AGENDA

Le CCAS en 2050. Préparer aujourd’hui les conditions d’évolution de demain
13 et 14 mai 2019, PARIS
Colloque organisé par l’UNCCAS

Les directives anticipées en Ehpad, partage d’expériences.
20 mai
Journée organisée par le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV)

Où sont les parents ? Possibilités et limites de l’alliance parents-professionnels en protection de l’enfant
3 juin 2019, PARIS
Journée organisée par le Copes et l’Afirem

Mobilités et déplacements des aînés : comment mieux prendre en compte le vieillissement ?
6 juin 2019, RENNES
Colloque organisé par Rennes Métropole et le Réseau francophone des villes amies des aînés

L’accueil des enfants en situation de familles en situation de pauvreté dans les EAJE
14 juin 2019, LILLE
Colloque organisé par le collectif 59-62 Qualité d’accueil pour tous

AIDE A DOMICILE

La perte d’autonomie des personnes âgées à domicile - Quelles disparités entre départements ? / BRUNEL Mathieu, CARRERE Amélie
Dossiers de la DREES, 04/2019, n° 34, 43 p.
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/les-dossiers-de-la-drees/article/la-perte-d-autonomie-des-personnes-agees-a-domicile-quelles-disparites-entre
Grâce à l’enquête Vie quotidienne et santé (VQS) réalisée en 2014, la perte d’autonomie des personnes âgées vivant à domicile peut être comparée entre les départements français (hors Mayotte), pour divers indicateurs de limitations fonctionnelles, restrictions d’activité, ou recours à des aides professionnelles ou de l’entourage.
Dans l’Ouest de la France (Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire), jusqu’aux départements de l’Ouest de l’Ile-de-France, les prévalences de la perte d’autonomie à domicile sont faibles. Elles s’accompagnent d’un faible recours à l’aide professionnelle et de l’entourage. À l’inverse, les départements ultra-marins, le nord et le nord-est de la France, et une grande partie de la moitié sud de la France combinent de fortes prévalences de la perte d’autonomie à domicile et un fort recours à l’aide. Les limitations cognitives sont plus fréquentes dans les départements du sud, alors que les prévalences des limitations physiques sont plus élevées dans le nord et le nord-est de la France.
Ces disparités de besoins et de recours à l’aide peuvent être liées à l’offre proposée sur le territoire pour prendre en charge la perte d’autonomie. Les territoires où le taux d’équipement en établissements est faible ont une prévalence des incapacités à domicile forte. Les départements où l’aide professionnelle à domicile est importante sont aussi ceux où les besoins sont élevés.

DELINQUANCE

Une formation hybride contre la radicalisation
Journal de l'action sociale (le), 03/2019, n° 235, p. 38-40
Pour faire face à la radicalisation, la Faculté libre d'études politiques et en économie solidaire (Flepes-Initiatives), en partenariat avec la faculté de théologie protestante de l'Université de Strasbourg a lancé une formation innovante qui joue notamment la carte de la co-construction des réponses.

DISCRIMINATIONS

Egalité femmes-hommes : les services des collectivités n'échappent pas au sexisme
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 15/04/2019, n° 251, p. 6-8
https://www.lagazettedescommunes.com/613919/les-collectivites-nechappent-pas-au-sexisme/?abo=1
Deux ans après l'affaire "Weinstein" et la naissance du mouvement #MeToo, qu'en est-il dans les collectivités ? Les femmes prennent elles plus la parole pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles ? Sont-elles davantage entendues qu'auparavant ?

Lutte contre les discriminations. Vieillir LGBT : la fin de l'invisibilité ?
Actualités sociales hebdomadaires, 12/04/2019, n° 3106, p. 24-28
Plus d’un million de personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) sont âgées de 60 ans et plus en France. Pourtant, les associations de défense des droits LGBT déplorent que la question du vieillir LGBT soit encore trop peu prise en compte dans les Ehpad et l’aide à domicile.
- Marie-Hélène Goix, présidente du Ravad « Former et sensibiliser aux différences »
- Francis Carrier, président de Grey Pride « Ne pas faire du “pink washing” »

Rapport d'information fait au nom de la délégation aux outre-mer sur les discriminations dans les Outre-Mer / MANIN Josette, PETIT Maud, RILHAC Cécile
Assemblée Nationale - Délégation aux outre-mer, 03/2019, 89 p.
https://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/194000306-rapport-d-information-fait-au-nom-de-la-delegation-aux-outre-mer-sur-les#xtor=EPR-526
Malgré une évolution significative de leur statut et de leurs relations avec l'Hexagone, les citoyens d'Outre-mer subissent encore des écarts économiques et sociaux persistants avec l'Hexagone et souffrent de pratiques discriminatoires. C'est le constat formulé par les rapporteures qui préconisent des actions en faveur de la cohésion nationale. Elles insistent particulièrement sur la nécessité d'élaborer une mémoire commune qui passe par une plus grande familiarisation de l'Hexagone avec les Outre-mer grâce notamment à l'enseignement de l'histoire des Outre-mer dans les programmes scolaires et à un travail de mémoire sur la question de l'esclavage. Parallèlement une plus grande visibilité doit être accordée aux outils de lutte contre les discriminations dont la pratique des tests de situation qui mériterait d'être plus développée, à l'instar des pays anglo-saxons. Enfin, elles soutiennent les politiques menées pour parvenir à l'égalité des chances de tous sur le territoire.

ENFANCE ET FAMILLE

L'attachement, un lien vital / OLANO Marc
Sciences humaines, 05/2019, n° 314, p. 34-61
Après avoir longtemps été controversée en France, la théorie de l’attachement témoigne aujourd’hui d’un regain d’intérêt dans nombre de secteurs : neurosciences, protection de l’enfance, soins aux personnes âgées, psychologie de la personnalité, psychologie sociale… Elle semble fédérer un large éventail de théoriciens d’horizons parfois très divers.
Si on lui a souvent reproché de focaliser toute son attention sur les relations précoces entre le bébé et sa mère, on admet aujourd’hui le rôle d’autres figures d’attachement : le père, des frères et sœurs plus âgés, des amis, des professionnels (éducateurs, enseignants…) et même des animaux de compagnie.
De quelle manière cette théorie peut-elle nous éclairer sur les moments clés de notre existence où la question de l’attachement revient au premier plan (adolescence, 4e âge) ? Qu’est-ce qu’un trouble de l’attachement ? S’attache-t-on de la même manière dans toutes les cultures ? Nos liens sociaux sont-ils en train de se déliter ?

Journée de l’autisme : Adrien Taquet en visite dans une crèche adaptée aux enfants souffrant de TSA et de TED
lesprodelapetiteenfance.fr, 02/04/2019
https://lesprosdelapetiteenfance.fr/journee-de-lautisme-adrien-taquet-en-visite-dans-une-creche-adaptee-aux-enfants-souffrant-de-tsa-et
A l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, qui a lieu ce mardi 2 avril au lendemain des annonces du gouvernement sur sa stratégie nationale pour l’autisme, Adrien Taquet, secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance, a visité la crèche multi-accueil Ernest May à Paris. Une structure gérée par la Croix-Rouge française qui a repensé tout son projet pédagogique et ses locaux pour adapter son accueil aux enfants présentant des troubles du spectre autistique (TSA) ou des troubles envahissants du développement (TED). Le secrétaire d’Etat avait à cœur de rencontrer l’équipe de cette crèche qui se définit aujourd’hui par sa grande souplesse et son ouverture.

Mort inattendue du nourrisson : la prévention demeure essentielle
lesprodelapetiteenfance.fr, 04/2019, n° 34
https://lesprosdelapetiteenfance.fr/bebes-enfants/sante-prevention/dossiers-santeprevention/mort-inattendue-du-nourrisson-la-prevention-demeure-essentielle
La mort subite du nourrisson qu’on appelle désormais mort inattendue du nourrisson est définie par le décès brutal d'un bébé, jusque-là considéré comme bien portant, dans son sommeil. Elle est la première cause de mortalité des bébés avant l'âge de un an. C’est une des plus grandes angoisses non seulement des parents mais aussi des professionnels de la petite enfance. Que sait-on de l’origine de ces décès ? Peuvent-ils être évités ? Quelles sont les mesures de prévention les plus efficaces ? Le point avec le Dr Elisabeth Briand-Huchet, pédiatre responsable du centre de référence sur la mort subite du nourrisson, à l'hôpital Béclère.

C’est pas nous, c’est la direction ! / RAMEAU Laurence
lesprodelapetiteenfance.fr, 04/2019, n° 34
https://lesprosdelapetiteenfance.fr/vie-professionnelle/paroles-de-pro/chroniques/les-chroniques-de-laurence-rameau/cest-pas-nous-cest-la-direction-par-laurence-rameau
Impossible de mettre en place des pratiques de qualité, sans réflexion ni remise en cause des croyances et habitudes de chacun, y compris celle de tout remettre sur le dos de la direction !

La prise de poste du jeune professionnel de la petite enfance / AUBRON Manon
Métiers de la petite enfance, 04/2019, n° 268, p. 17-19
La première entrée en fonction en tant que professionnel de la petite enfance peut être source de crainte, d’excitation ou de questionnement. En effet, ce changement de statut est aussi assorti de nouvelles responsabilités. Un accompagnement bienveillant est important pour que ce nouveau professionnel prenne sa place et devienne à son tour une ressource pour l’équipe.

Les premiers jours d'une structure d'accueil petite enfance / CONRAD Delphine
Métiers de la petite enfance, 04/2019, n° 268, p. 15-16
Ouvrir un établissement d’accueil de jeunes enfants demande d’identifier les éléments facilitant le développement de leur sécurité affective et de se centrer sur les modalités de leur accompagnement. Les parents doivent pouvoir s’immerger dans le fonctionnement de la vie en collectivité et en comprendre le fonctionnement, pour devenir coauteurs de l’accueil. Récit de l’ouverture d’une nouvelle structure.

Enfants : que sont les psychoses devenues ? / GIRARD Martine, JOHN Catherine, DU MANOIR Ghislaine, RUIZ Louis
EMPAN, 04/2019, n° 101, p. 7-81
Repère clinique majeur pour des générations de soignants, les psychoses infantiles semblent être promises à une inexorable disparition du champ nosographique de l’enfance sous les effets dévastateurs du DSM. Peut-on avancer que la généralisation diagnostique lénifiante du type « troubles envahissants du développement », ou approximative du registre des « autismes atypiques » a engendré une compréhension novatrice des phénomènes psychiques en souffrance ? La modélisation impliquant les relations interhumaines et interpsychiques précoces est-elle toujours pertinente pour rendre compte de ces phénomènes morbides ? Peut-on faire disparaître, d’un trait de plume idéologique ou défensif, en dénaturant leur dénomination, les signes psychotiques dont sont porteurs les enfants qui consultent les services de pédopsychiatrie ? Le devenir des psychoses infantiles interroge l’édifice conceptuel de la psychopathologie de l’enfant, ses insuffisances cliniques et théoriques, au regard de la nosographie contemporaine, notamment des dysharmonies et de l’autisme.
https://www.cairn.info/revue-empan-2019-1.htm

Les relations parent-professionnel dans les structures de la petite enfance / LE GUILLOU Géraldine
Métiers de la petite enfance, 04/2019, n° 268, p. 28-29
Accueillir un enfant signifie aussi accueillir une famille. La qualité des relations entre les professionnels et les parents est un facteur essentiel pour le bien-être du tout-petit. Tous se retrouvent autour d'un intérêt commun, celui de l'enfant. Si accompagner ce dernier, favoriser son développement, soutenir la parentalité sont les objectifs des professionnels, le parent demeure, quant à lui, le premier éducateur de l'enfant, et ce, tout au long de sa vie. Dans ce cadre, il est important de mettre en place les bases d'une nouvelle coopération parent-professionnel au bénéfice de l'enfant

La création d'une maison d'assistants maternels, un projet enrichissant / BOUET Adeline, COSTE Loïse, JANOT Nelly, FLEURY Aurélie
Métiers de la petite enfance, 04/2019, n° 268, p. 25-27
Des éducatrices de jeunes enfants se sont regroupées pour créer une maison d'assistants maternels dans une commune de l'Hérault en 2016. Le montage du projet a nécessité de nombreuses étapes et un fort investissement de chacune. Aujourd'hui, ce lieu d'accueil permet aux enfants de s'épanouir et s'émerveiller chaque jour dans un cadre sécurisant. Les parents sont accueillis et investis, et les professionnels apprécient de travailler dans un cadre familial, à échelle humaine.

Premiers contacts [DOSSIER] / AGESNE BANDEVILLE Armelle
Métiers de la petite enfance, 04/2019, n° 268, p. 11-24
Au sommaire :
- Des premières rencontres déterminantes
- L'enfant à la crèche, un passager entre deux mondes
- Les premiers jours d'une structure d'accueil petite enfance
- La prise de poste du jeune professionnel en petite enfance
- Le rendez-vous d'admission en crèche, enjeux et pratiques
- La première séparation d'avec son enfant, une histoire de lien

L'entretien d'évolution pour les professionnels de structure d'accueil / ACERBIS Séverine
Métiers de la petite enfance, 04/2019, n° 268, p. 8-9
Offrir aux professionnels des perspectives d'évolution est une source de motivation efficaces et durables. Pour y parvenir, il importe d'instaurer un processus de suivi individuel constructif et tourné vers l'avenir. Dans le contexte des lieux d'accueil de jeunes enfants, un tel dispositif ne portera ses fruits que s'il s'accompagne d'une mobilisation collective autour de projets et du sens donné aux pratiques quotidiennes.

Des Lape aux Laep - Lieux d'accueil parents-enfant ou lieux d'accueil enfant-parents ?
Journal des psychologues (le), 04/2019, n° 366, p. 60-64
Les LAPE, lieux d'accueil parents-enfant, sont voués à laisser leur place aux LAEP, Lieux d'accueil enfant-parents. Ces LAEP, encore couramment appelés "LAPE", sont-ils si assimilables les uns aux autres ? Est-ce si insignifiant que cela ? L'auteur, à partir de son expérience professionnelle, étudie ici les conséquences de ce changement de dénomination.

Grandir en toute confiance. Les 10 principes de la charte
Furet (le), 03/2019, n° 92, p. 12-61
Face à la diversité de nos modes d’accueil et métiers de la Petite enfance, face aux grandes disparités territoriales, ce 1er Cadre National, élément fédérateur majeur, vers davantage de qualité pour tous place l’enfant « au coeur des orientations politiques ».
Mais la publication d’un curriculum ne suffit pas en soi, un accompagnement puis une auto-évaluation sont nécessaires, d’où les manifestations organisées pour le faire connaître, avec des expériences sur lesquelles il s’est appuyé ou qui lui font écho, pour que se partagent les avancées des uns et des autres et que s’engagent de nouvelles initiatives…
https://www.lefuret.org/wp-content/uploads/2019/04/Cadre-national-pour-laccueil-du-jeune-

Les besoins fondamentaux des enfants [DOSSIER]
Santé en action (la), 03/2019, n° 447, p. 3-52
http://inpes.santepubliquefrance.fr/SLH/sommaires/447.asp
- « Il y a consensus sur les besoins fondamentaux de l’enfant »
Entretien avec Marie-Paule Martin-Blachais*
- "Développer pour tous une culture commune autour des besoins fondamentaux universels de l'enfant'
- Besoins fondamentaux de l'enfant : état des connaissances
- Négligence envers les enfants : état des connaissances et modalités d'intervention
- Adversités durant l'enfance : Quel impact sur la santé ?
- Grandir sans chez-soi
- Petite enfance : de l'efficacité des programmes de visites à domicile
- La formation des personnels médico-sociaux à l'accompagnement de jeunes enfants
- Maternité du centre hospitalier de Roubaix : "Se recentrer sur les besoins individuels de la mère et du nouveau-né"
- Italie :
- un programme pour réduire la maltraitance et prévenir le placement des enfants
- Technicienne de l’intervention sociale et familiale : un soutien à domicile de la mère et du nourrisson
- Techniciennes d’intervention sociale et familiale : agir contre la vulnérabilité périnatale
- Panjo : des visites à domicile pour renforcer le lien mère-enfant
- Lunévallois : développement à domicile
- Pour en savoir plus

Les auxiliaires de puériculture territoriaux
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 08/04/2019, n° 2460, p. 64-65
https://archives.lagazettedescommunes.com/36733893/les-auxiliaires-de-puericulture-territoriaux
Les auxiliaires de puériculture, dont le cadre d'emplois comporte deux grades, sont concernés par la nouvelle organisation des carrières des agents de catégorie C.
Ils sont recrutés au premier grade parmi les candidats inscrits sur une liste d'aptitude établie après concours sur titres avec épreuve d'entretien.
Les agents déjà fonctionnaires avant leur nomination et qui justifient d'au moins deux ans de services publics effectifs dans un emploi de même nature sont dispensés de stage.

ETABLISSEMENT SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

RGPD : un chantier au long cours
Actualités sociales hebdomadaires, 05/04/2019, n° 3105, p. 20-24
La mise en conformité avec le règlement général de protection des données (RGPD) constitue un énorme chantier en cours pour les structures du secteur social et médico-social. L’occasion d’une prise de conscience collective quant à l’importance de la qualité et à la sécurité du traitement des données à caractère personnel.

IMMIGRATION

L'allocation pour demandeur d'asile
Actualités sociales hebdomadaires, 29/03/2019, n° 3104, p. 40-45
Une aide financière peut être attribuée aux demandeurs d’asile, le temps que leur dossier soit étudié. Cette allocation unique, l’allocation pour demandeur d’asile (ADA), est calculée en fonction des ressources et de la composition du foyer des intéressés. Présentation.

Santé psychique des exilés. Une reconnaissance des traumatismes encore balbutiante
Actualités sociales hebdomadaires, 29/03/2019, n° 3104, p. 22-26
Alors que les parcours suivis par les personnes migrantes s’allongent et deviennent de plus en plus violents, la question de la souffrance psychique se fait plus aiguë. Mais les obstacles à la reconnaissance des troubles psychiques sont pléthore.
- "La confiance en l'autre est brisée, tout comme la confiance en soi"

INSERTION

Le dispositif Premières heures en cuisine
Travail Social Actualités, 04/2019, n° 101, p. 18-20
La biscuiterie La Cloche à biscuits propose, dans le cadre du dispositif de pré-insertion Premières heures (DPH), une activité rémunérée à des personnes en situation de grande exclusion, selon un rythme adapté à leurs possibilités. Un travail « les mains dans la pâte » pour reprendre pied.
https://www.laclocheabiscuits.org/

JEUNES

Les jeunes et l'avenir du travail / CASTERA Dominique, GOUGAIN Nicolas
INJEP, Avis et rapport du CESE, 03/2019, 112 p
https://www.lecese.fr/travaux-publies/les-jeunes-et-lavenir-du-travail
Dans un monde du travail marqué par l’incertitude associée aux transformations techniques, économique et environnementales, la jeunesse doit relever les défis de l’insertion dans l’emploi mais elle affiche aussi une forte aspiration au bien être individuel et collectif dans l’exercice d’un travail qui ait du sens. En attestent les nombreuses contributions recueillies par le CESE lors de la consultation citoyenne organisée pour répondre à cette saisine du Premier ministre. Le CESE a développé trois axes de préconisations : améliorer l’accès des jeunes au monde du travail ; rendre le travail plus riche et émancipateur avec une attention soutenue portée à la qualité de vie au travail et à l’articulation des temps de vie ; mieux accompagner les transitions professionnelles pour anticiper et maîtriser des transformations techniques, sociales et environnementales de grande ampleur.

JUSTICE DES MINEURS

VIDEO Mineurs sous-main de justice / Hors Cadre
Protection Judiciaire de la Jeunesse, 2019
https://www.mineurs-sous-main-de-justice.fr/
Initié en 2015 par la protection judiciaire de la jeunesse Grand Nord et réalisé par Hors Cadre, le web documentaire « Mineurs sous-main de justice » retrace les étapes de la prise en charge des jeunes suivis par la justice. Il offre un terrain d’expression aux jeunes, donnant également à entendre la parole des adultes qui les accompagnent. Les jeunes interviewés nous présentent ainsi en direct leur parcours et leur quotidien, exprimant leurs ressentis, leurs envies, leurs appréhensions et leurs espoirs.
Proposant nombre de réflexions quant à la prise en charge des jeunes sous-main de justice, ce web documentaire est pensé comme un outil de sensibilisation et de formation, pour les professionnels de la justice et de l’éducation, mais est également destiné à un public plus large.

LOGEMENT

Le « logement d’abord » bouleverse les pratiques
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 01/04/2019, n° 2459, p. 38-40
https://www.lagazettedescommunes.com/614610/le-logement-dabord-bouleverse-les-pratiques/?abo=1
L’expérience a démontré qu’assurer, avant tout, un logement à une personne contribue à l’accès aux droits et aux soins, à une meilleure inclusion sociale et professionnelle. Le « logement d’abord » vise les sans-abri mais aussi toutes les personnes privées de solutions pérennes de logement, les jeunes et les sortants d’institution. Le plan pour le logement d’abord doit renouveler les politiques publiques dans des territoires de « mise en œuvre accélérée », sur la période 2018-2022.

Logement social. Le modèle français mis à mal
Actualités sociales hebdomadaires, 29/03/2019, n° 3104, p. 6-9
Réunis lors de la journée du Réseau des acteurs de l’habitat le 20 mars, les représentants du monde HLM ont partagé leurs inquiétudes quant à l’avenir du parc social. La trajectoire gouvernementale fait craindre une baisse de la construction, une diminution des fonds propres des bailleurs, et la dégradation des conditions de vie des locataires. Une crise que beaucoup analysent comme un changement de paradigme.

4ème regard sur le mal-logement en Europe
Fédération européenne d'associations nationales travaillant avec les sans-abris - Fondation Abbé Pierre, 04/2019, 116 p.
https://www.feantsa.org/public/user/Activities/events/RMLEU_2019_FR_Web.pdf
Ce rapport de la Fondation Abbé-Pierre et de la Fédération européenne des associations nationales travaillant avec les sans-abri (Feantsa) alerte sur les conditions de mise à l’abri et de réinsertion des personnes à la rue.

PAUVRETE - LUTTE CONTRE LES EXCLUSIONS

La Cité des dames, un abri pour rebondir
Actualités sociales hebdomadaires, 12/04/2019, n° 3106, p. 30-34
Ouverte à Paris en décembre 2018, la Cité des dames combine accueil de jour et station de repos la nuit. Géré par l’association ADSF et par l’Armée du salut, ce lieu permet aux femmes à la rue de se poser en attendant une solution d’hébergement pérenne, tout en disposant d’un accompagnement social et sanitaire.

Les services d'aide alimentaires mutualisés, un projet unique en France
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 01/04/2019, n° 2459, p. 44
https://www.lagazettedescommunes.com/614344/les-services-daide-alimentaire-mutualises-un-projet-
Dans le Gers, une entité fédère les actions de lutte contre l’exclusion menées par le conseil départemental, les centres communaux d’action sociale et les associations.

Peut-on encore vivre de son salaire ? [Dossier] / CRISTOFANI Benedetto
Alternatives économiques, 04/2019, n° 389, p. 20-32
https://www.alternatives-economiques.fr/publication/on-vivre-de-salaire/197001010100-00088843.html
- Le travail ne paie-t-il vraiment plus ? De plus en plus de salariés pensent que leurs salaires stagnent et ne suffisent plus pour vivre correctement. Mise au point en sept idées reçues.
- Protégés contre la pauvreté ? Comparée à d’autres pays européens, la France compte davantage de salariés payés au salaire minimum, mais ceux-ci ne sont pas pauvres pour autant.
- « Il faut responsabiliser les entreprises sur les salaires » Des syndicats et associations ont élaboré un « pacte pour le pouvoir de vivre ». Il se veut à la fois environnemental, social et politique.
- La hausse des salaires fait débat. Les économistes sont partagés sur l’augmentation des salaires. Pour les uns, elle détruirait l’emploi local, pour d’autres, elle le doperait, voire ferait progresser l’activité.

Et si on regardait les bidonvilles autrement... / BEURQ Julia
Alternatives économiques, 04/2019, n° 389, p.94-96
https://www.alternatives-economiques.fr/on-regardait-bidonvilles-autrement/00088846
De la boue, des rats et des poubelles… mais aussi des lieux de vie organisés ! En France, architectes et militants impulsent dans les bidonvilles une autre manière de faire, avec les habitants, pour accompagner leur sortie.

Exclusion - Quand les SDF se prennent en main
Actualités sociales hebdomadaires, 29/03/2019, n° 3104, p. 28-32
A Toulouse, le Groupe amitié fraternité (GAF), créé par un frère franciscain et animé principalement par des personnes à la rue, met en place des réponses concrètes à la problématique de l’errance : accueil de jour, repas, hébergement adapté… Une expérience inédite de reconquête de l’estime de soi, de socialisation et de réinsertion

S'en sortir... / AUZURET Claire
Place publique - Nantes / Saint-Nazaire : la revue urbaine, 03/2019, n° 70, p. 36-40
La pauvreté n'a rien d'unique, ne relève pas d'un tracé à la ligne claire. Les situations de pauvreté se révèlent complexes et multiples, amalgamant passé, précarité professionnelle, situation familiale...Les parcours de ceux qui s'en détachent montrent combien se dégager de la pauvreté agglomère également des éléments qui peuvent sembler disparates, à la fois personnels et collectifs, de la météo économique d'une métropole aux politiques sociales d'une collectivité. Consulter la thèse de Claire Auzuret : http://www.theses.fr/2017NANT2044
https://www.univ-nantes.fr/version-francaise/mme-claire-auzuret-1446734.kjsp

École et familles en situation de précarité : un lien fragile à renforcer / GREMION Lise, GREMION François, DUMOULIN Catherine
Revue internationale de l'éducation familiale (la), 2018, n° 44, 176 p.
Développer les échanges sous des formes partenariales entre l'école et les familles pour assurer le succès des parcours scolaires est fortement préconisé tout en étant fréquemment questionné. Si la recherche montre l'effet positif de la collaboration entre enseignants et parents, elle souligne aussi le poids des attentes scolaires et de la disqualification symbolique qui touche les familles les plus vulnérables. Ce dossier thématique Ecole et familles en situation de précarité : un lien fragile à renforcer dirigé par Lise Gremion (HEP Vaud, Lausanne), François Gremion (HEP-BEJUNE, Bienne) et Catherine Dumoulin (Université du Québec à Chicoutimi) interroge les points névralgiques à considérer pour une école plus attentive à la diversité des contextes familiaux et et sociaux, et plus équitable pour les élèves et leurs parents.
https://www.cairn.info/revue-la-revue-internationale-de-l-education-familiale.htm

PERSONNES AGEES

Personnes âgées, comment les sécuriser ? / GUEDENEY Nicole
Sciences humaines, 05/2019, n° 314, p. 54-55
Les pertes et les deuils que vit la personne âgée réactivent ses besoins d'attachement. Ses enfants, devenus adultes, jouent alors un rôle d'appui fondamental.
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1627483018301569

Rapport "Libault" - Tous concernés par le grand âge
Actualités sociales hebdomadaires, 12/04/2019, n° 3106, p. 6-9
Alors que la France va devoir faire face à un vieillissement considérable de sa population dans les années à venir, le rapport de Dominique Libault préconise un effort massif dans le secteur des personnes âgées pour relever ce défi. Car entre structures insuffisantes, établissements saturés, personnels sous-payés et épuisés, les manques sont légion.
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_grand_age_autonomie.pdf

Lutte contre les discriminations. Vieillir LGBT : la fin de l'invisibilité ?
Actualités sociales hebdomadaires, 12/04/2019, n° 3106, p. 24-28
Plus d’un million de personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) sont âgées de 60 ans et plus en France. Pourtant, les associations de défense des droits LGBT déplorent que la question du vieillir LGBT soit encore trop peu prise en compte dans les Ehpad et l’aide à domicile.
- Marie-Hélène Goix, présidente du Ravad « Former et sensibiliser aux différences »
- Francis Carrier, président de Grey Pride « Ne pas faire du “pink washing” »

Un long métrage pour sensibiliser à l'isolement des personnes âgées en milieu urbain
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 08/04/2019, n° 2460, p. 46
https://archives.lagazettedescommunes.com/36733857/un-long-metrage-pour-sensibiliser-a-l-isolement-des-personnes-agees-en-milieu-urbain
Orléans - Tourné avec des acteurs locaux, le film a l'ambition de servir de support à des débats sur le vieillissement.

Saïd Acef, directeur délégué de l’ARS Nouvelle-Aquitaine “Ouvrir l’Ehpad à son environnement de proximité”
Actualités sociales hebdomadaires, 05/04/2019, n° 3105, p. 26-27
Alors que la question de l’avenir des Ehpad est de plus en plus brûlante, l’ARS Nouvelle-Aquitaine expérimente depuis quelques années un nouveau dispositif : l’Ehpad « pôle ressources de proximité ». Une démarche qui vise à créer des interactions entre l’établissement et son environnement de proximité (partenaires sociaux, médico-sociaux et sanitaires).
https://www.ladepeche.fr/article/2018/05/28/2806149-un-pole-ressource-innovant-a-l-ephad-de-feugarolles.html

"Porter un regard neuf sur la vulnérabilité"
Travail Social Actualités, 04/2019, n° 101, p. 6-7
Dans le cadre du grand débat, le Cercle Vulnérabilités et Société a coorganisé des rencontres permettant à des personnes âgées, en situation de handicap ou de précarité, d'avancer leurs propositions sur la démocratie, la citoyenneté ou l'écologie. Entretien avec Édouard de Hennezel, président-fondateur du think tank.
https://www.vulnerabilites-societe.fr/

La perte d’autonomie des personnes âgées à domicile - Quelles disparités entre départements ? / BRUNEL Mathieu, CARRERE Amélie
Dossiers de la DREES, 04/2019, n° 34, 43 p.
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/les-dossiers-de-la-drees/article/la-perte-d-autonomie-des-personnes-agees-a-domicile-quelles-disparites-entre
Grâce à l’enquête Vie quotidienne et santé (VQS) réalisée en 2014, la perte d’autonomie des personnes âgées vivant à domicile peut être comparée entre les départements français (hors Mayotte), pour divers indicateurs de limitations fonctionnelles, restrictions d’activité, ou recours à des aides professionnelles ou de l’entourage.
Dans l’Ouest de la France (Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire), jusqu’aux départements de l’Ouest de l’Ile-de-France, les prévalences de la perte d’autonomie à domicile sont faibles. Elles s’accompagnent d’un faible recours à l’aide professionnelle et de l’entourage. À l’inverse, les départements ultra-marins, le nord et le nord-est de la France, et une grande partie de la moitié sud de la France combinent de fortes prévalences de la perte d’autonomie à domicile et un fort recours à l’aide. Les limitations cognitives sont plus fréquentes dans les départements du sud, alors que les prévalences des limitations physiques sont plus élevées dans le nord et le nord-est de la France.
Ces disparités de besoins et de recours à l’aide peuvent être liées à l’offre proposée sur le territoire pour prendre en charge la perte d’autonomie. Les territoires où le taux d’équipement en établissements est faible ont une prévalence des incapacités à domicile forte. Les départements où l’aide professionnelle à domicile est importante sont aussi ceux où les besoins sont élevés.

Séniors et logements : on voit flou [DOSSIER]
Actes : actions et territoires du social, 04/2019, n° 497, p. 20-26
Au sommaire :
- Seniors et logements : on voit flou
- Dans la métropole Lilloise, un quartier laboratoire
- Les petits frères des pauvres imaginent la "colocation à responsabilité partagée"
- La relance de l'accueil familial
- Les communes choisissent des structures à taille humaine
- La silver éco, une solution pour les territoires ?
- Jean-Michel Serres, " on peut être au milieu des autres et souffrir de l'isolement social"
- La Q/R - L'accessibilité (et les adaptations du logement) : obligations et dispositifs d'aide
- De l'urgence d'adapter l'espace bâti aux besoins de notre population vieillissante

Zoom sur les actions collectives de prévention
Journal de l'action sociale (le), 03/2019, n° 235, p. 36-37
A l'occasion de la concertation nationale Grand âge et autonomie, la Cnav a sollicité l'Odas pour conduire une enquête sur les actions collectives de prévention mises en œuvre dans le dans le cadre des Conférences des financeurs. Retour sur les principaux constats qui conforte la place des caisses de retraite.
https://www.cnsa.fr/actualites-agenda/actualites/prevention-de-la-perte-dautonomie-le-rapport-2017-des-conferences-des-financeurs-est-paru

Evaluation d'un jeu éducatif en ligne pour améliorer la qualité de vie des aînés
Santé publique, 11/2018, n° 6, p.799-810
Cet article décrit et évalue le jeu éducatif en ligne Pour bien vivre, vivons sainement ! qui vise l'augmentation des connaissances sur l'état physique (nutrition, activités physiques, sommeil et fatigue), la réduction des situations à risque, l'identification de l'importance des interactions sociales avec les amis et les membres de la famille et l'accroissement du bien-être émotionnel du joueur. Dans cette étude exploratoire, l'impact du jeu sur la qualité de vie est mesuré auprès de 56 joueurs âgés de 50 et 90 ans. Les résultats témoignent d'une amélioration marquée de la perception sur l'état physique, sur l'environnement social ainsi que sur l'aspect psychologique.

Vieillissement et territoires. Défis démographiques, enjeux démocratiques
Volume II / MOULAERT Thibaud, SCHEIDER Marion, VIRIOT DURANDAL Jean-Philippe
Retraite et société, 2018, n° 79, 177 p.
Une fois les territoires mieux définis dans notre premier volet, il nous faut maintenant étudier les enjeux de l’adaptation des territoires au vieillissement. Ce numéro consacre notamment plusieurs articles à l’analyse de la démarche Villes amies des aînés (VADA) lancée il y a une dizaine d’années par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avec les exemples de la France, du Québec et de Barcelone. Si le programme connaît des adaptations en fonction des territoires, il témoigne d’une constante : celle de vouloir redonner à tous les aînés leur pleine place de citoyens. En outre, il n’efface pas d’autres méthodologies où l’action communautaire joue aussi un rôle pivot.
Mais les politiques publiques, bien qu’elles favorisent la participation des personnes âgées à la vie de la cité, ne parviennent pas à combler pleinement les inégalités : géographiques, avec notamment des disparités d’accès aux services de la vie quotidienne entre villes ou pôles urbains et milieu rural ; sociales, avec une moindre inclusion des aînés en perte d’autonomie fonctionnelle.
https://www.cairn.info/revue-retraite-et-societe-2018-1.htm

Diminuer le reste à charge des personnes âgées dépendantes : c'est possible ! Rapport d'information de M. Bernard BONNE et Mme Michelle MEUNIER, fait au nom de la mission d'évaluation et de contrôle de la sécurité sociale et de la commission des affaires sociales n° 428 (2018-2019) / MEUNIER Michelle, BONNE Bernard
Sénat, 12/04/2019, 114 p.
http://www.senat.fr/notice-rapport/2018/r18-428-notice.html
La mission d'évaluation des comptes de la sécurité sociale (Mecss) de la commission des affaires sociales du Sénat a confié à M. Bernard Bonne (LR, Loire) et Mme Michelle Meunier (SOC, Loire-Atlantique) le soin de conduire des travaux sur le financement de la perte d'autonomie des personnes âgées, alors que s'engageait parallèlement une concertation plus large pilotée par M. Dominique Libault, à la demande du Gouvernement, sur le grand âge et l'autonomie.
Les rapporteurs se sont attachés à définir la notion de « reste à charge », dont les composantes sont multiples, et à en donner des estimations chiffrées. Ils ont ainsi distingué, au sein du reste à charge, la part des aides apportées au titre de la perte d'autonomie et qui obéissent à une logique de compensation, et celle des frais d'hébergement en établissement, dont la couverture est en partie assurée par la solidarité nationale. Ces deux composantes forment un reste à charge global de 7 milliards d'euros par année, très inégalement réparti entre personnes âgées à domicile et personnes âgées accueillies en établissement.

PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

Journée de l’autisme : Adrien Taquet en visite dans une crèche adaptée aux enfants souffrant de TSA et de TED
lesprodelapetiteenfance.fr, 02/04/2019
https://lesprosdelapetiteenfance.fr/journee-de-lautisme-adrien-taquet-en-visite-dans-une-creche-adaptee-aux-enfants-souffrant-de-tsa-et
A l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, qui a lieu ce mardi 2 avril au lendemain des annonces du gouvernement sur sa stratégie nationale pour l’autisme, Adrien Taquet, secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance, a visité la crèche multi-accueil Ernest May à Paris. Une structure gérée par la Croix-Rouge française qui a repensé tout son projet pédagogique et ses locaux pour adapter son accueil aux enfants présentant des troubles du spectre autistique (TSA) ou des troubles envahissants du développement (TED). Le secrétaire d’Etat avait à cœur de rencontrer l’équipe de cette crèche qui se définit aujourd’hui par sa grande souplesse et son ouverture.

Handicap - Les établissements en voie de disparition ?
Travail Social Actualités, 04/2019, n° 101, p. 8-9
Fermer progressivement tous les établissements pour personnes en situation de handicap : c'est l'une des recommandations formulées par la rapporteuse spéciale de l'ONU. Une désinstitutionalisation qui suscite inquiétudes et questionnements. Sauf à engager une vraie transformation de l'offre d'accompagnement, plus respectueuse des droits fondamentaux des personnes.
https://organisation.nexem.fr/actualites/handicap-lonu-a-remis-son-rapport-sur-la-situation-en-france-dcb2-32135.html

La mise en œuvre de la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement / Gouvernement - Communication, 01/04/2019
https://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2019-04-01/la-mise-en-uvre-de-la-strategie-nationale-pour-l-autisme-au-
C’est pour prendre en compte toutes les différences et la diversité des expériences vécues par les personnes autistes, leurs familles et les acteurs professionnels que cette stratégie a fait l’objet d’une longue concertation. Elle est la résultante des propositions et des résultats observés sur le terrain.
Portant sur l’ensemble du parcours de vie des personnes, de la toute petite enfance à l’âge adulte, elle peut être résumée par cinq engagements, rendus possibles par une mobilisation de l’ensemble du Gouvernement et un engagement financier sans précédent dans le champ de l’autisme, avec 344 millions d’euros de moyens nouveaux.
https://www.publicsenat.fr/article/societe/marion-angelosanto-pourquoi-les-familles-touchees-par-l-autisme-sont-traitees-comme

Autisme les premiers signes / LAURENT Benjamin, MARTIN Claire
FIRAH
Autisme France, 05/04/2019
https://www.autisme-les-premiers-signes.org/
Le webdocumentaire propose de suivre deux personnages fictifs à trois stades de développement : de 12 à 24 mois à la maison, de 24 à 36 mois à la crèche, et de 36 mois à la maternelle. Des regards croisés européens de chercheurs, d'associations d'experts et de parents nourrissent le document afin d'outiller au mieux les professionnels de santé, de l’éducation et de la petite enfance, ainsi que les parents pour détecter les signes avant-coureurs du trouble.

POLITIQUES SOCIALES

Budgets 2019 : les départements renouent avec l'investissement
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 15/04/2019, n° 251, p. 12
https://www.lagazettedescommunes.com/617401/les-departements-renouent-avec-linvestissement/?abo=1
L'endiguement des dépenses sociales et les efforts sur le fonctionnement amènent les départements à reprendre les projets d'investissement. Sur fonds de prudence.

"Porter un regard neuf sur la vulnérabilité"
Travail Social Actualités, 04/2019, n° 101, p. 6-7
Dans le cadre du grand débat, le Cercle Vulnérabilités et Société a coorganisé des rencontres permettant à des personnes âgées, en situation de handicap ou de précarité, d'avancer leurs propositions sur la démocratie, la citoyenneté ou l'écologie. Entretien avec Édouard de Hennezel, président-fondateur du think tank.
https://www.vulnerabilites-societe.fr/

Refonder l’Europe de la solidarité / AUSSILLOUX Vincent
France stratégie, 03/2019, 12 p.
https://www.strategie.gouv.fr/publications/refonder-leurope-de-solidarite
Pour la pérennité du projet européen, il faut revisiter le partage des responsabilités entre l’Union européenne et les États nations afin de viser une croissance plus dynamique, plus durable mais aussi plus juste. La note formule des propositions pour un nouveau contrat social pour l’Europe.

PROTECTION DE L’ENFANCE

Enfants volés d’Angleterre - Les Pieds sur terre
France culture, 15/04/2019
https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/enfants-voles-dangleterre
Au Royaume-Uni, les services sociaux sont financièrement encouragés à retirer leurs enfants à des parents soupçonnés de maltraitance ou jugés à l'avance incapables d'assumer leur rôle, à l'instar des mères célibataires ou des couples désargentés.

Assistant familial ...un métier atout cœur...
Laboratoire Méditerranéen de Sociologie, 2017
https://www.youtube.com/watch?v=j_FzdbS5-uA
Ce film présente le métier d'assistant familial à partir de scènes de vie filmées au sein d'une famille d'accueil des bouches du Rhône. Il montre les différentes facettes de la vie au quotidien d'une famille qui accueille à son domicile des enfants confiés à l'Aide sociale à l’enfance. Il explore l’organisation et le partage de la vie commune, des activités de tous les jours, et celles plus particulières liées au métier comme l'accompagnement de l’enfant aux visites parentales. C’est le temps de vie d'une famille atypique qui nous est proposé de partager, avec ses joies, ses difficultés et ses moments de vie uniques et intenses qui en font toute la richesse.

Maltraitances. Evolutions, chantiers à promouvoir / LESCUYER Brigitte
Numéro juridique des ASH, Cahier 2, n° 3106, 12/04/2019, 97 p.
De nombreux dispositifs législatifs et outils visent à contrôler les aspects multifactoriels de la maltraitance, mais des problèmes subsistent qui imposent de nouvelles

L'étatisation de la protection des mineurs isolés étrangers / BURRIEZ Delphine
Actualité Juridique. Droit Administratif, 15/04/2019, n° 14/2019, p. 802-807
La protection des mineurs isolés étrangers relève de la compétence des départements. Toutefois, les tensions financières, politiques et juridiques qui entourent cette prise en charge depuis quelques années ont poussé le pouvoir central à intervenir afin de réguler cet exercice décentralisé. Le décret n° 2019-57 du 30 janvier 2019, relatif aux modalités d'évaluation des personnes se déclarant mineures et privées temporairement ou définitivement de la protection de leur famille et autorisant la création d'un traitement de données à caractère personnel relatif à ces personnes, constitue une nouvelle expression de cette intervention normative de l'Etat à travers laquelle il associe à la compétence sociale des départements une dimension policière reposant de plus en plus sur les moyens de l'Etat.

Enfant placé : écrire son histoire
Actualités sociales hebdomadaires, 12/04/2019, n° 3106, p. 41
C'est une très belle idée, et une première en France : offrir aux enfants placés un coffret pour qu'ils écrivent leur histoire ! Cet outil a été conçu par Nathalie Chapon, chercheuse au laboratoire de sociologie d’Aix-Marseille, en partenariat avec le département des Bouches-du-Rhône.
http://www.anpf-asso.org/wp-content/uploads/2019/03/Article-de-presse-Album-de-vie-La-Provence-29-mars-2019.pdf

Deuxième rapport annuel du CNPE
Actualités sociales hebdomadaires, 12/04/2019, n° 3106, p. 16
Le rapport annuel 2018 du Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE) a été rendu public le 4 avril dernier par le ministère des Solidarités de la Santé. C’est le deuxième du genre depuis sa création en 2016 par décret. Cette instance nationale a ainsi rendu 15 avis et recommandations en 2018, année d’approfondissement pour ses travaux.
https://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/acteurs/instances-rattachees/conseil-national-de-la-protection-de-l-enfance-cnpe/article/rapports-d-activites-du-cnpe

"Il faut sortir les mineurs non accompagnés de l'incertitude"
Actualités sociales hebdomadaires, 12/04/2019, n° 3106, p. 14-15
« Accueil et devenir des mineurs non accompagnés : quels accompagnements pour quels projets ? » C’est le titre du colloque qui a eu lieu à Chambéry les 4 et 5 avril. Interview de Sydney Gaultier, maître de conférences associé à l’université Savoie-Mont Blanc et psychologue dans la protection de l’enfance.

Protection de l'enfance. La parentalité au prisme des troubles psy
Actualités sociales hebdomadaires, 12/04/2019, n° 3106, p. 6-9
Face à la maladie mentale, les professionnels de la protection de l’enfance comme ceux qui soutiennent la parentalité s’avouent en difficulté. Le manque de formation tout comme celui de moyens impactent ce secteur, au risque de mettre en péril les mesures d’accompagnement.
- Parole d'une ancienne enfant placée
- "On note des améliorations dès lors que la parentalité est mise en avant", questions à Yvan Rondelli, psychologue

Protection de l'enfance - Le long combat de l'universalité
Actualités sociales hebdomadaires, 05/04/2019, n° 3105, p. 14-15
Les 39es Assises nationales du Cnaemo se sont tenues du 27 au 29 mars à Chalon-sur-Saône. Près de 900 personnes, en grande majorité des professionnels de l’aide sociale à l’enfance, ont échangé sur « une protection universelle et inconditionnelle de l’enfant ». Une thématique qui a amené à dénoncer de nouveau le manque de moyens et de décision politique.
http://www.cnaemo.com/espace_social_mars_2019_nouveau_format_derniere_version.pdf

« Je suis sans papiers, donc je n’existe pas »
Filiation et affiliations impossibles des jeunes étrangers exclus de la protection de l’enfance / NINCHERI Fiammetta, TITIA RIZZI Alice, RADJACK Rahmeth
EMPAN, 04/2019, n° 101, p. 82-88
Depuis plusieurs années, des jeunes isolés étrangers, dont la minorité est contestée par la justice, se retrouvent en dehors des dispositifs de protection de l’enfance. Privés d’hébergement et d’accompagnement éducatif, ils atterrissent, à Lyon, au sein du Collectif jeunes de resf. Quel accompagnement psychologique pour ces jeunes ? Une activité groupale à médiation théâtrale et une vignette clinique illustrent une pratique « hors cadre » pour une prise en charge transculturelle permettant à ces adolescents de se détacher de l’immédiateté de leur situation et de pouvoir se construire.
https://fr-fr.facebook.com/pages/category/Nonprofit-Organization/Resf-jeunes-69-755218657902549/

Un soin métissé des bleus de l'esprit
Travail Social Actualités, 04/2019, n° 101, p. 22-23
En binôme, les psychologues Sylvie Duterte et Sophie N'Diaye reçoivent les jeunes mineurs non accompagnés (MNA) de Marseille pour une consultation globale qui aborde le quotidien fragile, l'avenir flou, par le biais de la culture et de la langue afin de soutenir le mental.
https://www.imajesante.fr/

Témoignage de Claude LANDSBERG. La fonction de Psychologue en Milieu Ouvert
Espace social, la revue du CNAEMO, 03/2019, n° 1, p. 7-14
http://www.cnaemo.com/espace_social_mars_2019_nouveau_format_derniere_version.pdf
Claude Landsberg a travaillé de nombreuses années au sein d’un service AEMO/AED, à l’heure de la retraite elle a souhaité témoigner, auprès de ses collègues, de son expérience. Une façon pour elle de transmettre certains fondamentaux, dont elle ne s’est jamais départie, qui ont toujours guidé sa pratique ; et ce, dans un monde en constante évolution. Elle nous enseigne à l’instar des familles suivies la richesse d’une vraie rencontre. Et, pour mieux percevoir «...les pépites d’humanité qui se cachent derrière les apparences...», elle nous dit l’importance de l’accueil, de l’ambiance, du collectif.

Pour un idéal d’Universalité en Protection de l’Enfance..
Espace social, la revue du CNAEMO, 03/2019, n° 1, p. 18-43
http://www.cnaemo.com/espace_social_mars_2019_nouveau_format_derniere_version.pdf
- Les principes universels le sont-ils vraiment ? Stéphane CORBIN
La CIDE : universalisation de la Protection de l'Enfance ou mondialisation de l’individualisme libéral ?
- Protection de l’Enfance, un leurre d’universel, Fiona DUFOUR
- L’inconditionnalité de la Protection de l'Enfance, à quel prix ? Jacques RICHARD
- Mineurs Non Accompagnés : en mode projet ! Laurine REITTER et Arnaud BESSERO

Les besoins fondamentaux des enfants [DOSSIER]
Santé en action (la), 03/2019, n° 447, p. 3-52
http://inpes.santepubliquefrance.fr/SLH/sommaires/447.asp
Sommaire :
- « Il y a consensus sur les besoins fondamentaux de l’enfant »
Entretien avec Marie-Paule Martin-Blachais*
- "Développer pour tous une culture commune autour des besoins fondamentaux universels de l'enfant'
- Besoins fondamentaux de l'enfant : état des connaissances
- Négligence envers les enfants : état des connaissances et modalités d'intervention
- Adversités durant l'enfance : Quel impact sur la santé ?
- Grandir sans chez-soi
- Petite enfance : de l'efficacité des programmes de visites à domicile
- La formation des personnels médico-sociaux à l'accompagnement de jeunes enfants
- Maternité du centre hospitalier de Roubaix : "Se recentrer sur les besoins individuels de la mère et du nouveau-né"
- Italie :
- un programme pour réduire la maltraitance et prévenir le placement des enfants
- Technicienne de l’intervention sociale et familiale : un soutien à domicile de la mère et du nourrisson
- Techniciennes d’intervention sociale et familiale : agir contre la vulnérabilité périnatale
- Panjo : des visites à domicile pour renforcer le lien mère-enfant
- Lunévallois : développement à domicile
- Pour en savoir plus

TRAVAIL SOCIAL

VIDEO #1 Le travail social, parlons-en !
Fédération des acteurs de la solidarité - Sciences Po, 03/2019
https://www.youtube.com/watch?v=67wgsqs24Oc&t=12s
Campagne de valorisation du travail social en France réalisée par des étudiantes de Sciences Po en partenariat avec la Fédération des acteurs de la solidarité

"Ne pas confondre missions sociale et sécuritaire"
Actualités sociales hebdomadaires, 12/04/2019, n° 3106, p. 36-37
Assistant social au parcours atypique, Laurent Puech est un spécialiste de l’intervention sociale en commissariat et en gendarmerie (ISCG). Après avoir lui-même exercé dans les casernes de l’Hérault, il anime dans tout l’Hexagone un réseau de 261 intervenants.
http://www.aniscg.org/

Les éducateurs de rue font leur rentrée dans les écoles /
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 08/04/2019, n° 2460, p. 42-43
https://archives.lagazettedescommunes.com/36733848/les-educateurs-de-rue-font-leur-rentree-dans-les-ecoles
Décrochage des élèves, incivilités communication malaisée avec les familles... les établissements scolaires connaissent des difficultés qui leur sont propres.
Avec l'instruction obligatoire jusqu'à 16 ans, l'institution scolaire reste un lieu où les éducateurs de rue peuvent repérer des situations à problème vécues par des jeunes. Qu'ils interviennent à la demande du département ou des chefs d'établissement, les éducateurs misent sur les liens tissés avec les jeunes et leur entourage.

RGPD : un chantier au long cours / LOUBAT Jean-René
Actualités sociales hebdomadaires, 05/04/2019, n° 3105, p. 20-24
La mise en conformité avec le règlement général de protection des données (RGPD) constitue un énorme chantier en cours pour les structures du secteur social et médico-social. L’occasion d’une prise de conscience collective quant à l’importance de la qualité et à la sécurité du traitement des données à caractère personnel.

Quatre voix pour un module sur la précarité
Travail Social Actualités, 04/2019, n° 101, p. 16-17
Formateurs, travailleurs sociaux, personnes ressources et chercheurs, rassemblés dans le Collectif Soif de connaissances créent ensemble des formations professionnelles. Reportage à Lyon auprès des apprentis assistants de service social.
http://www.collectif-soif.fr/

Travail social - Les personnes accompagnées, partenaires de la formation
Travail Social Actualités, 04/2019, n° 101, p. 11-17
En complément des savoirs académiques et pratiques, la formation des travailleurs sociaux doit désormais s'enrichir de savoirs expérientiels, délivrés par des personnes accompagnées. Ce chantier qui s'amorce interroge les pratiques des formateurs et des professionnels, ainsi que leur positionnement vis-à-vis des personnes qu'ils accompagnent.
- "Un changement profond à opérer", professeur émérite du Cnam à la chaire de Travail social et d'intervention sociale, membre du Haut Conseil du Travail Social.
https://www.unaforis.eu/article/la-participation-des-personnes-ressources-concernees-aux-formations-lintervention-sociale
https://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/acteurs/instances-rattachees/haut-conseil-du-travail-social-hcts/groupes-de-travail-10821/article/groupe-de-travail-participation-des-personnes-accompagnees
http://participation.unaforis.eu/

La déontologie, la profession et les psychologues [DOSSIER]
Journal des psychologues (le), 04/2019, n° 366, p. 12-51
Au sommaire :
- Déontologie des psychologues : l'union fera la force - La démarche Cerédépsy
- La CNCDP : évolution des pratiques, dans le respect de la déontologie
- Les enjeux de la réglementation du Code de déontologie
- L'expérimentation Coréli : une ressource à usage de la profession ?
- Médiation et conciliation ou comment traiter des litiges déontologiques
- Enseignants-chercheurs en psychologie : à la recherche du Code perdu !
- Traitement des plaintes contre psychologues : une Europe à géométrie variable
- Le respect de la déontologie : une procrastination hexagonale de plus de vingt ans
- Bibliographie

La déontologie, la profession et les psychologues [DOSSIER]
Journal des psychologues (le), 04/2019, n° 366, p. 12-51
Au sommaire :
- Déontologie des psychologues : l'union fera la force - La démarche Cerédépsy
- La CNCDP : évolution des pratiques, dans le respect de la déontologie
- Les enjeux de la réglementation du Code de déontologie
- L'expérimentation Coréli : une ressource à usage de la profession ?
- Médiation et conciliation ou comment traiter des litiges déontologiques
- Enseignants-chercheurs en psychologie : à la recherche du Code perdu !
- Traitement des plaintes contre psychologues : une Europe à géométrie variable
- Le respect de la déontologie : une procrastination hexagonale de plus de vingt ans
- Bibliographie

ACQUISITIONS

110 fiches d'animation pour les personnes âgées / ALLEGRE Evelyne, GASSIER Jacqueline
Elsevier Masson, 2019, 272 p.
L'animation en gérontologie est aujourd'hui une activité essentielle de la prise en charge de la personne âgée et les professionnels de la santé donnent enfin à l'animation le sens étymologique qui lui revient : insuffler la vie. Cette nouvelle édition, mise à jour et augmentée, propose à travers une série de 110 fiches illustrées, claires et pédagogiques, des idées et des techniques pour la prise en charge de la personne âgée. Dans une première partie sont développées les notions à comprendre pour mettre en place une animation de qualité qui corresponde aux besoins et capacités de la personne âgée. Dans une seconde partie sont présentées les idées d'animation, regroupées par thème : ' prendre soin de soi ' , ' créer, se recréer ' et ' vivre ensemble '. Cet ouvrage est un outil indispensable pour tous les professionnels travaillant avec les personnes âgées en structures d'accueil ou à domicile : aides-soignants, animateurs, accompagnants éducatifs et sociaux, éducateurs... Il sera également une source précieuse d'inspiration pour tous les formateurs préparant les élèves ou les étudiants à ces formations ainsi que pour tous les proches et les aidants.

Parents et professionnels dans les structures d'accueil de jeunes enfants. Enjeux, intérêts et limites des interactions / BLANC Marie-Claude, BONNABESSE Marie-Laure
ASH éditions, 2018, 208 p.
Nous vivons aujourd’hui dans une société marquée par des difficultés à vivre ensemble, dans le respect des valeurs, des rôles et des places de chacun. Cette problématique se retrouve, à un autre niveau, au sein des établissements d’accueil de jeunes enfants. Les professionnels doivent en effet désormais apprendre, sans y avoir été formés, à coopérer d’égal à égal avec les parents.
Cette nouvelle donne oblige chacun à reconsidérer sa place et à prendre en compte celle de l’autre.
Comment se déroulent ces interactions et où puisent-elles leur origine ? De quelle place parle-t-on et pour quels parents ? Quelle compétence développer du côté des professionnels pour contribuer à fonder le « vivre ensemble » ?
Partant de l’étude des origines des structures petite enfance, les auteurs interrogent l’évolution des liens parents/professionnels et analysent les intérêts et les limites de ces interactions.
Sont également présentés des outils de compréhension et d’action pour faciliter les relations autour du jeune enfant. Parce que ces établissements, centrés sur l’éducation collective, jouent un rôle majeur dans la société actuelle et contribuent à construire celle de demain, cet ouvrage a pour objectif d’aider parents, professionnels, formateurs et partenaires à mieux comprendre les enjeux et les appuis qui vont donner aux parents la possibilité d’occuper une place tout en permettant aux professionnels d’ajuster la leur.
Enfin, pour la réédition de cet ouvrage, les auteurs se réinterrogent quant aux relations parents professionnels en lien avec la réactualisation du contexte socio-politique et les nouveaux enjeux dans le champ de la petite enfance.

Le corps n'oublie rien : Le cerveau, l'esprit et le corps dans la guérison du traumatisme / VAN DER KOLK Bessel
Albin Michel, 2018, 592 p.
Le traumatisme fait partie de la vie. Et le corps en garde les traces et une mémoire qui imprègne nos émotions. Le psychiatre Bessel van der Kolk a passé quarante ans à soigner des survivants. En racontant les histoires vécues par ses patients (vétérans, femmes et enfants maltraités, victimes d’accidents ou d’agressions), il entraîne le lecteur dans un parcours passionnant à travers les méandres du syndrome du stress post-traumatique. Unique en son genre, ce livre conjugue neurosciences, pratique clinique et réflexion sur la maladie. Il montre notre extraordinaire capacité à souffrir, mais aussi à guérir, en offrant de nouveaux espoirs pour retrouver goût à la vie.

Développer une politique de bientraitance / LAPRIE Bruno, MINANA Brice
ESF, 2019, 160 p.
La prévention et le signalement de la maltraitance institutionnelle renvoient à des dispositifs relativement bien ancrés dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux.
La promotion de la bientraitance, concept plus récent, demeure complexe, du fait du concept lui-même, de son recouvrement avec les démarches d’amélioration continue de la qualité et les supports du droit des usagers. La mise en œuvre d’une politique de bientraitance véritablement intégrée à la culture institutionnelle reste un enjeu prégnant à l’heure où se développent des évaluations et des enquêtes sur ce thème.
Cet ouvrage guide les directeurs d’établissements et services dans leur politique de bientraitance et :
- définit les concepts ;
- décrypte les textes et recommandations de bonnes pratiques faisant autorité ;
- propose un système de management favorisant la bientraitance ;
- présente des mesures concrètes pour promouvoir la bientraitance et lutter contre la maltraitance.
Cette troisième édition intègre les dernières évolutions juridiques mais aussi celles d’ordre institutionnel, marquées par la disparition de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) dont les missions ont été reprises par la Haute Autorité de santé (HAS) depuis le 1er avril 2018.

La société inclusive, parlons-en ! : Il n'y a pas de vie minuscule / GARDOU Charles
Eres, 2018, 170 p.
Une société n'est pas un club dont des membres pourraient accaparer l'héritage social à leur profit pour en jouir de façon exclusive. Elle n'est non plus un cercle réservé à certains affiliés, occupés à percevoir des subsides attachés à une « normalité » conçue et vécue comme souveraine. Il n'y a pas de carte de membre à acquérir, ni droit d'entrée à acquitter. Ni débiteurs, ni créanciers autorisés à mettre les plus vulnérables en coupe réglée. Ni maîtres ni esclaves. Ni centre ni périphérie. Chacun est héritier de ce que la société a de meilleur et de plus noble. Personne n'a l'apanage de prêter, de donner ou de refuser ce qui appartient à tous. Une société inclusive, c'est une société sans privilèges, exclusivités et exclusions. »

Accueil familial et éducation / ESCHENAZI Carole-Anne, LAGARDE Amandine, ROMBOUT Thierry
Chronique sociale, 2019, 108 p.
Accueillir un enfant en difficulté au sein de sa famille est une démarche qui ne va pas de soi. L'enfant arrive avec son histoire, celle de sa famille, ses angoisses... : autant d'éléments qui perturbent la dynamique existante. C'est en apportant jour après jour des réponses concrètes aux besoins fondamentaux de l'enfant, que l'assistant familial construira un cadre suffisamment sécurisant. L'enfant saura y grandir, se reconstruire et devenir le sujet de son passé et de son devenir.
Ce livre, le premier d'une série de cinq, décrit le quotidien du travail des équipes de l'Union pour l'Enfance autour de l'accueil familial dans le cadre de l'Aide à l'enfance. Il se lit au travers de deux textes : une fiction qui donne la parole aux enfants placés et une description du travail des professionnels au sein des associations de l'Union. Chaque ouvrage peut être lu pour lui-même.

Cette Lettre d’Information Documentaire est réalisée par le réseau des documentalistes du CNFPT
Certains articles ne sont accessibles en ligne que sur abonnement.

Tags:
Créé par Doc CnfptDoc le 17 avril 2019
    
© 2018 CNFPT