Laurent, GOZE Tudi
EMPAN, 06/2019, n° 114, p. 11-98
Alors que la mobilité planétaire s’accroit, elle se double, pour raisons de sécurité, d’une fouille renforcée dans les aéroports et d’un durcissement du contrôle aux frontières. L'engouement des ouvertures s'accompagne de la réapparition de contraintes et d'une tendance à l’isolement nationaliste. Ces paradoxes et débats se retrouvent de manière aiguë dans les lieux de soins. On n’a jamais autant parlé des droits du patient et de sa liberté de choix quant à son « parcours de soin ». Mais plusieurs alertes ont été lancées concernant l’augmentation préoccupante en psychiatrie des mesures de contention et de soins sous contrainte. Ces contradictions et ces réalités ont motivé ce numéro où les notions de liberté, de privation de liberté, de libération sont mises en perspective à partir de différentes situations d’enfermement. En effet, l'enfermement est multiple : on peut enfermer, être enfermé, mais aussi s'enfermer.

Le déploiement des plateformes "Autisme" est précisé
Média social (Le), 28/08/2019, 4 p
L’administration publie une nouvelle instruction pour accompagner la mise en oeuvre opérationnelle des plateformes de diagnostic des jeunes enfants présentant des signes d’autisme. En annexes sont rassemblés des outils, guides et modèles de documents, à destination des ARS et des gestionnaires. Mesure phare de la stratégie pour l’autisme au sein des troubles du neurodéveloppement (TND) 2018-2022, l’installation des nouvelles plateformes de coordination et d’orientation dans le cadre de parcours de bilan et d'intervention précoce des enfants de moins de 7 ans, fait l’objet d’une nouvelle instruction interministérielle adressée aux directeurs d'agences régionales de santé (ARS). Elle complète une précédente circulaire publiée en novembre 2018 qui présentait le rôle et les missions de ces nouveaux dispositifs ainsi que leur cahier des charges.

Santé scolaire

Modalités et difficultés d'utilisation du Pass prévention contraception par les jeunes en Maine-et-Loire
Santé publique, 05/2019, n° 3, p. 339-345
L'évaluation du Pass prévention contraception (PPC) par le conseil régional des Pays de Loire expose un bilan favorable du dispositif par les professionnels de santé et référents PPC. Qu'en est-il des bénéficiaires ? L'objectif primaire de cette étude est d'évaluer les modalités et difficultés d'utilisation du PPC par les jeunes éligibles, scolarisés dans les établissements du Maine-et-Loire et sensibilisés au dispositif.

Elèves violents : des équipes mobiles associant professionnels éducatifs et médico-sociaux
Média social (Le), 01/09/2019, 4 p
Dans le cadre du plan "violences scolaires", le gouvernement demande aux ARS de lancer un dispositif d’appui pour prendre en charge les jeunes « hautement perturbateurs ». Une circulaire détaille les modalités de la création de ces équipes mobiles associant des professionnels éducatifs et médico-sociaux.
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2019/08/cir_44842.pdf

Santé sexuelle

Véronique Séhier, coprésidente du Planning familial « La France est loin d’avoir une politique ambitieuse sur les droits en matière de sexualité », 2019, p. 18
A l’heure du lancement du Grenelle des violences conjugales, le Planning familial dénonce depuis juillet d’importantes baisses de financement des espaces vie affective, relationnelle et sexuelle (Evars). Explications de Véronique Séhier, coprésidente du Planning familial.

Santé et environnement

Les « carences » des évaluations des pesticides pointées du doigt / COSSARDEAUX JOEL
Echos (les), 11/09/2019, n° 23030, p.5
Un rapport de l'ONG Générations Futures, publié mardi, accuse l'Union européenne, qui a autorité sur l'utilisation des pesticides, d'en sous-estimer la dangerosité.

Cinq grandes villes prennent à leur tour un arrêté interdisant les pesticides
Maire-info.com, 13/09/2019
https://www.maire-info.com/environnement/cinq-grandes-villes-prennent-leur-tour-un-arrete-interdisant-les-pesticides-article-23369
Après Dijon, Sceaux ou Gennevilliers, ce sont cinq grandes villes (Paris, Grenoble, Clermont-Ferrand, Lille et Nantes) qui ont annoncé hier avoir pris un arrêté « interdisant les pesticides sur leur territoire ». Les maires de ces villes affirment, dans un communiqué, assumer l’aspect symbolique de ces arrêtés et connaître leur insécurité juridique. Mais ils se disent déterminés à « faire changer la loi ».

Le Gouvernement met en consultation un nouveau dispositif de protection des riverains vis-à-vis de l’utilisation des produits phytosanitaires /
MINISTERE DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE ET SOLIDAIRE, 08/09/2019
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/gouvernement-met-en-consultation-nouveau-dispositif-protection-des-riverains-vis-vis-lutilisation
Dans le cadre du travail préparatoire à la mise en place des chartes d’engagements concertées entre les agriculteurs, les associations, les élus, à partir du 1er janvier 2020, le Gouvernement avait demandé en janvier dernier à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) un appui scientifique et technique sur ces mesures de protection.

Des perturbateurs endocriniens imprègnent tous les Français et surtout les enfants
Monde (le), 04/09/2019
Pour la première fois, Santé publique France a mesuré la présence de ces polluants dits « du quotidien » dans l’organisme d’un large échantillon représentatif de la population française.

Perturbateurs endocriniens : le Gouvernement présente une deuxième stratégie nationale afin de réduire l’exposition de la population et la contamination de l’environnement / MINISTERE DES SOLIDARITES ET DE LA SANTE, 03/09/2019
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/perturbateurs-endocriniens
En déplacement à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Adrien Taquet, secrétaire d’Etat chargé de la Protection de l’Enfance, ont présenté la deuxième stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens. Cette nouvelle stratégie vise à réduire l’exposition de la population aux perturbateurs endocriniens et la contamination de l’environnement par des actions de recherche et d’expertise, d’information du public, de formation des professionnels et un meilleur encadrement réglementaire.
Fruit d’une concertation menée depuis janvier 2019, la deuxième stratégie se structure autour de trois enjeux prioritaires :
- 1. Former et informer, pour que chacun puisse agir en connaissance de cause
2. Protéger l’environnement et les populations : agir sur les écosystèmes, c’est aussi agir sur notre santé.
3. Améliorer les connaissances en accélérant la recherche, notamment sur les impacts des perturbateurs endocriniens sur la santé.

Polluants du quotidien : données /
SANTE PUBLIQUE FRANCE, 03/09/2019
https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2019/polluants-du-quotidien-donnees-inedites-chez-les-enfants-et-les-adultes
Bisphénols, phtalates, parabènes, éthers de glycol, retardateurs de flamme bromés et composés perfluorés... Pour la première fois, Santé publique France mesure la présence de ces polluants dans l’organisme des enfants et des adultes, auprès d’un large échantillon. Près de 70 biomarqueurs ont ainsi été étudiés. Cette étude permet également d’identifier comment ces personnes ont été exposées à ces substances. Les résultats publiés aujourd’hui montrent que ces polluants du quotidien sont présents dans l’organisme de tous les Français.
Les travaux ont été menés sur un échantillon représentatif de la population générale composée de 1104 enfants et 2503 adultes. Cette étude comprend des prélèvements biologiques (urines, sérum et cheveux) et l’administration d’un questionnaire sur les habitudes de vie, les consommations alimentaires, les caractéristiques des participants. L’analyse croisée des résultats des prélèvements et des questionnaires permet de quantifier la présence de ces polluants dans la population et mieux connaître les sources d’exposition.
Les résultats concernant les polluants du quotidien publiés aujourd’hui constituent le premier volet de cette grande étude de Biosurveillance menée par Santé publique France. Ils seront suivis de deux autres volets sur les métaux et les pesticides.
Au sommaire
- Des polluants détectés dans l’ensemble de la population
- Des sources d’expositions différentes selon les substances
- Des valeurs de référence pour un meilleur suivi de la population française et de la réglementation

L'écologie à l'épreuve du handicap [DOSSIER]
Etre - Emploi, handicap et prévention, 09/2019, n° 158, p. 65-80
Au sommaire :
- Santé environnementale : ces pollutions qui créent des handicaps
- Reportage : prévenir les troubles de la reproduction
- Reportage graphique : cap sur un humanisme vert
- La survenue d'un handicap : un déclic vers une conscience écolo ?
- STPA et écologie : des valeurs partagées
- Au quotidien : un accord pas si parfait
- Interview de Corine Pelluchon, philosophe : " le sens de l'existence"

Moustiques vecteurs de maladies / MINISTERE DES SOLIDARITES ET DE LA SANTE, 27/08/2019
https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/especes-nuisibles-et-parasites/moustiques
Pour limiter le risque d’importation et d’implantation des maladies dites vectorielles transmises par des moustiques, le ministère chargé de la santé a mis en place un dispositif de surveillance. Il s’oriente autour de trois grands axes : la détection précoce de la présence de ces moustiques vecteurs, une surveillance des cas humains de maladies qu’ils véhiculent (dengue, chikungunya…) et une sensibilisation des personnes résidant dans les zones où ces moustiques sont présents et actifs.

Améliorer la qualité de l'air intérieur / COLLE STEPHANE
Techni.cités, 08/2019, n° 325, p.35-37
Les propriétaires de certains établissements recevant du public doivent surveiller la qualité de l'air intérieur. Cette obligation doit permettre d'évaluer ou d'engager une démarche d'amélioration de la qualité de l'air respiré dans ces locaux.

L’acoustique en crèche : un détail de taille pour la qualité d’accueil
lesprodelapetiteenfance.fr, 19/08/2019
https://lesprosdelapetiteenfance.fr/vie-professionnelle/conditions-de-travail/lacoustique-en-creche-un-detail-de-taille-pour-la-qualite-daccueil
Dès le début de la vie, les sons guident notre perception du monde provoquant une grande palette d’émotions. Composant essentiel de notre équilibre, l’environnement sonore conditionne notre comportement personnel et collectif. Or au sein des structures d’accueil, la réverbération du son peut devenir pour les professionnels comme pour les enfants un véritable facteur de fatigue, de stress, voire de conflit… D’où l’importance d’avoir un bon confort acoustique, qui participera à une bonne qualité d’accueil. Le point sur les effets du bruit en crèche et les solutions pour le réduire efficacement.

Une dose de santé dans l'aménagement urbain / DELMOLINO ALEXANDRA
Techni.cités, 08/2019, n° 325, p. 44
Pour mettre la santé au cœur de ses politiques publiques, Rennes Métropole a déployé une approche globale sur l'aménagement durable de son territoire qui se concrétise jusque dans son PLUi. Son objectif : hisser la santé comme un réflexe dans les démarches d'urbanisme.
Faute de compétence sur la santé, Rennes Métropole distille ses recommandations dans sa politique d'aménagement urbain. Dès 1990, la capitale bretonne a rejoint le réseau français des villes-santé de l'OMS. La ville s'est également dotée en 2011 d'un plan local santé et a lancé avec l'école des hautes études en santé publique de Rennes (EHESP), le réseau Bretagne urbanisme et santé.

Travail et santé

Dans les écoles, l'amiante menace toujours les agents
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 16/09/2019, n° 2482, p. 14
https://www.lagazettedescommunes.com/638300/dans-les-ecoles-lamiante-menace-toujours-les-agents/
Dans les établissements scolaires, les agents continuent à être exposés à l'amiante. Les risques de cancer sont importants.

Le plain-pied, pour le bien-être de tous / LARROQUE Damien
Travail & sécurité, 09/2019, n° 808, p.36-37
Non loin de Mulhouse, la Mutualité française Alsace a ouvert son premier Ehpad. L'Etablissement a été conçu de façon à proposer aux résidents un séjour agréable, tout en veillant à la prévention des risques professionnels pour ceux qui les accompagnent. Symbole de cette volonté de bien-être pour tous, la conception de plain-pied des bâtiments.
La conception de cet Ehpad a été réalisée avec l'idée que la qualité des conditions de vie des résidents et la qualité des conditions de travail des salariés étaient intimement liées. Un pari gagnant.

La prévention des risques professionnels en 2016 - Des résultats contrastés selon les secteurs et les risques
DARES- Résultats, 06/2019, n° 029, 8 p
https://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/dares_indicateurs_prevention_risques_professionnels_2016.pdf
En 2016, environ un tiers des établissements ont pris au moins une mesure pour prévenir les risques psychosociaux dans les trois années précédentes.
Ce pourcentage a progressé entre 2013 et 2016, en particulier dans les trois fonctions publiques (État, territoriale, hospitalière) et dans les établissements privés de plus de 50 salariés. En revanche, moins de mesures ont été prises concernant les risques physiques et chimiques dans la fonction publique d’État et dans le secteur privé, surtout dans les établissements de moins de 50 salariés.
Le document unique d’évaluation des risques professionnels demeure peu présent dans la fonction publique d’État et dans les collectivités territoriales ainsi que dans les très petits établissements, mais
il est presque systématique au-delà de 50 salariés ; en 2016, il intègre les risques psychosociaux plus souvent qu’en 2013, particulièrement dans les trois fonctions publiques.

Manutention et troubles musculo-squelettiques [DOSSIER]
Géroscopie pour les décideurs en Gérontologie, 2009, n° 108, p. 12-17
Au sommaire :
- Présentation - l'information, une donnée clef
- En pratique - De l'utilité du médecin du travail pour adapter les postes
- Récompense - Changer de regard sur la prévention des risques professionnels
- Résidence les rivalières (27) - Prévenir pour anticiper les risques
- Produits et services - Des innovations pour lutter efficacement contre les TMS

Vaccination

Quel vaccin faire quand? Une question complexe
Lefigaro.fr, 07/09/2019
http://sante.lefigaro.fr/article/quel-vaccin-faire-quand-une-question-complexe/
Si le calendrier vaccinal, mis à jour chaque année, livre une «trame» de vaccination, celle-ci est toujours adaptée à l’état du patient et à ses conditions de vie.

Vaccination, opinions et pratiques en Île-de-France /
OBSERVATOIRE REGIONAL DE SANTE D'ILE-DE-FRANCE, 07/2019, 2 p
https://www.ors-idf.org/fileadmin/DataStorageKit/ORS/Etudes/2019/vaccination/synthese_vaccination_2019.pdf
Résultats de l’enquête 2016 du Baromètre de Santé publique France.
La vaccination est un moyen de prévention indispensable contre certaines maladies infectieuses. Or les différentes sources de données disponibles indiquent des couvertures vaccinales insuffisantes en France pour de nombreux vaccins. Cette synthèse propose un état des lieux de la vaccination (adhésion, réticence, sources d’information) réalisé à partir de l’analyse de l’enquête Baromètre de Santé publique France 2016. Des opinions sur les mesures facilitant la vaccination sont également indiquées.

Vaccination obligatoire : accompagner les parents réticents
Cahiers de la puériculture (Les), 03/2019, p. 34-36
Sujet à polémique de l'actualité sanitaire française, la vaccination infantile suscite depuis quelques années une vague de défiance que les autorités sanitaires peinent à expliquer et à apaiser. La puéricultrice a un rôle majeur dans l'accompagnement du cheminement parental concernant les vaccins pédiatriques. En identifiant les besoins des familles, leurs attentes, il s'agira de définir dans quelle mesure les informations délivrées par les puéricultrices, ainsi que leur attitude soignante, sont à même d'y répondre.

Violences

Les premières mesures du Grenelle contre les violences conjugales
Média social (Le), 03/09/2019, 4 p
Création de places d’hébergement, limitation de l’autorité parentale du père… Dix mesures ont déjà été annoncées mardi par le Premier ministre lors d’un Grenelle contre les violences conjugales. La concertation doit se tenir jusqu’au 25 novembre et déboucher sur un plan d’action.
« Il a tué ma fille, il l’avait dit, il avait prévenu tout le monde ». C’est par ces mots, prononcés par Lucien Bouid, le père de Julie, 35 ans, assassinée par arme à feu à l’Île Rousse en mars dernier, que s’est ouvert le 3 septembre le Grenelle contre les violences conjugales. Annoncée par le gouvernement au début de l’été, cette vaste concertation doit aboutir à des mesures concrètes alors que le chiffre symbolique des 100 victimes pour l’année 2019 a été franchi à la fin du mois d’août.

3919 arrêtons les violences - Grenelle contre les violences conjugales - dossier de presse / GOUVERNEMENT. SERVICE DE PRESSE, 03/09/2019, 16 p
https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2019/09/dossier_de_presse_-_grenelle_contre_les_violences_conjugales_-_03.09.2019.pdf
Un Grenelle contre les violences conjugales pour aller plus loin - 10 mesures d’urgence et lancement d'un grand processus de concertation jusqu’au 25 novembre 2019.
Pour aller plus loin collectivement, le Gouvernement organise le premier Grenelle contre les violences conjugales, qui réunit l’ensemble des acteurs impliqués dans ce combat. Ministres, parlementaires, administrations centrales, associations, familles et proches de victimes, avocats, magistrats, écoles de formation aux métiers de la justice, médias, professionnels de la santé, du logement, forces de l’ordre… Tous sont autour de la table pour prendre des engagements communs visant à aller plus loin dans la lutte contre les violences conjugales.
Ce Grenelle est une demande des associations depuis 2008. Le Gouvernement travaille activement avec elles depuis deux ans : la Fédération Nationale Solidarité Femmes qui gère le 3919, les Centres nationaux d'information des droits des femmes et de la famille, la Maison des femmes, FIT Une femme un toit…
C’est un processus qui débute le 3.9.19 et qui se terminera le 25 novembre, Journée internationale contre la violence à l'égard des femmes. En parallèle, cent Grenelle locaux sont organisés partout en France par l’État.
Trois grandes thématiques sont abordées lors du lancement du Grenelle :
- Prévenir les violences.
- Protéger les victimes : mise à l’abri et accompagnement des femmes victimes de violences.
- Protéger les victimes : sanctionner les auteurs de façon plus efficace.
Chaque thématique donnera lieu à un atelier animé par un ministre, avec un échange libre avec les participants.

Inégalités sociales et territoriales de santé

Equilibre territorial de l'offre de soins

Lectoure - Les professionnel de santé se réunissent contre la désertification médicale
Gazette sante social (la), 09/2019, n° 165, p. 19
Et si, pour attirer les médecins, il s'agissait d'abord de mettre en place un réseau social et économique de promotion du territoire. Dans le Gers, une association qui porte un projet de santé pluri-professionnel et multi-sites y croit

La Cateau-Cambrésis - Le centre communal de santé salarie ses médecins
Gazette sante social (la), 09/2019, n° 165, p. 18
Bien doté en spécialistes, Le Cateau-Cambrésis (Hauts-de-France) subit comme d'autres, une tendance à la désertification médicale. Pour attirer les jeunes médecins, elle n'hésite pas à les salarier.

Accès à la santé - Doublement des centres et maisons de santé dans les quartiers prioritaires / COMMISSARIAT GENERAL A L'EGALITE DES TERRITOIRES, 29/08/2019
https://www.cget.gouv.fr/actualites/doublement-des-centres-et-maisons-de-sante-dans-les-quartiers-prioritaires
En 2019, 563 centres de santé et 127 maisons de santé pluri-professionnelles ont été recensées dans et à proximité des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Le CGET, associé au suivi territorial de l’offre de santé, propose des outils d’information et de méthodologie pour un soutien aux porteurs de projets dans les territoires. Il édite, par ailleurs, des fiches méthodologiques sur la médiation en santé, pour un développement de projets en proximité dans les quartiers.
Les priorités de la Mobilisation nationale pour les habitants des quartiers visent le doublement des centres et maisons de santé dans et à proximité des quartiers prioritaires (QPV), d’ici 2022. Le développement des soins coordonnés constitue l’un des leviers pour consolider l’offre de soins dans ces quartiers.
Dans ce cadre, le CGET publie de nouveaux outils sur l’accès aux soins à destination du réseau Politique de la ville :
- une fiche d’information sur l’avancement de la mesure de la feuille de route relative au doublement des centres et maisons de santé
- une fiche méthodologique sur les outils d’accompagnement des porteurs de projet de centre ou de maison de santé
- une fiche d’information sur les leviers financiers mobilisables par les porteurs de projets de centre ou de maison de santé
- une fiche méthodologique sur l’accompagnement de projets de médiation en santé pouvant être portés notamment par les centres et maisons de santé
- une fiche action sur des projets de médiation dans les territoires

ASV, CLS, CLSM, politique locale en santé... Quelles évolutions des démarches territoriales en santé en Auvergne-Rhône-Alpes ? / FABRIQUE TERRITOIRES SANTE, 07/2019, 8 p
https://www.fabrique-territoires-sante.org/sites/default/files/synthesesante2019der_web.pdf
Photographie de la situation en date du 1er janvier 2019, cette note de synthèse aborde la question du périmètre géographique idéal pour le déploiement des démarches territoriales de santé, précise les leviers et les freins à l'articulation de ces démarches et décrit l'évolution des financements et des règles du jeu partenariat.

Démographie médicale : le traitement se fait attendre / BEUZON FRANCOIS-XAVIER
Journal des communes, 07/2019, n° 2207, p. 30-31
Villes de France et l'APVF ont mis sept propositions sur la table pour lutter contre la désertification médicale. Certaines, comme le développement de la téléconsultation ou la prévention, sont consensuelles. Mais la régulation de l'installation des nouveaux médecins continue de braquer la profession.
https://www.apvf.asso.fr/wp-content/uploads/2019/04/Note-propositions-lutte-contre-d%C3%A9sertification-m%C3%A9dicale-VdF-APVF-v10avril2019.pdf

Maternités : des médecins défendent des fermetures "nécessaires" pour "la sécurité des soins"
Localtis.info, 25/02/2019
https://www.banquedesterritoires.fr/maternites-des-medecins-defendent-des-fermetures-necessaires-pour-la-securite-des-soins?pk_campaign=newsletter_quotidienne&pk_kwd=2019-02-25&pk_source=Actualit%C3%A9s_Localtis&pk_medium=newsletter_quotidienne
La fermeture de certaines maternités de proximité est "une nécessité pour préserver la qualité et la sécurité des soins", ont estimé ce lundi 25 février une dizaine de syndicats de médecins et de sociétés savantes, appelant à refuser "la démagogie" malgré les "inquiétudes" grandissantes des populations concernées.
"L'évolution" de l'offre de soins en maternité "est urgente et inéluctable du fait" du manque de médecins dans certains établissements, font valoir ces organisations dans un communiqué signé notamment par l'intersyndicale de praticiens hospitaliers APH, la Société française de néonatologie ou encore le syndicat Jeunes médecins. Si les gynécologues, anesthésistes-réanimateurs, pédiatres, urgentistes, etc., "entendent les inquiétudes qui grandissent autour de la fermeture de certaines" structures, "le problème de sécurité des patientes et des nouveau-nés doit être au coeur" des réflexions sur le sujet, ont-ils précisé. "Ne pas accepter les nécessaires restructurations, c'est (...) mettre en danger les femmes qui viennent accoucher, comme les personnels soignants", assurent les signataires.

Organisation territoriale de la santé

Dispositifs contractuels et partenariats

Innovation dans le système de santé. Des blocages à lever.
Direction(s), 09/2019, n° 178, p. 4-6
Le dispositif des expérimentations pour l’innovation en santé dit « article 51 »n’a pas pour l’instant rencontré le succès attendu dans le secteur social et médico-social. Procédure lourde, complexité liée à la double tutelle, confusion autour des critères d’éligibilité… Les obstacles à surmonter sont aussi importants que l’impatience des acteurs sur le terrain.

Etablissements médico-sociaux et sanitaires

Immobilier - Quelle stratégie pour l'immobilier médico-social ? / LEVRAY NATHALIE
Gazette sante social (la), 2019, p. 32-34
Vieillissement et précarisation de la population, isolement, fractures territoriales, parcours résidentiel.. l'immobilier médico-social droit évoluer pour faire face à de nouveaux besoins. Le défi n'est pas seulement financier et technologique. Il exige une approche pluridisciplinaire entre les acteurs du social, de l'urbanisme et de la santé.

Professionnels de santé

Métiers médico-sociaux

Webinaire - Aide et soin à la personne - Accompagner la mobilité de la personne aidée / GAYET CAROLE, 06/2019
https://www.youtube.com/watch?v=LEsESEEwLvc
Diffusé le 25 juin 2019, ce webinaire est consacré à la démarche Accompagner la mobilité de la personne aidée en prenant soin de l’autre et de soi dans les activités d’aide au transfert des personnes. Ce webinaire s’adresse à toutes les personnes impliquées dans la prévention des risques professionnels dans le secteur du soin et de l'aide à domicile et dans les établissements de soin

Le Béarn expérimente un service d’aides-soignantes à domicile la nuit
Actualités sociales hebdomadaires, 06/09/2019, n° 3124, p. 32-33
Infirmière dans un Ehpad de la commune de Mazerolles, dans les Pyrénées-Atlantiques, Elisabeth Dulau a lancé en novembre 2017 un service nocturne de visites à domicile destiné aux personnes âgées dépendantes. Un dispositif unique en milieu rural.

Les personnels de rééducation territoriaux et hospitaliers
Gazette sante social (la), 09/2019, n° 165, p. 41
Les personnels de rééducation territoriaux comme ceux relevant de la fonction publique hospitalière exercent leurs fonctions dans des spécialités identiques, telles que celles de masseur-kinésithérapeute, diététicien, psychomotricien ou encore orthoptiste, par exemple. Mais dans la FPH, l'essentiel de ces spécialités relève désormais de la catégorie A ; alors que dans la FPT, il s'agit de la catégorie B.

Buurtzorg, ou quand le soin à domicile est réinventé
Actualités sociales hebdomadaires, 30/08/2019, n° 3123, p. 17
Fondé en 2006 aux Pays-Bas par l’infirmier Jos de Blok, le modèle « Buurtzorg » a pour objectif de rendre leur métier aux professionnels du soin à domicile. Il est expérimenté en France depuis 2017 dans le cadre d’un programme européen sur cinq ans.

Webinaire - Aide et soin à la personne - Accompagner la mobilité de la personne aidée / GAYET CAROLE, 06/2019
https://www.youtube.com/watch?v=LEsESEEwLvc
Diffusé le 25 juin 2019, ce webinaire est consacré à la démarche Accompagner la mobilité de la personne aidée en prenant soin de l’autre et de soi dans les activités d’aide au transfert des personnes. Ce webinaire s’adresse à toutes les personnes impliquées dans la prévention des risques professionnels dans le secteur du soin et de l'aide à domicile et dans les établissements de soin.

Professionnels soignants - Aides-soignants en Ehpad : opération reconquête
Actualités sociales hebdomadaires, 06/09/2019, n° 3124, p. 24-28
Le métier d’aide-soignant n’attire plus. Une crise de vocation très inquiétante et impactante pour les Ehpad et les services de soins à domicile. Le plan national pour les métiers du grand âge en cours de construction parviendra-t-il à inverser la tendance ?
- Eric Lacoudre, directeur de l’Ehpad associatif « Le Bosquet de la Mandallaz » de Sillingy / « Une situation extrêmement inquiétante »
- Emmanuel Sys, président de la CNDEPAH / « Mettre fin à l’extrême précarité d’un modèle »

Tags:
Créé par Doc CnfptDoc le 08 octobre 2019
    
© 2018 CNFPT