AGENDA

Améliorer l’accompagnement
23 Janvier 2020, NANTES
2ème rencontre territoriale organisée par le Collectif Alzheimer Ensemble en partenariat avec le Gérontopôle des Pays de la Loire

Décloisonnons, Décloisonnez. Le partenariat et le réseau au secours des pratiques
24 janvier 2020, ORLEANS
Organisée par le CREAI Centre Val de France

Le pari de la rupture : l’expérience des CER (centres éducatifs fermés)
07 février 2020, PARIS
Organisé par la Cnape

Travail social et numérique : évolution ou révolution ?
18 au 21 mars, TOULOUSE
40èmes assises nationales de CNAEMO

Pensons et traçons ensemble l’avenir
19 et 21 mars 2020, SAINT-MALO
Rencontres nationales des professionnels des Maisons d’enfants à caractère social

DELINQUANCE

LSD, La Série Documentaire - Vivre avec le terrorisme
4 Épisodes disponibles
France culture, 01/2020
https://www.franceculture.fr/emissions/series/vivre-avec-le-terrorisme
De mars 2012 à octobre 2019, la France a été touchée par 18 attaques terroristes islamistes qui ont provoqué la mort de 263 personnes, fait des centaines de blessés et des milliers des traumatisés. 5 ans après les attentats de 2015 certains survivants et rescapés acceptent de raconter leur longue et douloureuse reconstruction.

Interview Hugo Micheron : « Le défi que pose le jihadisme à la société française est devant nous »
Libération, 14/01/2020, p. 20-22
Pour ce chercheur spécialiste du jihadisme français, la stratégie de l’Etat islamique n’est pas nouvelle mais se différencie par le volume des recrutements et son économie «low-cost».

Radicalisation - Lieux de culte : « Il faut une fermeté juste, pas sélective » / GASPAR Romain
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 13/01/2020, n° 2497, p. 16-17
https://archives.lagazettedescommunes.com/37550750/lieux-de-culte-il-faut-une-fermete-juste-pas-selective
Interview de Noam Anouar, ex-agent du renseignement territorial, spécialiste de l'islamisme

DISCRIMINATIONS

Nous, Français musulmans (1/2)
Du public à l'intime / ICARD Romain
Arte éditions, 2019
https://www.arte.tv/fr/videos/084758-001-A/nous-francais-musulmans-1-2/
Comment vit-on l'islam en France ? En deux volets, une photographie inédite des Français musulmans, loin des fantasmes d’un débat irrationnel. Entre malaise identitaire, lié notamment à la ghettoïsation des banlieues, et affirmation d’une islamité dans l’espace public avec le port du voile ou du burkini, ce premier épisode retrace les étapes qui ont contribué à l’incompréhension de l’islam de France.

Nous, Français musulmans (2/2)
De l'intime au public / ICARD Romain
Arte éditions, 2019
https://www.arte.tv/fr/videos/084758-002-A/nous-francais-musulmans-2-2/
Comment vit-on l'islam en France ? Depuis les attentats de 2015, la foi qui relevait de l'intime a envahi le champ médiatique pour devenir une question publique et idéologique âprement débattue. Ce second volet revient sur les crispations entre la société française et l'islam et sur les amalgames, stigmatisants et clivants, entre religion et radicalité.

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Les transformations incrémentales de l'action publique locale au prisme des lois d'économie sociale et solidaire (ESS) et d'organisation territoriale. / DUVERGER Timothee
Politiques et management public, 2019, n° 4, p. 443-458
Cet article analyse la mise en place incrémentale et inachevée d'un référentiel de politique publique de l'ESS au croisement de deux processus de réforme : la réforme territoriale (loi NOTRe) et la réforme ESS (Loi Hamon).

ENFANCE ET FAMILLE

En 2018, 4 millions d’enfants mineurs vivent avec un seul de leurs parents au domicile
INSEE première, 14/01/2020, n° 1788, 4 p.
https://www.insee.fr/fr/statistiques/4285341
En France, en 2018, 68 % des enfants mineurs vivent dans une famille « traditionnelle », 21 % vivent dans une famille monoparentale, et 11 % vivent dans une famille recomposée : 7 % avec un parent et un beau-parent et 4 % avec leurs deux parents. Au total, 28 % des enfants résident donc avec un seul de leurs parents.

Femmes sans abri - Un sas après la maternité
Actualités sociales hebdomadaires, 10/01/2020, n° 3141, p. 28-32
A Paris, deux centres gérés par l’association Aurore accueillent des femmes sans abri à la sortie de la maternité. Censés leur offrir un hébergement pour une durée de trois mois avant de les orienter vers des structures plus pérennes, ces lieux doivent jongler entre des dispositifs de sortie saturés et des situations administratives inextricables.

Garde des enfants en situation de handicap : extension des conditions du “bonus inclusion handicap”
ash.tm.fr, 09/01/2020
Depuis le 1er janvier 2020, les critères d’attribution du “bonus inclusion handicap” sont étendus afin de prendre en compte davantage de situations et bénéficieront ainsi à plus d’établissements d’accueil du jeune enfant.

Douze actes pour les droits de l’enfant / WACKENIER Isabelle
Journal de l'animation (le), 01/2020, n° 205, p. 20-21
Le 20 novembre 2019, le collectif de la dynamique « De la Convention aux actes » remettait ses propositions aux pouvoirs publics, pour les appeler à mettre les droits de l’enfant au cœur de leurs priorités, en France comme à l’étranger.
http://www.delaconventionauxactes.org/nos-actes-2/

Les représentations des étudiant.e.s sur les métiers du secteur de la petite enfance
Furet (le), 12/2019, n° 95, p. 61-62
Dans le cadre de la recherche "Norme de mixité professionnelle dans les métiers de la prime enfance", une enquête sociologique a été menée auprès des étudiant.e.s de l'université de Rouen Normandie de 2015-2019

Petite enfance et parents en situation de pauvreté : quelles innovations ?
Furet (le), 12/2019, n° 95, p. 59-60
Synthèse réalisée par Marian Ferré, de l'intervention de Ewelina Cazottes sociologue, Université Paris 8 Saint Denis à la journée du 13 octobre 2017.

Grands-parents, petits enfants : des liens pour bien grandir [DOSSIER]
Furet (le), 12/2019, n° 95, p. 14-56
Le titre, "Grands-parents, petits-enfants : des liens pour grandir" dossier sur la réciprocité qui s'instaure entre générations. Ce n'est pas seulement l'enfant qui grandit et s'épanouit, mais également le grand-père et/ou la grand-mère, voire les aïeux. Aussi, quand Mounia raconte que son père a cessé de boire quand son premier petit-fils est né, il s'agit bien d'une RE-NAISSANCE et d'un dépassement de soi.
Plusieurs auteurs ont accepté d'analyser à travers leur spécificité ce qui est mis en jeu dans ces liens qui se construisent entre les petits et les plus âgés. Ce dossier, riche de témoignages et d'analyses nous montre combien l'allongement de la durée de vie et l'éloignement géographique des générations ont changé la donne dans l'instauration des relations intergénérationnelles.

Accompagner les parents à trouver leur voix / LE GUILLOU Géraldine
Métiers de la petite enfance, 12/2019, n° 276, p. 34-35
Que signifie être parents aujourd'hui ? La mutation de la société et la pluralité des formes de familles amènent plus de complexité à un sujet qui n'est pas si simple à la base. Confrontés à une abondance d'informations, à une variété de modèles familiaux et à un système législatif cadrant leurs pratiques éducatives, les parents ont besoin d'être rassurés par leur environnement, dont font partie les professionnels qui les entourent. Les lieux-ressources se multiplient pour accompagner ces mutations sociétales et répondre aux incertitudes des parents.

Le minimalisme matériel en crèche : une option pédagogique intéressante / DUTRIEVOZ BOYER Méline
Métiers de la petite enfance, 12/2019, n° 276, p. 29-32
Le minimalisme matériel peut être envisagé comme une option porteuse de créativité, de bien-être au travail et de développement durable par les professionnels travaillant dans les établissements d'accueil de jeunes enfants. Un regard suffisamment critique sur le marché de la puériculture peut permettre de s'orienter vers des investissements pertinents à cet égard.

Alliances éducatives [DOSSIER] / LE GUILLOU Géraldine
Métiers de la petite enfance, 12/2019, n° 276, p. 17-27
Au sommaire :
- Éducation, alliance éducative et coéducation : nommer, expliciter, agir
- Sur les chemins de notre patrimoine éducatif
- L'assistante maternelle partenaire dans l'éducation de l'enfant
- L'alliance éducative au service du bien-être de l'enfant
- La coéducation, une notion encore en construction

Transmettre une information générale sur le contrat de travail par l'animateur de relais assistants maternels / ONYSZKO Sandra
Métiers de la petite enfance, 12/2019, n° 276, p. 13-15
L'animateur de relais assistants maternels est amené à transmettre des informations générales sur les contrats de travail. Cette mission s'avère complexe et questionne la relation entre les usagers et les animateurs de relais et le sens de leur mission.

La pauvreté des familles : portrait / MOISSET Pierre
Métiers de la petite enfance, 12/2019, n° 276, p. 9-11
L'actuelle stratégie de lutte contre la pauvreté invite les professionnels de l'accueil de la petite enfance à s'engager auprès des enfants et des familles "pauvres" afin de les accompagner. Mais la définition de cette pauvreté n'est pas claire, pas plus que la nature des aides qui peuvent être apportées par les professionnels. Un premier portrait de la fragilité des familles telle qu'elle se présente aux professionnels de la petite enfance est présenté afin d'offrir à ces derniers des repères dans cette nouvelle mission.

Médiations et familles dans une société apprenante / NUMA BOCAGE Line, GOUEDARD Catherine
Revue internationale de l'éducation familiale (la), 2019, n° 45, 11-168
Le défi de l'école et de la société inclusive amplifie la place importante faite aux interactions sociales. Or, dans une période de fortes mutations comme la nôtre, que savons-nous des médiations dans les processus éducatifs ? Ce dossier thématique Médiations et familles dans une société apprenante coordonné par Line Numa-Bocage (Université Cergy-Pontoise) et Catherine Gouédard (Université Paris 8) vise à questionner les formes de médiation mises en œuvre pour accompagner le développement des familles, des enfants et des jeunes, notamment lorsqu'ils font face à des besoins particuliers.
http://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/aplat/9782343190983.pdf

EUROPE SOCIALE

Une Europe sociale forte pour des transitions justes
Commission européenne, 01/2020, 17 p.
https://ec.europa.eu/social/main.jsp?langId=fr&catId=89&newsId=9524&furtherNews=yes
Cette communication explique comment la politique sociale contribuera à relever les défis et à saisir les possibilités d'aujourd'hui, en proposant des mesures à prendre à l'échelon de l'UE dans les prochains mois et en recueillant des avis sur les actions à entreprendre à tous les niveaux dans le domaine de l'emploi et des droits sociaux. Ce même jour, elle lance déjà la première phase de consultation des partenaires sociaux – à savoir les entreprises et les syndicats – sur la question des salaires minimums équitables pour les travailleurs de l'UE.

IMMIGRATION

Infrarouge - Défi de solidarité / DARROQUY Caroline, RICHARD Anne
France Télévision, 2018
https://www.france.tv/france-2/infrarouge/1143295-defi-de-solidarite.html
Chaque soir à Paris, plus d'une centaine d'hébergeurs forment un réseau anonyme pour répondre à l'urgence des mineurs étrangers isolés qui sont à la rue.
Faute de réponse sur leur statut et de prise en charge par l'Etat français, ils sont nombreux à être délaissé sur les trottoirs parisiens. C'est notamment le cas de Tasimila, un jeune guinéen âgé de 16 ans que des bénévoles ont trouvé épuisé dans le camp improvisé de Stalingrad, dans le 19e arrondissement. Il est alors hébergé sur le canapé d'un des bénévoles, puis un autre inconnu l'accueille dans une chambre et le suivant lui prépare un repas. Chaque soir, des étudiants, des retraités, des célibataires et des familles partagent l'intimité de leur foyer avec ces jeunes mineurs étrangers échoués de la traversée.

Instruction du 27 décembre 2019 relative aux orientations pour l'année 2020 de la politique d'accueil et d'intégration des étrangers en France
circulaires.legifrance.gouv.fr, 03/01/2020
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2019/12/cir_44900.pdf
L'instruction fixe aux préfets les grandes orientations en matière de politique d'intégration des étrangers primo-arrivants, dont les réfugiés, dans la continuité des décisions prises le 5 juin 2018 par le comité interministériel à l'intégration. Ces orientations se traduisent localement par la mobilisation des crédits du BOP 104 au travers de l'apprentissage linguistique, de la formation civique et de l'insertion professionnelle des étrangers appelés à s'installer durablement en France et signataires du contrat d'intégration républicaine. Parallèlement, les préfets sont incités à nouer des partenariats dans le domaine de l'intégration avec les collectivités territoriales.

Étrangers - De nouvelles règles pour acquérir la nationalité française
Actualités sociales hebdomadaires, 10/01/2020, n° 3141, p. 19
Le gouvernement renforce les conditions pour devenir français : la langue française doit être maîtrisée et les possibilités de dispense sont désormais rares. Par ailleurs, la déclaration de nationalité fait sa réapparition.
https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000039696962

Hébergement des demandeurs d'asile : quelles orientations pour 2020 ?
Maire-info.com, 09/01/2020
https://www.maire-info.com/immigration/hebergement-demandeurs-dasile-quelles-orientations-pour-2020--article-23746
"Améliorer les conditions d'accueil des demandeurs d'asile et renforcer l'adaptation de l'hébergement à l'évolution de leur situation". Dans une note d'information, Pierre-Antoine Molina, directeur général des étrangers en France, a rappelé les priorités gouvernementales en matière d’hébergement des demandeurs d’asile et des bénéficiaires de la protection internationale (BPI).
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2020/01/cir_44902.pdf
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2019/12/cir_44900.pdf
https://medias.amf.asso.fr/upload/files/Decisions_Immigration.pdf

Soigner la société d’accueil / DERIVOIS Daniel
Esprit, 01/2020, n° 461, 17-19
Soigner les migrants ainsi que l'environnement qui les accueille apparaît aujourd'hui comme une urgence et une nécessité aussi bien pour leur insertion que pour leur construction psychique individuelle. Il s'agit d'améliorer l'accompagnement de ces individus dans un monde qui ne cesse de changer.

L’AME, ou le fantasme du "tourisme médical" / MOUZON Céline
Alternatives économiques, 01/2020, n° 397, p. 40-41
L’aide médicale d’Etat est accusée d’encourager le « tourisme médical » et de faire l’objet d’abus et de fraudes. Une étude démontre qu’il n’en est rien.

Les politiques migratoires en Europe : la gouvernance complexe de politiques régaliennes partagées et mondialisées / LAMARQUE Danièle
Politiques et management public, 2019, n° 4, p. 431-442
Les politiques européennes de migration et d'asile touchent à de nombreux domaines de souveraineté, qui appellent l'intervention concomitante de l'union et de ses États membres. La crise migratoire a révélé la complexité du cadre de mise en œuvre des responsabilités et des solutions entre ces différents niveaux. Elle met aussi en évidence l’inscription des questions migratoires dans un contexte plus large de relations internationales impliquant un plus grand nombre d'acteurs et de politiques.

INSERTION

Emploi - Social, sanitaire, médico-social : le CDD multi-remplacement enfin testé
Actualités sociales hebdomadaires, 10/01/2020, n° 3141, p. 16
La loi « avenir professionnel » prévoit, à titre expérimental, le remplacement de plusieurs salariés absents par une seule personne. Un décret du 18 décembre dernier, dresse la liste des secteurs concernés.
https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000039481633

Insertion - Vingt propositions pour éradiquer l’illettrisme
Actualités sociales hebdomadaires, 10/01/2020, n° 3141, p. 14-15
Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a confié en juin 2019 à Christian Janin, ancien président du Copanef, et Yves Hinnekint, directeur de Talis et ex-directeur général d’Opcalia, une mission sur la lutte contre l’illettrisme. Après 150 auditions et de nombreux déplacements sur le terrain, les deux acteurs du monde de la formation professionnelle ont remis leur rapport en décembre 2019.
http://www.c2rp.fr/publications/rapport-janin-hinnekint-20-recommandations-pour-lutter-contre

Lutte contre l’exclusion - Pour une coopération entre IAE et TZCLD
Actualités sociales hebdomadaires, 27/12/2019, n° 3140, p. 18
Dans un plaidoyer commun, cinq organisations appellent les structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) et les porteurs de projets « Territoires zéro chômeur de longue durée » (TZCLD) à renforcer leurs liens au bénéfice des personnes privées d’emploi. Des exemples de coopération existent déjà sur les dix territoires expérimentaux.

L’accompagnement global des demandeurs d’emploi : entre renouvellement du service public de l’emploi et normalisation des politiques locales d’insertion / EYDOUX Anne, SIMHA Jules, VIVES Claire
Revue française des affaires sociales, 2019, n° 1, p. 105-128
L’accompagnement global qui fait l’objet de cet article est un dispositif qui mobilise, pour l’insertion des demandeurs d’emploi réputés « éloignés de l’emploi », le travail conjoint de conseillers de Pôle emploi et de travailleurs sociaux des départements. Instauré en 2014 par un protocole national, il constitue un point d’entrée privilégié pour questionner les évolutions de la gouvernance du service public de l’emploi et des politiques d’insertion. Ce dispositif à la fois transversal et multiniveau entend renouveler le service public de l’emploi. Mais il s’avère délicat à mettre en œuvre dans les territoires. En s’appuyant sur des enquêtes monographiques réalisées dans deux départements, l’article part des outils du dispositif pour interroger les processus de normalisation des politiques locales d’insertion dont ils sont porteurs. Il met en évidence les décalages entre la définition nationale de l’accompagnement global et ses déclinaisons locales, entre les normes d’intervention portées par les outils du travail conjoint et la réalité du travail d’accompagnement. Enfin, il se penche sur cet outil particulier qu’est le financement via le Fonds social européen (FSE), en montrant qu’il porte des normes de gestion problématiques, incompatibles avec la transversalité.

JEUNES

Addictions - Les jeunes méconnaissent les effets de drogue sur leur santé
Gazette sante social (la), 12/2019, n° 168, p. 35
Une étude conduite pour Grenoble Alpes Métropole s’est penchée sur les enjeux des conduites addictives et de consommation de stupéfiants chez les jeunes. Elle interpelle sur la banalisation des consommations mais également sur la faible conscience par les jeunes des effets sur leur santé, leur environnement social, et leur parcours d’insertion professionnelle.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/grenoble/jeunes-banalisent-consommation-stupefiants-etude-commandee-metropole-grenoble-1736813.html

LOGEMENT

Lyon - "Un chez-soi d'abord" met du thérapeutique dans les outils
Gazette sante social (la), 12/2019, n° 168, p. 46
Le logement comme priorité, un accompagnement intensif et souple, tels sont les principes d'"un chez-soi d'abord" destiné aux personnes souffrant de maladies psychiatriques et à la rue. A Lyon, il est porté par un Groupement de coordination sanitaire et médico-social.

Le contrat de cohabitation intergénérationnelle et solidaire
Gazette sante social (la), 12/2019, n° 168, p. 28
La loi Elan a créé un cadre contractuel particulier pour inciter les seniors à mettre une partie de leur logement à disposition des jeunes de moins de 30 ans.

PAUVRETE - LUTTE CONTRE LES EXCLUSIONS

Publication du rapport annuel sur l'Aide au paiement d'une complémentaire santé
ash.tm.fr, 15/01/2020
L’Aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) a pris fin le 1er novembre 2019 pour fusionner avec la CMU-C. La nouvelle entité est baptisée “Complémentaire santé solidaire”, plus simple d’accès et plus protectrice.
https://www.complementaire-sante-solidaire.gouv.fr/fichier-utilisateur/fichiers/Rapport_Annuel_ACS_2019(1).pdf

La précarité énergétique à la loupe
ash.tm.fr, 14/01/2020
L’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) a mis à jour son tableau de bord au second semestre 2019. Il actualise et analyse les données des ménages français de 2018.
https://onpe.org/sites/default/files/onpe_tableau_de_bord_v6_compressed.pdf

A la rue avec leur bébé, le calvaire des mères isolées
Monde (le), 14/01/2020, p. 13
Selon les derniers chiffres du 115, environ 200 familles sont sans solution d’hébergement en Ile-de-France. Les profils des femmes qui se retrouvent en « errance résidentielle » sont divers.

"L'inégalité la plus profonde est celle devant la vie même" Didier Fassin
Monde (le), 14/01/2020, p. 30
« Le Monde » publie un extrait de la leçon inaugurale que le sociologue doit prononcer le 16 janvier, intitulée « L’Inégalité des vies ». Ce spécialiste des questions d’inégalités, d’immigration et de châtiments occupera la chaire annuelle de santé publique.

Femmes sans abri - Un sas après la maternité
Actualités sociales hebdomadaires, 10/01/2020, n° 3141, p. 28-32
A Paris, deux centres gérés par l’association Aurore accueillent des femmes sans abri à la sortie de la maternité. Censés leur offrir un hébergement pour une durée de trois mois avant de les orienter vers des structures plus pérennes, ces lieux doivent jongler entre des dispositifs de sortie saturés et des situations administratives inextricables.

La survie en mode "débrouille"
Monde (le), 27/12/2019, p. 10
A Roubaix, des exclus du travail créent leurs propres ressources propres, entre emplois informels et solidarité.

Minima sociaux - Les contours flous du revenu universel
Gazette sante social (la), 12/2019, n° 168, p. 15-22
Réformer le système des minima sociaux en le rendant plus lisible et plus équitable à travers la création d’un revenu de base censé combattre le non-recours et étendu à la jeunesse, cette belle idée ne pouvait que séduire les acteurs politiques, institutionnels et associatifs œuvrant dans la lutte contre les exclusions. Cependant, au fil de la concertation, leur soutien s’est fissuré. Alors que les consultations institutionnelle et citoyenne sur le nouveau revenu universel d’activité s’achèvent, ses contours restent flous. Et le discours sur la nécessaire contrepartie – la recherche d’activité – inquiète les associations et leur fait craindre que certains parmi les plus pauvres ne soient les perdants de la réforme.
- La Gironde simule quatre scénarios de fusion des minima sociaux
- Grande-Synthe : le minimum social garanti propose un nouvel accompagnement social
-Le revenu de base finlandais améliore le bien-être, pas l'employabilité
https://www.consultation-rua.gouv.fr/

Petite enfance et parents en situation de pauvreté : quelles innovations ?
Furet (le), 12/2019, n° 95, p. 59-60
Synthèse réalisée par Marian Ferré, de l'intervention de Ewelina Cazottes sociologue, Université Paris 8 Saint Denis à la journée du 13 octobre 2017.

La pauvreté des familles : portrait / MOISSET Pierre
Métiers de la petite enfance, 12/2019, n° 276, p. 9-11
L'actuelle stratégie de lutte contre la pauvreté invite les professionnels de l'accueil de la petite enfance à s'engager auprès des enfants et des familles "pauvres" afin de les accompagner. Mais la définition de cette pauvreté n'est pas claire, pas plus que la nature des aides qui peuvent être apportées par les professionnels. Un premier portrait de la fragilité des familles telle qu'elle se présente aux professionnels de la petite enfance est présenté afin d'offrir à ces derniers des repères dans cette nouvelle mission.

PERSONNES AGEES

Agir pour les aidants. Stratégie de mobilisation et de soutien 2020-2022
gouvernement.fr, 14/01/2020, 20 p.
https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/documen
Le gouvernement a mis en ligne un dossier de presse relatant la stratégie de mobilisation 2020-2022 pour les aidants.

Quelle rémunération et quel statut pour les proches aidants de personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap ?
Cnsa.fr, 14/01/2020
https://www.cnsa.fr/actualites-agenda/actualites/quelle-remuneration-et-quel-statut-pour-les-proches-
Constatant que la situation de proche aidant rémunéré reste méconnue, alors qu’elle renvoie à une réalité non marginale, la CNSA a initié et accompagné un travail de recherche du Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM) sur le sujet. Les résultats seront présentés et discutés lors d’un colloque.

Conférences des financeurs : les conseils départementaux ont engagé plus de 135 millions d’euros en 2018
Cnsa.fr, 14/01/2020
https://www.cnsa.fr/actualites-agenda/actualites/conferences-des-financeurs-les-conseils-
En 2018, les conférences des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie ont davantage formalisé et partagé les procédures de sélection et de traitement des projets entre leurs membres. Les conseils départementaux ont engagé 135 millions d’euros sur les 180 millions d’euros mis à disposition par la CNSA.

Ouvrir une table d'hôtes dans un Ehpad
Direction(s), 01/2020, n° 182, p. 35
Certains établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) accueillent le temps du déjeuner des personnes isolées vivant à domicile. Une expérience qui semble tout aussi bénéfique à la structure qu’à ses résidents.

"Les robots sont un outil thérapeutique"
Actualités sociales hebdomadaires, 27/12/2019, n° 3140, p. 28-29
Les robots ont démontré leur utilité thérapeutique, notamment dans les pathologies liées à l’autisme et au vieillissement. Mais ils ne remplaceront jamais la relation humaine, et il existe des risques liés à leur utilisation, prévient le psychiatre Serge Tisseron, spécialiste des relations entre les hommes et les robots.

Autonomie - En quête d’une évaluation multidimensionnelle
Actualités sociales hebdomadaires, 27/12/2019, n° 3140, p. 22-26
L’évaluation des besoins est le point d’entrée de la prise en charge de la personne en perte d’autonomie. Si la grille Aggir fait l’objet de critiques récurrentes depuis de nombreuses années, se pose encore la question d’un outil répondant à un changement de paradigme attendu par le secteur du grand âge : soutenir l’autonomie plutôt que prendre en charge la dépendance.
- Evaluer les besoins des aidants : l'outil DIGA
-" Passer d'une logique de savoir-faire à une logique de savoir-agir", Sylvain Connangle, directeur d'Ehpad.

Résidences services seniors : un marché plein de vitalité
Traits urbains, 12/2019, n° 108, 54-57
Habitat para-hôtelier, les résidences services seniors (RSS) attirent de plus en plus de retraités autonomes. A raison d'une centaine de RSS livrées chaque année jusqu'en 2050, le secteur immobilier n'est pas près de connaître la crise. Décryptage de cette tendance.

Villes Aidantes Alzheimer
Journal de l'action sociale (le), 12/2019, n° 242, p. 20
Montpellier est devenue la première commune à signer la Charte "Ville aidante Alzheimer" que vient d'initier France Alzheimer.
https://www.francealzheimer.org/wp-content/uploads/2019/09/Charte-ville-aidante.pdf

Quand les médias servent la cause des Ehpad ou Du bon usage des médias par un Ehpad. / SANCHEZ René
Cahiers de la FNADEPA (les), 12/2019, n° 148, p. 31-32
Expérience de René Sanchez, ex-directeur de l'Ehpad Les Térébinthes à Parigné l’Évêque qui a développé des relations de confiance avec les journalistes dans le but de valoriser son établissement.

Accompagner et animer / LE JALLE Fanny
Cahiers de la FNADEPA (les), 12/2019, n° 148, p. 27-30
Dans le Maine-et-Loire, à Champtoceaux, l'Ehpad Saint-Louis s'attache à favoriser l'autonomie individuelle de chacun le mieux possible. Cette ambition, qui fait partie intégrante du projet d'établissements, se décline en trois axes : animations adaptées ; ouverture sur le territoire et auprès des habitants de tous âges ; solution non médicamenteuses. Présentation des actions menées auprès des personnes âgées et de l'équipe par sa directrice, Fanny Le Jallé.

Liberté d'aller et venir : accepter le risque ? / CHEVALIER Arnaud
Cahiers de la FNADEPA (les), 12/2019, n° 148, p. 22-23
Concilier liberté d'aller et venir et impératif sécuritaire est l'une des préoccupations majeures des Ehpad. Le directeur de l'Ehpad Notre Dame des Anges à Lille nous fait part de son amère expérience : la fugue tragique d'un résident souffrant de la maladie d'Alzheimer.

Pourquoi les femmes âgées sont les grandes oubliées des violences conjugales
Cahiers de la FNADEPA (les), 12/2019, n° 148, p. 6-8
https://www.francetvinfo.fr/societe/droits-des-femmes/pourquoi-les-femmes-agees-sont-les-victimes-oubliees-des-violences-conjugales_3612653.html
Sous-estimées, excusées par la sénilité ou la maladie, invisibilisées par les statistiques, les violences au sein du couple touchent pourtant de nombreuses séniores.

La nature humanise le soin
Gazette sante social (la), 12/2019, n° 168, p. 32-34
Jardiner, cultiver, jouer avec un animal… Le contact avec la nature peut constituer un élément majeur d’un projet thérapeutique ou éducatif dans lequel les personnes soignées ou accompagnées prennent soin du vivant. À la clé, une atténuation des troubles, un apaisement, et l’amélioration des liens avec les professionnels.
http://www.jardins-sante.org/
https://documentation.fondation-apsommer.org/produit/cahier-n-1-de-la-fondation-adrienne-et-pierre-sommer/

L’obligation alimentaire dans le cadre de l’aide sociale à l’hébergement
Gazette sante social (la), 12/2019, n° 168, p. 26-27
Lorsqu’une personne âgée devient dépendante et ne dispose pas des ressources suffisantes pour supporter seule le coût de son hébergement en établissement spécialisé, elle peut solliciter le versement d’une aide sociale à l’hébergement auprès du conseil départemental de son département. Cette aide doit toutefois demeurer subsidiaire à l’obligation alimentaire, la solidarité nationale n’ayant pas vocation à se substituer à la solidarité familiale.

Disparités départementales dans l’accompagnement des personnes âgées fragiles : un état des lieux / ROQUEBERT Quitterie
Revue française des affaires sociales, 2019, n° 1, p. 87-103
Si l’accompagnement des personnes âgées fragiles par l’action publique est dessiné au niveau national, sa mise en œuvre repose sur les conseils départementaux. Cet accompagnement repose sur deux volets : le financement de la demande d’aide qui s’adresse aux aidants professionnels et la régulation de ces producteurs d’aide sur le marché. Cet article propose un état des lieux des connaissances documentant l’ampleur des variations des pratiques départementales sur ces deux volets et leurs effets sur les propriétés des dispositifs tournés vers les personnes âgées fragiles. Si le cadre national s’annonce a priori contraignant, les missions confiées explicitement aux conseils départementaux et les zones d’incertitude que laisse le cadre légal permettent la construction de politiques locales hétérogènes. On montre comment cette construction se décline dans les trois dimensions de la politique – l’ouverture des droits, le choix du producteur et le prix de l’aide – et affecte in fine les propriétés du dispositif qui s’adresse aux personnes âgées fragiles.

Un programme de formation pour prévenir les suicides en EHPAD
Gazette sante social (la), 12/2019, n° 168, p. 38-39
La Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale Hauts-de-France a développé un programme de formation à l’égard des personnels des Ehpad en vue de réduire les suicides dans leur établissement. Le premier bilan est positif tant au niveau des chiffres que de la perception des professionnels.

Ehpad - Le malaise persiste chez les aides-soignants
Actualités sociales hebdomadaires, 10/01/2020, n° 3141, p. 6-9
Rouage essentiel des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), les aides-soignants expriment de manière répétée leur ras-le-bol depuis 2017. Un chantier de revalorisation du métier a été engagé et le gouvernement devrait enfin présenter cette année son projet de loi « grand âge et autonomie », plusieurs fois reporté. Les professionnels restent dans l’attente.

L’émergence de « politiques de l’autonomie » à l’échelle locale : entre innovations et prégnance des filières d’action sociale / MARTIN Philippe, POUCHADON Marie-Laure
Revue française des affaires sociales, 2019, n° 1, p. 63-86
Un nouveau vocable est apparu pour désigner l’action sociale et médico-sociale en direction des personnes âgées et des personnes handicapées : on parle aujourd’hui de « politiques de l’autonomie ». Il s’agit non seulement d’embrasser de manière plus large les traditionnelles filières, mais aussi de situer l’action dans sa dimension locale, territoriale et, par-là, de la référer au paradigme de la société inclusive. Assiste-on pour autant à une véritable transformation cognitive du côté des acteurs de terrain ? Sur la base d’une étude empirique des politiques, des dispositifs et des pratiques d’accompagnement des personnes âgées et des personnes handicapées dans deux départements français, le présent article propose une réponse nuancée : les politiques locales envers ces publics semblent bien mues par des volontés d’innovation et de transformation des modes traditionnels de prise en charge. Les organisations et les services se décloisonnent, se rapprochent des usagers ; les territoires se mobilisent. Ces dynamiques se heurtent toutefois aux logiques de filières spécialisées, toujours prégnantes, et il s’avère difficile en pratique de construire une action en partant de l’individu, de ses besoins propres et de son projet de vie.

PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

Hors Cases
Rendre le handicap compréhensible à tous grâce à la bande dessinée.
2019, consulté le 16/01/2020
https://www.hors-cases.fr/
"Hors Cases" est un projet mené dans le cadre du cursus de bande dessinée documentaire de l’école Emile Cohl. L’objectif est de proposer un outil de médiation, pour le grand public, pour les entreprises, pour les professionnels de santé, pour tous ceux qui ont besoin de supports pédagogiques simples, accessibles, pour expliquer les différentes formes de handicap : autisme, troubles des apprentissages, trisomie...

Les violences faites aux femmes en situation de handicap - Repérer les violences ? accompagner, prendre en charge, orienter la victime
Premier ministre, Secrétariat d'Etat chargé de l'Egalité entre les femmes et les hommes
Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains (Miprof), 11/2019, 52 p.
https://www.apf-francehandicap.org/sites/default/files/2019_guide_pratique_violences_femmes_handicapees.pdf
Les femmes en situation de handicap subissent les mêmes violences que les autres femmes, toutefois la vulnérabilité et la dépendance induites par une situation de handicap peuvent amplifier ces violences ou être à l’origine d’actes spécifiques de violences. Les professionnel.le.s peuvent avoir tendance à percevoir les femmes en situation de handicap uniquement à travers le prisme de la déficience et non comme de potentielles victimes de violences faites aux femmes
Ce guide pratique a pour objet d’identifier les situations et difficultés spécifiques liées à la situation de handicap.

Agir pour les aidants. Stratégie de mobilisation et de soutien 2020-2022
gouvernement.fr, 14/01/2020, 20 p.
https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2019/10/dossier_de_presse_relatif_a_la_strategie_de_mobilisation_et_de_soutien_en_faveur_des_aidants_-_23.10.2019.pdf
Le gouvernement a mis en ligne un dossier de presse relatant la stratégie de mobilisation 2020-2022 pour les aidants.

Quelle rémunération et quel statut pour les proches aidants de personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap ?
Cnsa.fr, 14/01/2020
https://www.cnsa.fr/actualites-agenda/actualites/quelle-remuneration-et-quel-statut-pour-les-proches-aidants-de-personnes-en-perte-dautonomie-ou-en-situation-de-handicap
Constatant que la situation de proche aidant rémunéré reste méconnue, alors qu’elle renvoie à une réalité non marginale, la CNSA a initié et accompagné un travail de recherche du Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM) sur le sujet. Les résultats seront présentés et discutés lors d’un colloque.

Handicap - L’auxiliaire de vie professionnelle, garant du maintien dans l’emploi
Actualités sociales hebdomadaires, 10/01/2020, n° 3141, p. 22-26
Un à deux millions de salariés risquent de perdre leur emploi à court ou moyen terme en raison d’un problème de santé ou d’un handicap. Les solutions pour maintenir les personnes handicapées dans l’emploi deviennent prioritaires. Parmi celles-ci, leur accompagnement par des auxiliaires de vie professionnelle, un profil que la métropole de Lyon a adopté.
- Accompagnement : Les dispositifs existants
- Franck Nataf, président d’Auxi’life, vice-président de la Fedesap : « Au travail, l’auxiliaire de vie doit se faire oublier »

Garde des enfants en situation de handicap : extension des conditions du “bonus inclusion handicap”
ash.tm.fr, 09/01/2020
Depuis le 1er janvier 2020, les critères d’attribution du “bonus inclusion handicap” sont étendus afin de prendre en compte davantage de situations et bénéficieront ainsi à plus d’établissements d’accueil du jeune enfant.

Handicap et vie affective : un magazine en étendard
Direction(s), 01/2020, n° 182, p. 14-16
La Crau (Var). Depuis 2015, l’Adapei Var-Méditerranée publie « J’existe et Je veux », un trimestriel sur la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap. Celles-ci sont pleinement associées à l’élaboration de la revue, qui se révèle aussi un outil pédagogique précieux pour les professionnels.
https://adapei-varmed.fr/jexiste-et-je-veux/

"Les robots sont un outil thérapeutique"
Actualités sociales hebdomadaires, 27/12/2019, n° 3140, p. 28-29
Les robots ont démontré leur utilité thérapeutique, notamment dans les pathologies liées à l’autisme et au vieillissement. Mais ils ne remplaceront jamais la relation humaine, et il existe des risques liés à leur utilisation, prévient le psychiatre Serge Tisseron, spécialiste des relations entre les hommes et les robots.

La nature humanise le soin
Gazette sante social (la), 12/2019, n° 168, p. 32-34
Jardiner, cultiver, jouer avec un animal… Le contact avec la nature peut constituer un élément majeur d’un projet thérapeutique ou éducatif dans lequel les personnes soignées ou accompagnées prennent soin du vivant. À la clé, une atténuation des troubles, un apaisement, et l’amélioration des liens avec les professionnels.
http://www.jardins-sante.org/
https://documentation.fondation-apsommer.org/produit/cahier-n-1-de-la-fondation-adrienne-et-pierre-sommer/

Habitat inclusif : un nouvel "élan" ? - Enquête [DOSSIER]
Etre - Emploi, handicap et prévention, 12/2019, n° 159, p. 65-79
- Une loi élan à double entrée
- Habitat inclusif - Des modèles multiples
- Des associations vigilantes
- Coordination handicap autonomie - Pour le logement autonome
- SDF avec troubles psychiques - "Un chez-soi d'abord"
- Colocation "Ils sont chez eux"
- Résidences pour jeunes actifs handicapés
- Des aides "au logement" encadrées
- "La domotique pour la prévention à domicile

PROTECTION DE L’ENFANCE

Infrarouge - Défi de solidarité / DARROQUY Caroline, RICHARD Anne
France Télévision, 2018
https://www.france.tv/france-2/infrarouge/1143295-defi-de-solidarite.html
Chaque soir à Paris, plus d'une centaine d'hébergeurs forment un réseau anonyme pour répondre à l'urgence des mineurs étrangers isolés qui sont à la rue.
Faute de réponse sur leur statut et de prise en charge par l'Etat français, ils sont nombreux à être délaissé sur les trottoirs parisiens. C'est notamment le cas de Tasimila, un jeune guinéen âgé de 16 ans que des bénévoles ont trouvé épuisé dans le camp improvisé de Stalingrad, dans le 19e arrondissement.
Il est alors hébergé sur le canapé d'un des bénévoles, puis un autre inconnu l'accueille dans une chambre et le suivant lui prépare un repas. Chaque soir, des étudiants, des retraités, des célibataires et des familles partagent l'intimité de leur foyer avec ces jeunes mineurs étrangers échoués de la traversée.

Service d’Accompagnement Éducatif Spécifique - Association Girondine d’Éducation spécialisée et de Prévention sociale
Bordeaux (33)
Onpe.gouv.fr, 14/01/2020
https://www.onpe.gouv.fr/sites/default/files/dispositifs/33_agep_201219.pdf
L'ONPE met en ligne une nouvelle fiche sur le dispositif « service d'accompagnement éducatif spécifique » géré par l'association girondine d'éducation spécialisée et de prévention sociale (AGEP).

Peut-on prouver qu'on est un enfant ? / PEKER Julia
Libération, 12/01/2020
https://www.liberation.fr/debats/2020/01/12/peut-on-prouver-qu-on-est-un-enfant_1772596
Le système administratif français demande aux jeunes étrangers qui fuient leur pays de prouver, par leur parole, leur minorité. Une compétence dont les enfants sont ordinairement dispensés.

"2020 : du souffle et des actes !" / ROSENCZVEIG Jean-Pierre
Actualités sociales hebdomadaires, 27/12/2019, n° 3140, p. 34-35
Jean-Pierre Rosenczveig, ancien juge pour enfants, feuillette l’année 2019 de la protection de l’enfance. Une année qui, selon lui, a vu des actions déroulées « dans tous les sens » sans qu’elles répondent aux véritables difficultés. Et de souhaiter pour 2020 que l’Etat redevienne « crédible en assumant ses responsabilités ».

Formation - A la croisée des savoirs et des pratiques
Actualités sociales hebdomadaires, 27/12/2019, n° 3140, p. 30-31
Dans le Calvados, le service « milieu ouvert » de l’Acsea a expérimenté des sessions de coformation avec des militants d’ATD quart monde et des travailleurs sociaux. De quoi déconstruire abruptement les représentations pour améliorer efficacement les pratiques au quotidien.

Protection de l’enfance - 30 ans d’existence du Snated : bilan et perspectives
Actualités sociales hebdomadaires, 27/12/2019, n° 3140, p. 16-17
Le service national d’accueil téléphonique pour l’enfance en danger (Snated) a reçu son premier appel il y a 30 ans, le 1er janvier 1990. Depuis, il s’est imposé comme un acteur incontournable de la protection de l’enfance et continue de s’adapter à l’évolution de la société.
https://onpe.gouv.fr/snated

Quasar facilite l'accès à l'art des enfants placés
Gazette sante social (la), 12/2019, n° 168, p. 43-45
Grâce à un appel à projets du département des Yvelines, l’association Home a développé à Mantes-la-Jolie une expérience artistique destinée à des jeunes de 7 à 11 ans, accueillis dans des établissements de l’aide sociale à l’enfance. L’objectif est d’améliorer l’accès à la culture pour favoriser leur épanouissement artistique et social.

Prise en charge ASE des enfants de parents en situation irrégulière : qui doit payer ?
Gazette sante social (la), 12/2019, n° 168, p. 23
Le député LR du Calvados, Sébastien Leclerc, a déposé le 6 novembre une proposition de loi "visant à maîtriser l’octroi de l’aide sociale à l’enfance aux familles en situation irrégulière". Le but ? Transférer à l’État le coût de la prise en charge de ces enfants.
https://www.nosdeputes.fr/15/document/2390

La protection de l'enfance [DOSSIER] / COURTOIS Emilie
Cahiers de la puériculture (Les), 12/2019, n° 332, p. 11-31
- L'histoire de la protection de l'enfance
- Le groupement d'intérêt public Enfance en danger, un acteur important avec le 119
- Rôle de la puéricultrice de PMI dans les informations préoccupantes
- Être infirmière puéricultrice dans une pouponnière sociale d'accueil d'urgence
- Sensibiliser les jeunes adultes dès le lycée à accompagner l'enfant

Penser un environnement capacitant pour la parentalité en protection de l'enfance / GRANDVAL Manon
Revue internationale de l'éducation familiale (la), 2019, n° 45, 121-146
Comment les établissements ayant une mission de protection de l'enfance peuvent-ils être des environnements capacitants pour la parentalité ?
http://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/aplat/9782343190983.pdf
http://www.lisec-recherche.eu/tags/protection-de-lenfance

Que faire des enfants des « autres » ? Reconfigurations institutionnelles de la protection de l’enfance à Mayotte / LEMERCIER Elise
Revue française des affaires sociales, 2019, n° 1, p. 153-172
À Mayotte, devenue département français en 2011, les politiques sociales ont été institutionnalisées en même temps que décentralisées, notamment la protection de l’enfance. En effet, longtemps décidée par ordonnance, cette politique publique a été implantée à Mayotte à la fin des années 1990, sans s’inscrire dans une histoire locale de mobilisation d’acteurs publics et privés, comme ce fut le cas en Métropole. Depuis la décentralisation de l’Aide sociale à l’enfance au sein du conseil départemental au cours des années 2000, la protection de l’enfance est au cœur des tensions entre l’État et le département, notamment quant à la pertinence de l’ouverture d’une maison d’enfants à caractère social (MECS), communément appelée « foyer ». En 2019, deux « foyers » ouvriront finalement leurs portes avec le soutien financier du département. Après avoir éclairé les enjeux du blocage d’un tel projet au nom d’une résistance à la normalisation des politiques sociales, cet article retracera les étapes du retournement partiel et progressif du conseil départemental vers l’ouverture d’un tel hébergement collectif.

TRAVAIL SOCIAL

Le référent de parcours pour les précaires, la révolution / LAZAROVA Rouja
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 13/01/2020, n° 2497, p. 26
https://archives.lagazettedescommunes.com/37550800/le-referent-de-parcours-pour-les-precaires-la-revolution
Le référent de parcours bouscule le travail social et rend l'usager acteur de son projet d'insertion. Un dispositif voué à se mettre progressivement en place.

Que font les services sociaux ? / BELLAY Jean-Yves
Esprit, 01/2020, n° 461, 14-17
Nous devrions en faire un film nous annonçait déjà en 2015 l'envie d'Eric Toledano et d'Olivier Nakache d'aborder les travailleurs sociaux, ce qu'ils ont remarquablement fait récemment dans Hors normes. Cette envie semble avoir émergé d'une nécessité qui était de montrer l'ambivalence et la complexité de ce milieu qui pose évidemment des questions aussi bien de moyen que d'éthique.

« Diriger au service d’une visée humaniste » / BATIFOULIER Francis
Direction(s), 01/2020, n° 182, p. 42-43
Qu’est-ce que diriger en action sociale et médico-sociale ? Comment construire une figure du chef démocratique quand la direction ambitionne d’être un humanisme ? Pour Francis Batifoulier, consultant et formateur, elle doit d’abord identifier le processus de décision et l’assumer.

Chefs de service - Une fonction qui s'étoffe
Direction(s), 01/2020, n° 182, p. 24-31
Chefs de service, cadres de santé, responsables d’unité ou de dispositif… Quel que soit leur titre, les cadres intermédiaires ont vu leurs missions s’étendre et se complexifier au fil des années suivant les évolutions du secteur social et médico-social. Postés entre les directions, qui comptent sur eux pour coconstruire et déployer les axes stratégiques des organisations, et les équipes de terrain, à mobiliser et soutenir, ces professionnels doivent trouver leur place. Et réussir leur mue.
https://adapei-varmed.fr/jexiste-et-je-veux/

Formation - A la croisée des savoirs et des pratiques
Actualités sociales hebdomadaires, 27/12/2019, n° 3140, p. 30-31
Dans le Calvados, le service « milieu ouvert » de l’Acsea a expérimenté des sessions de coformation avec des militants d’ATD quart monde et des travailleurs sociaux. De quoi déconstruire abruptement les représentations pour améliorer efficacement les pratiques au quotidien.

VIOLENCES

La prescription ou les limites de l'oubli
Monde (le), 11/01/2020, p. 2627
Parce qu’elle met les criminels à l’abri des poursuites au bout d’un certain délai, la prescription est aujourd’hui sévèrement critiquée par des associations de victimes de délinquance sexuelle.

Pourquoi les femmes âgées sont les grandes oubliées des violences conjugales
Cahiers de la FNADEPA (les), 12/2019, n° 148, p. 6-8
https://www.francetvinfo.fr/societe/droits-des-femmes/pourquoi-les-femmes-agees-sont-les-victimes-oubliees-des-violences-conjugales_3612653.html
Sous-estimées, excusées par la sénilité ou la maladie, invisibilisées par les statistiques, les violences au sein du couple touchent pourtant de nombreuses séniores.

Les violences faites aux femmes en situation de handicap - Repérer les violences? accompagner, prendre en charge, orienter la victime
Premier ministre, Secrétariat d'Etat chargé de l'Egalité entre les femmes et les hommes - Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains (Miprof), 11/2019, 52 p.
https://www.apf-francehandicap.org/sites/default/files/2019_guide_pratique_violences_femmes_handicapees.pdf
Les femmes en situation de handicap subissent les mêmes violences que les autres femmes, toutefois la vulnérabilité et la dépendance induites par une situation de handicap peuvent amplifier ces violences ou être à l’origine d’actes spécifiques de violences. Les professionnel.le.s peuvent avoir tendance à percevoir les femmes en situation de handicap uniquement à travers le prisme de la déficience et non comme de potentielles victimes de violences faites aux femmes
Ce guide pratique a pour objet d’identifier les situations et difficultés spécifiques liées à la situation de handicap.

Femmes victimes de violences conjugales et/ou sexuelles ? Synthèse de la rencontre du 20 novembre 2019
Centre Hubertine Auclert, 2019, 24 p.
https://www.centre-hubertine-auclert.fr/sites/default/files/images/actes_20_novembre_2019_0.pdf
Le Centre Hubertine Auclert a proposé le 20 novembre 2019 une rencontre exceptionnelle en présence des services de police, de gendarmerie et d'intervenant-e-s issu-e-s du secteur associatif pour faire un état des lieux des difficultés rencontrées par les victimes lors d’un dépôt de plainte et identifier des pistes opérationnelles d’amélioration.

ENGAGE - Manuel destiné aux professionnel.les de première ligne qui sont en lien avec des auteurs de violences conjugales
Union européenne, 2019, 48 p.
https://www.work-with-perpetrators.eu/fileadmin/WWP_Network/redakteure/ENGAGE/engage_FR_190313_web.pdf
Ce manuel est destiné aux professionnel-les de première ligne (santé, services sociaux, Protection de l'enfance, police, etc.) qui, de par leur fonction, reçoivent des hommes auteurs de violences à l’encontre de leur compagne. Travailler avec ces hommes afin qu’ils modifient leur comportement constitue une étape clé dans la prévention des violences conjugales.

ACQUISITIONS

Village global / LESSAULT David, GEFFROY Damien
Steinkis, 2019, 160 p.
Mazé, petite commune paisible... jusqu'à ce que le maire annonce la rénovation de la vieille chapelle... dans le but d'accueillir des réfugiés ! Les réactions ne tardent pas. Bien décidés à s'opposer à cette décision, certains habitants fondent le G.R.I.N.C (Groupe de Résistance à l'Invasion de Nos Campagnes) tandis que d'autres organisent l'accueil... Toute ressemblance, ou similitude avec des personnages et des faits existants ou ayant existé, ne serait que pure coïncidence !

La co-construction : une alternative managériale / FOUDRIAT Michel
Presses de l'école des hautes études en santé publique, 2019, 2ème édition, 193 p.
Proche de la notion de participation, la co-construction renvoie à une question concrète : comment des acteurs ayant des intérêts ou des points de vue différents peuvent-ils élaborer un projet partagé ? Aujourd'hui, cette problématique intéresse particulièrement l'action sociale, la gouvernance des organisations, le développement territorial, la formation des adultes, les recherches collaboratives...
Cet ouvrage répond à trois objectifs : il apporte une clarification conceptuelle, analyse la progressive reconnaissance de la co-construction dans le champ social et les raisons de son engouement, nettement confirmé depuis la 1re édition (même si les réalisations et les pratiques restent encore hésitantes ou peu fréquentes), et détaille les principaux problèmes théoriques et méthodologiques au centre des démarches co-constructives.
Ces développements théoriques sont illustrés par de nombreuses situations réelles, analysées et commentées. Cette 2e édition, soigneusement révisée et augmentée, consacre un nouveau chapitre à la problématique de la flexibilité cognitive relative aux questions du changement de points de vue et du lâcher-prise. Elle s'enrichit également d'un développement sur la prise en compte des jeux des acteurs pris dans des "boucles systémiques".
L'ouvrage fournit des clés mobilisables pour tous les professionnels, responsables et acteurs intéressés par ce type de démarche ou confrontés à la question de sa mise en oeuvre au sein d'un système d'action : directeurs d'établissements, responsables des ressources humaines, responsables départementaux de développement territorial, consultants, professionnels de terrain, étudiants de 3e cycle.

Protéger les majeurs vulnérables : Place à l'éthique ! / LEFEUVRE Karine, MOISDON CHATAIGNER Sylvie
Hygée Editions
Presses de l'école des hautes études en santé publique, 2019, 319 p.
Ce 4e opus de la série Protéger les majeurs vulnérables interpelle la question déterminante de la place de l'éthique au cœur de l'accompagnement des personnes protégées. Les usagers, les proches et les professionnels le savent bien : il n'est pas aisé de trancher les dilemmes mettant en jeu la sécurité, les droits et les libertés des personnes, surtout lorsqu'elles sont vulnérables ! En présentant des expériences, des démarches innovantes et prospectives en France et à l'étranger (Suède, Japon, Canada), les textes réunis ici démontrent la place essentielle de l'éthique pour respecter au mieux les capacités et l'autonomie des personnes.
Avec ce titre de conviction, Place à l'éthique !  Les auteurs veulent démontrer qu'au-delà d'un processus, les textes eux-mêmes et l'organisation générale des établissements et services sont pénétrés par l'éthique. C'est un plaidoyer pour que la culture éthique ne soit pas un simple effet de mode mais irrigue toute la société en devenant une question citoyenne. Préface de Jean-François Delfraissy

Si chère vieillesse / LE FLOC'H Elsa
Harmattan (L'), 2019, 128 p.
Le vieillissement. Teinté de mystère, lourd de promesses et de menaces, ce thème nous concerne tous. Fréquemment envisagé selon un prisme scientifique, les réflexions qu'il impose sont pourtant également de nature économique, philosophique, sociale, sociétale, source d'une complicité dicible. Cet ouvrage propose au lecteur d'aller au-delà des idées reçues : un nouveau regard qui ouvre des perspectives concrètes pour envisager comment vieillir dans de bonnes conditions sans occulter les enjeux de maîtrise des dépenses publiques.

Les invalidés : Nouvelles réflexions philosophiques sur le handicap / QUENTIN Bertrand
Eres, 2019, 208 p.
Certains hommes pâtissent dans cette vie d'une forme d'invalidation. Ce qui transforme les invalides en invalidés relève d'une composante physique, physiologique, psychique, mais aussi de la manière dont une société donnée construit son rapport au handicap. Mais se contenter du "modèle social" comme unique grille d'analyse, c'est aussi faire disparaître à bon compte les personnes handicapées et la singularité de leur "être-au-monde".
Loin d'un transhumanisme qui prône un homme augmenté, Bertrand Quentin nous appelle aujourd'hui, à une compréhension augmentée de l'homme. Pour cela il s'attache à conduire, en philosophe, une approche multifactorielle du handicap. Il aborde maintes questions étonnantes comme : Les handicapés existent-ils ? Y a-t-il un critère de "qualité de vie" qui permet de décider des handicaps acceptables par la société ? Y a-t-il un droit à la sexualité pour les personnes handicapées ? La techno-science va-t-elle faire disparaître le handicap ? L'auteur revendique un "polythéisme méthodologique" où la philosophie se nourrit de sociologie, d'anthropologie, de psychologie, de sources inattendues comme les comics ou le cinéma.
Elle devient ainsi vivante et accessible à tous.

Ces troubles qui nous troublent : les troubles du comportement dans la maladie d'Alzheimer et les autres syndromes démentiels / PELLISSIER Jérôme
Eres, 2ème édition, 2019, 389 p.
Refus de manger, agitation, conflits lors des soins, errance... : nombreux sont, dans la maladie d'Alzheimer et les autres syndromes démentiels, les phénomènes réunis sous l'expression de "troubles du comportement". Ces troubles, sources d'épuisement et d'incompréhension, constituent une difficulté majeure pour les professionnels et les proches qui accompagnent et prennent soin des personnes malades.
Nous savons aujourd'hui qu'une part importante de ces comportements dépendent du regard que nous portons sur eux : nous dérangent-ils seulement ou nous disent-ils quelque chose ? Reconnaître ces conduites troublées comme des modes d'expression, en lien avec la manière dont la personne perçoit son environnement, avec ses difficultés de communication verbale, avec son identité, ses peurs et désirs...permet dans bien des cas de les prévenir et de les apaiser. L'auteur développe ici des pistes de réflexion et d'action destinées à mieux ajuster nos manières de communiquer et de prendre soin des personnes présentant une maladie d'Alzheimer ou un syndrome apparenté, pour diminuer ainsi leur souffrance et celle de leur entourage.

Les immigrés dans la vieillesse. Vieillir en France ou vieillir au Maroc / SAMAOLI Omar
Editions universitaires européennes, 2019, 62 p.
Le temps de l'immigration pour retraites Me (Marocains Résidant à l'étranger) ne ressemble plus en rien à ce qu'a été le projet migratoire d'une immigration de travail et de travail essentiellement et ce dont il tirait toute sa légitimité. Ce temps est désormais un temps ordinaire jalonne par les aléas de la vie et par les effets de l'expérience sociale vécue dans l'immigration. Tout ceci est à prendre en compte dans la vie des individus à la retraite et dans la vieillesse même si ces derniers, et notamment les plus Ages, demeurent encore partages entre la nostalgie du Maroc, les nécessites de la vie quotidienne, la force de l'habitude et, surtout, la peur de ne pouvoir s'en sortir ou de ne pas retrouver leur place dans un pays d'origine qu'ils ont quitté depuis très longtemps. Voici donc une problématique qui se situe à l'articulation d'une sociologie de l'immigration et d'une gérontologie transculturelle qui s'impose au pays d'accueil (la France) comme au pays d'origine (le Maroc) à mesure de l'arrivée des toutes ces vagues successives d'anciens travailleurs migrants à la retraite.

Guide pratique des relais assistants maternels. Création, fonctionnement, réseaux / DOLLAT Delphine, GRACIANNETTE Marion
Territorial éditions, 2019, 167 p.
Les relais assistants maternels (RAM) sont des acteurs essentiels mais souvent méconnus de la politique petite enfance. Ces dispositifs peinent encore parfois à faire reconnaître leur spécificité et leur valeur ajoutée. Pourtant, leur richesse et leur diversité ne sont plus à prouver et les nombreux encouragements en leur faveur (lois, plans, etc.) démontrent tout l'intérêt des RAM dans une politique d'accueil du jeune enfant de qualité sur le territoire national.
Destinés à la fois aux assistants maternels, aux parents et aux enfants, les relais assistants maternels sont effectivement au cœur de la dynamique de territoire et contribuent à améliorer la qualité de l'accueil individuel. Lieu de rencontre, d'animation, les relais informent et soutiennent les parents et accompagnent les assistants maternels dans l'exercice de leur profession. Ce Dossier d'experts, destiné aux élus et aux professionnels de la petite enfance, met en lumière ce qu'est un relais assistants maternels et ce qu'il apporte sur un territoire.
C'est un guide pratique qui soutiendra efficacement l'étape de création et permettra aux animateurs d'exercer au mieux leurs missions au quotidien.

Étrangers, immigrés : (re)penser l'intégration : savoirs, politiques et acteurs / BERNARDOT Marie-José
Presses de l'école des hautes études en santé publique, 2019, 354 p.
Submersion migratoire ? Echec de l'intégration ? Montée du communautarisme ? Les questions relatives aux migrations et à l'intégration des étrangers occupent une place importante dans le débat public, mais restent méconnues et sont souvent caricaturées. Dans un pays qui compte plus de six millions d'immigrés et où un Français sur trois a un grand-parent étranger, il est essentiel de bien connaître les faits migratoires dans leur diversité et de comprendre les enjeux de l'intégration des étrangers.
Cet ouvrage replace donc les questionnements actuels dans la perspective du temps long de l'histoire de l'immigration en France et des processus sociaux d'intégration. Il montre ainsi les récurrences dans le rejet des étrangers depuis plus d'un siècle. S'appuyant sur les données les plus récentes de la statistique et de la recherche publiques, Marie-José Bernardot montre les interactions entre une politique d'intégration défaillante et injonctive, qui ignore la diversité des publics immigrés, et d'autres politiques liées à l'immigration (politique de la ville, lutte contre les discriminations liées à l'origine, asile, acquisition de la nationalité française, dispositifs de l'Education nationale, etc.).

Comprendre et maîtriser les excès de la société numérique / DUBASQUE Didier
Presses de l'école des hautes études en santé publique, 2019, 206 p.
Le numérique a pénétré tous les domaines de la vie, qu'elle soit privée, publique, personnelle ou professionnelle. Des centaines de millions de personnes utilisent chaque jour les réseaux sociaux, les messageries, les applications, sans toujours s'interroger sur les impacts de cette révolution majeure. Souvent "victimes" des excès de la société numérique, les personnes vulnérables ou en situation d'exclusion obligent les professionnels de l'action sociale à mieux comprendre en quoi les outils numériques peuvent amplifier les risques sociaux et provoquer de nouvelles dépendances (maîtrise de l'internet, accès aux droits, addictions, cyberharcèlement...).
Documenté et très accessible, ce guide analyse les enjeux et les effets du numérique sur la population et sur la pratique professionnelle des travailleurs sociaux (secret professionnel, partage d'informations, travail en réseau...). S'appuyant sur les témoignages des acteurs et sur les préconisations du Haut conseil du travail social (HCTS), il élabore des points de vigilance éthique et émet des pistes de réflexion novatrices sur l'usage des outils numériques dans le quotidien et dans l'exercice du travail social.
Ce livre s'adresse à tout lecteur concerné par le sujet, en particulier les travailleurs sociaux, les responsables d'action sociale, les étudiants ainsi que les bénévoles confrontés à des personnes fragiles et dépendantes.

Enfances de classe : De l'inégalité parmi les enfants / LAHIRE Bernard
Seuil, 2019, 1229 p.
Naissons-nous égaux ? Des plus matérielles aux plus culturelles, les inégalités sociales sont régulièrement mesurées et commentées, parfois dénoncées. Mais les discours, qu'ils soient savants ou politiques, restent souvent trop abstraits. Ce livre relève le défi de regarder à hauteur d'enfants les distances sociales afin de rendre visibles les contrastes saisissants dans leurs conditions concrètes d'existence.
Menée par un collectif de 17 chercheurs, entre 2014 et 2018, dans différentes villes de France, auprès de 35 enfants âgés de 5 à 6 ans issus des différentes fractions des classes populaires, moyennes et supérieures, l'enquête à l'origine de cet ouvrage est inédite, tant dans son dispositif méthodologique que dans ses modalités d'écriture, qui articulent portraits sociologiques et analyses théoriques.
Son ambition est de faire sentir, en même temps que de faire comprendre, cette réalité incontournable : les enfants vivent au même moment dans la même société, mais pas dans le même monde. Rendre raison des inégalités présentes dans l'enfance permet dès lors de retracer l'enfance des inégalités, autrement dit leur genèse et leur influence sur le destin social des individus. En donnant à voir ce qui est accessible aux uns et inaccessible aux autres, évident pour certains et impensable pour d'autres dans des domaines aussi différents que ceux du logement, de l'école, du langage, des loisirs, du sport, de l'alimentation ou de la santé, cet ouvrage met sous les yeux du lecteur l'écart entre des vies augmentées et des vies diminuées.
Il éclaire les mécanismes profonds de la reproduction des inégalités dans la société française contemporaine, et apporte ainsi des connaissances utiles à la mise en œuvre de véritables politiques démocratiques.

Cette Lettre d’Information Documentaire est réalisée par le réseau des documentalistes du CNFPT
Certains articles ne sont accessibles en ligne que sur abonnement.

Tags:
Créé par Doc CnfptDoc le 16 janvier 2020
    
© 2018 CNFPT