AGENDA

Travail social et numérique : évolution ou révolution ?
18 au 21 mars, TOULOUSE
40èmes assises nationales de CNAEMO

Pensons et traçons ensemble l’avenir
19 et 21 mars 2020, SAINT-MALO
Rencontres nationales des professionnels des Maisons d’enfants à caractère social

Manager notre EHPAD DANS SES MURS ET HORS les murs, est-ce possible ?
26 mars 2020, NANTES
9èmes journée du management et de la coordination en EHPAD

5ème congrès national des médecins coordonnateurs d’EHPAD
1 et 2 avril 2020, MONTPELLIER

Familles à l’épreuve de la migration. Quelle(s) transmission(s) ?
2 au 4 avril 2020, ANGERS
Colloque international de psychologie organisé par l’Université d’Angers

AIDE A DOMICILE

Après les déserts médicaux, les déserts sociaux ?
Localtis.info, 27/02/2020
https://www.banquedesterritoires.fr/apres-les-deserts-medicaux-l
L'UNA - qui comprend les CCAS - publie les résultats d'un sondage réalisé auprès de directeurs de services d’aide à domicile à but non lucratif. Il en ressort qu'une nouvelle demande sur cinq n’a pu être prise en charge intégralement en 2019 et que 65% des directeurs font état de ruptures de parcours. Le manque de personnel est à l'origine de 31% des refus de prise en charge et les deux tiers des directeurs disent avoir en permanence des postes vacants.

DELINQUANCE

Migrations : en parler autrement ? – Le temps du débat
France culture, 17/02/2020
https://www.franceculture.fr/emissions/le-temps-du-debat/en-quoi-la-comprehension-de-la-radicalisation-islamiste-a-t-elle-progresse
Depuis trente ans, les analystes du phénomène djihadiste s'écharpent quant à la compréhension de ce dernier. D'où proviennent ces divergences et ont-elles un intérêt scientifique ? La nouvelle génération de chercheurs travaillant sur l'islam politique s'est-elle détachée des controverses ?

DISCRIMINATIONS

2ème état des lieux du sexisme en France : combattre le sexisme en entreprise, dans les médias et en politique
Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes, 2020, 146 p.
http://haut-conseil-egalite.gouv.fr/stereotypes-et-roles-sociaux/actualites/article/2eme-etat-des-lieux-du-sexisme-en-france-combattre-le-sexisme-en-entreprise
Le Haut Conseil à l’Egalité publie, ce jour, le deuxième état des lieux du sexisme en France, obligation annuelle depuis la loi du 27 janvier 2017 relative à l’égalité et la citoyenneté.
En dépit d’une forte mobilisation de la société civile avec le phénomène #Metoo et de la tenue du Grenelle contre les violences conjugales, le constat reste accablant : une hausse de 46% des plaintes pour harcèlement sexuel en 2019 et les mis en cause pour des crimes et délits à caractère sexiste sont très majoritairement des hommes : toutes infractions pénales confondues, 87 % des victimes d’actes sexistes, enregistrées par les forces de l’ordre, sont des femmes et 91 % des mis en cause sont des hommes.
Trois domaines ont été plus spécifiquement analysés par la commission stéréotypes du HCE présidée par Sylvie Pierre-Brossolette : celui du monde du travail, d’abord en amont dans les grandes écoles, sortes de bastions « virilistes » où les actes sexistes fonctionnent comme rite intégrateur, et dans les entreprises où règne une grande tolérance sociale au sexisme, malgré les avancées du droit et des initiatives notables : 60 % des Européennes déclarent en 2019, avoir déjà été victimes d’au moins une forme de violence sexiste ou sexuelle au cours de leur carrière et en France, dans une enquête de 2016, près de 80 % des femmes considéraient qu’elles étaient régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes dans l’entreprise.

Racisme de bas étage dans l’immobilier privé ? / DECREUSE Bruno
Slate.fr, 25/02/2020
https://theconversation.com/racisme-de-bas-etage-dans-limmobilier-
Malgré les scandales et les enquêtes alarmantes qui se succèdent, la discrimination dans l’accès au logement perdure. Selon une étude conduite par plusieurs économistes, dont Bruno Decreuse (IMéRA), les locataires d’origine africaine auraient aujourd’hui 15 % de chances en moins qu’une personne de nationalité française de trouver un appartement auprès d’un propriétaire qui détient un immeuble entier. Pour l’expliquer, les auteurs avancent que le racisme des locataires déjà présents dans l’immeuble inciterait les propriétaires à opter pour une discrimination insidieuse, donc plus difficile à identifier et à combattre.

ENFANCE ET FAMILLE

Psypérinatalité. LA priorité de santé publique ! [Dossier]
Spirale, 01/2020, n° 92, p. 17-162
Spirale accueille dans ce numéro le projet fondateur et engagé de l’Alliance francophone pour la santé mentale périnatale. Sous la forme de témoignages cliniques et d’histoires de vie, parents, technicien.ne.s de l’intervention sociale et familiale, obstétriciens, puéricultrices, pédiatres, psychomotricien.ne.s, psychistes plaident ici vigoureusement pour que les vrais 1 000 jours, ceux qui vont de la période péri-conceptionnelle aux 2 ans de l’enfant, deviennent une authentique priorité de santé publique. Unies, constructives, exigeantes, les associations et sociétés savantes de l’Alliance appellent à faire d’une meilleure réponse aux besoins relationnels du bébé et de ses parents la question de tous : soigner les parents (malades psychiques), prendre soin des bébés (en souffrance)… et inversement.
https://www.editions-eres.com/ouvrage/4587/psyperinatalite-la-priorite-de-sante-publique

Rozenn Merrien : Une bonne fée au service des enfants
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 24/02/2020, n° 2503, p. 26-27
Sur fond d'animation et d'éducation Rozenn Merrien, directrice "enfance" de la ville de Saint-Denis, trace la voie vers une politique éducative collaborative et inclusive.

Réforme des modes d’accueil : ce qui est prévu pour l’accompagnement en santé
lesprodelapetiteenfance.fr, 24/02/2020
https://lesprosdelapetiteenfance.fr/formation-droits/les-politiques-petite-enfance/reforme-des-modes-daccueil-ce-qui-est-prevu-pour-laccompagnement-en-sante
Les partenaires de la concertation NORMA autour de la réforme des modes d’accueil dont la dernière réunion a eu lieu le 14 février 2020, viennent de recevoir de la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS) le projet accompagnement en santé. Des propositions décevantes pour l'accueil individuel qui est le grand oublié. Les mesures concernant les EAJE sont plus ambitieuses. Revue de détails.

Safer Internet Day : « Aider les parents à gérer la place des écrans » / UNAF, 12/02/2020
https://www.unaf.fr/spip.php?article25825
A l’occasion du Safer Internet Day (SID) 2020, l’Unaf, en partenariat avec l’Observatoire de la Parentalité et de l’Education Numérique (Open), publie une étude réalisée par Médiamétrie, avec le soutien de Google, qui s’intéresse aux questionnements des parents face au numérique. Par ailleurs, pour répondre encore davantage aux besoins d’accompagnement des parents, l’Unaf soutient « FamiNum » la nouvelle appli qui leur est dédiée.
https://www.unaf.fr/IMG/pdf/Livret_Unaf_Open_version_VF.PDF

Les pratiques professionnelles des assistantes maternelles passées au peigne fin
lesprodelapetiteenfance.fr, 12/02/2020
https://lesprosdelapetiteenfance.fr/formation-droits/fiches-metiers/assistante-maternelle/les-pratiques-professionnelles-des-assistantes-maternelles-passees-au-peigne-fin
C’est une étude qualitative d’observation ethnographique réalisée par une sociologue au domicile des assistantes maternelles à la demande de l’UNAF et de l’Ufnafaam. Une étude originale qui pour la première fois met un coup de projecteur sur les pratiques des assistantes maternelles. Elle révèle tous les aspects positifs de leur rôle dans la socialisation, l’éveil et le développement du jeune enfant. Sans masquer les difficultés de cet accueil qui se veut personnalisé. Une façon efficace de redorer le blason de l’accueil individuel, grand oublié des réformes et souvent mis à mal.
https://www.unaf.fr/IMG/pdf/etude-pratiques-assistantes-maternelles.pdf

Les points-clefs de la démarche de recherche-action
lesprodelapetiteenfance.fr, 10/02/2020
https://lesprosdelapetiteenfance.fr/vie-professionnelle/organisation-et-pratiques-professionnelles/les-points-clefs-de-la-demarche-de-recherche-action
Marie-Paule Thollon-Behar, psychologue du développement et formatrice petite enfance accompagne, depuis de nombreuses années des équipes dans des démarches de recherche-action. Le principe est de placer les professionnels dans une posture de recherche sur leurs pratiques afin de les questionner et d’envisager des améliorations. Pour elle, les expériences conduites dans différents services montrent que cette forme d’implication modifie durablement le regard sur les pratiques. Ses explications, son analyse.

Techniques d'animation pour motiver et fédérer une équipe
lesprodelapetiteenfance.fr, 10/02/2020
https://lesprosdelapetiteenfance.fr/vie-professionnelle/organisation-et-pratiques-professionnelles/direction-de-creche-savoir-manager-savoir-organiser/techniques-danimation-pour-
Intégrer une structure d’accueil de jeunes enfants, c’est entrer dans une organisation, adhérer à un projet pédagogique, et faire partie d’une équipe. Le plus compliqué dans le poste de direction d’une structure n’est pas l’accueil des enfants mais de créer une cohésion de groupe entre les professionnels. A travers des techniques d’animation utilisées en réunion et durant les temps de regroupement d’équipe (journées pédagogiques, soirées), la direction peut créer cette dynamique dans la structure. Explications d'Alexandra Lamiot, EJE, formatrice petite enfance.

Réforme de la procédure de divorce (2e partie) [Dossier]
Actualité Juridique. Famille, 02/2020, n° 2, p.89-116
Au sommaire :
- Assignation à fin de divorce devant (M./Mme) le juge aux affaires familiales du tribunal judiciaire
- Schéma de la procédure de divorce au 1er septembre 2020
- La convention de procédure participative aux fins de mise en état, nouvel horizon pour les avocats
- Schéma de gestion d'une procédure participative de mise en état (PPMEE) de procédure de divorce (après assignation et constitution)
- Nouveautés relatives à la séparation de corps

Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent : les propositions de la FHF
ash.tm.fr, 21/02/2020
Face à la pénurie d’offre de soins en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, la Fédération hospitalière de France a mis en place un groupe de travail et de réflexion psychiatrique et santé mentale qui s’est penché sur les problématiques de la pédopsychiatrie et a rédigé des recommandations pour sa promotion et son développement.

Pédopsychiatrie - Les CMP au bord de la crise de nerfs
Actualités sociales hebdomadaires, 14/02/2020, n° 3147, p. 16-17
« Le CMP, mission un possible… », tel était l’intitulé des Carrefours de la psychiatrie, organisés à Paris le 7 février. En toile de fond des débats, le manque de moyens du dispositif confronté à une explosion des demandes et à des délais d’attente de plus en plus longs pour obtenir un rendez-vous.

IMMIGRATION

Migrations : en parler autrement ? – La grande table idées
France culture, 18/02/2020
https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/migrations-en-parler-autrement
François Héran, sociologue, anthropologue et professeur au Collège de France, vient d'être nommé en janvier à la présidence du conseil d’orientation du Musée national de l’histoire de l’immigration. Pour lui, il ne faut pas être "pour ou contre" l'immigration, mais "faire avec".

Demandeurs d'asile - Hope, un modèle pour l'insertion des réfugiés ?
Actualités sociales hebdomadaires, 21/02/2020, n° 3148, p. 24-27
Débuté en 2017, le programme « Hope » favorise l’insertion des réfugiés grâce à un accompagnement global et à l’engagement de partenaires publics et privés. Même s’il ne concerne qu’une faible partie des bénéficiaires de la protection internationale, le dispositif affiche de réels résultats.
- Différents dispositifs / De Kodiko à Job4Mi, à chacun sa force
- Maëlle Léna, de la Fédération des acteurs de la solidarité / « L’important, c’est l’accès au droit commun »
https://www.infomigrants.net/fr/post/7461/france-hope-un-programme-pour-integrer-les-refugies-au-marche-de-l-emploi

Santé mentale - L’ergothérapie sociale au chevet des demandeurs d’asile
Actualités sociales hebdomadaires, 21/02/2020, n° 3148, p. 18-19
Mal outillé, l’accompagnement en santé mentale des personnes migrantes a fait l’objet de l’expérimentation Fasda, avec l’intervention d’ergothérapeutes dans des centres d’hébergement. Pour mieux penser le soutien psychosocial de ce public, des professionnels se sont réunis le 14 février à l’établissement de Ville-Evrard, en Seine-Saint-Denis.

Notre-Dame-de-l’Osier (38) : bienvenue chez vous !
Alternatives économiques, 03/2020, n° 399, p. 36
https://www.alternatives-economiques.fr/dame-de-losier-38-bienvenue-chez/00091973
La municipalité épaule l’association Tero Loko pour l’accueil de réfugiés. Une hospitalité qui donne un nouveau souffle à cette petite localité de l’Isère.

INSERTION

Nicolas Gradziel, cofondateur de La cravate solidaire “Passer le cap du premier entretien d’embauche”
Actualités sociales hebdomadaires, 21/02/2020, n° 3148, p. 36-37
Dons de vêtements, coaching, conseils à l’entretien d’embauche… A l’initiative de Nicolas Gradziel, l’association La Cravate solidaire prépare les demandeurs d’emploi à leur premier entretien professionnel. La dernière pierre d’un parcours d’insertion parfois chaotique.
http://lacravatesolidaire.org/#

Synthèse : enquête sur les freins périphériques au retour à l'emploi
Millénaire 3, 11/2019, 60 p.
https://www.millenaire3.com/ressources/Synthese-Enquete-sur-les-freins-peripheriques-au-retour-a-l-emploi
La Métropole de Lyon est en charge des politiques d’insertion de son territoire. Afin de mieux appréhender les besoins des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active [RSA], cette étude analyse les freins périphériques au retour à l’emploi. Définir les freins périphériques (en opposition aux freins « principaux » soit se positionner et se vendre sur le marché du travail) permet de mieux concevoir le retour à l’emploi des individus allocataires du RSA.

Contentieux du RSA : précisions sur le contrat d'engagements réciproques / HABCHI Hadi
Semaine juridique (la). Administration et Collectivités Territoriales, 17/02/2020, n° 7, p. 54-56
Le Conseil d’État, dans une décision du 4 décembre 2019, juge que le contrat d'engagements réciproques prévu aux articles L. 262-35 et L. 262-36 du Code de l'action sociale et des familles (CASF) ne place pas le bénéficiaire du RSA dans une situation contractuelle vis-à-vis du département, responsable de l'allocation RSA, ni ne constitue davantage un "contrat de droit public" susceptible de donner lieu à un litige "contractuel". Censurant l'approche audacieuse empruntée par le tribunal administratif de Strasbourg, le Conseil d’État estime que ce contrat n'est, en tout état de cause, pas un acte faisant grief, rendant une attaque contre ce dernier vaine, et par suite, irrecevable. Il laisse, toutefois, la possibilité au demandeur de critiquer le contenu du contrat d'engagements réciproques, à l'occasion d'une contestation dirigée contre une décision de suspension de droits au RSA prise sur le fondement de l'article L. 262-37 du CASF, qui reste, quant à elle, attaquable devant le juge de plein contentieux du RSA.

JUSTICE DES MINEURS

Justice des mineurs - Les centres éducatifs renforcés plébiscités par les professionnels
Actualités sociales hebdomadaires, 14/02/2020, n° 3147, p. 18-19
La coordination s’impose. Organisée le 7 février 2020 à Paris par la Cnape, la journée-débat sur la justice des mineurs a été l’occasion pour les professionnels de s’exprimer sur le fonctionnement des centres éducatifs renforcés. Universitaires, magistrats et professionnels de terrain s’accordent sur leurs bienfaits mais les préconisations pour leur amélioration abondent.

LOGEMENT

Les offices publics de l'habitat en quête de ressources supplémentaires
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 17/02/2020, n° 2502, p. 40-41
La réduction des loyers de solidarité imposée aux bailleurs sociaux par le gouvernement depuis 2018 a fortement affecté leurs fonds propres. Les offices développent de nouvelles missions au bénéfice de leurs locataires. Ils réalisent aussi des opérations pour le compte de leur collectivité de rattachement. Ces activités sont diverses : aménagement, maîtrise d'ouvrage déléguée, syndic de copropriété... La loi "Elan" les encourage dans ces voies.

PAUVRETE - LUTTE CONTRE LES EXCLUSIONS

Mobilité - Quand le transport solidaire se structure
Actualités sociales hebdomadaires, 21/02/2020, n° 3148, p. 16-17
Face à son envolée, le secteur du transport solidaire doit s’organiser pour pouvoir continuer d’essaimer en France. Un constat sur lequel le réseau Ecov s’est appuyé pour organiser, à Nantes, les toutes premières assises du transport solidaire, le 12 février dernier.

Comment peut-on vivre dignement avec 560 euros par mois ? / Collectif Alerte
Monde (le), 20/02/2020
Face au décrochage des ménages les plus pauvres, le collectif d’associations de lutte contre l’exclusion Alerte appelle le gouvernement à une « revalorisation immédiate » du RSA et des APL.

PERSONNES AGEES

Rapport d'information de l'Assemblée nationale n°2662 sur le grand âge dans les outre-mer / BAREIGTS Ericka, ATGER Stéphanie
Assemblée nationale, 02/2020, 73 p.
http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/rap-info/i2662.pdf
-Les outre-mer sont confrontés au vieillissement de leur population.
-La précarité sanitaire et économique des personnes âgées en outre-mer
-Les attentes en matière de prise en charge de la dépendance dans les outre-mer

Maladie d’Alzheimer - Pour une société inclusive - Royaume-Uni, Belgique, France, Suisse, Autriche… partout en Europe, des acteurs de la société civile se mobilisent pour une meilleure intégration des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.
Fondation Médéric Alzheimer, Fondation de France, 2020, 36 p.
https://www.fondationdefrance.org/sites/default/files/atoms/files/brochure_solutions_inclusives_alzheimer.pdf
Entre novembre 2017 et mai 2018, des consultants missionnés par la Fondation Médéric Alzheimer et la Fondation de France ont sillonné l’Europe à la rencontre d’acteurs de la société civile qui se mobilisent pour un environnement plus soutenant et accueillant envers les personnes vivant avec des troubles cognitifs liés à l’avancée en âge. Au total, 110 personnes dans cinq pays ont témoigné de leurs expériences.

Lieu de vie intergénérationnel - Le Kanata, bien vieillir en milieu rural
Actualités sociales hebdomadaires, 14/02/2020, n° 3147, p. 26-27
En Bretagne, la commune de Liffré dispose d’une offre destinée aux seniors isolés en milieu rural qui souhaitent revenir en ville pour disposer des services qui leur sont dédiés. Des réponses adaptées à chacun, avec un habitat intergénérationnel – le Kanata – piloté par le centre communal d’action sociale et une résidence d’habitats accompagnés gérée par l’Ehpad local.

Autonomie et vieillissement - Quand la parole des seniors n’est pas entendue
Actualités sociales hebdomadaires, 14/02/2020, n° 3147, p. 6-9
La participation des personnes âgées dans l’élaboration des politiques publiques qui les concernent est censée être acquise. C’est en tout cas ce que disent les textes de loi. Mais, sur le terrain, de nombreux obstacles demeurent. A tel point que, dans les faits, les seniors ne sont que rarement considérés.

Ensembl' : le réseau social qui met de la vie dans les quartiers
Id Efficience Territoriale, 02/2020, n° 68, p. 46-47
Ensembl' est le premier réseau social français d'entraide et d'information entre voisins, 100% local. Accessible via une application imaginée par la start-up française Le Résidentiel numérique, son but est de tisser un lien entre les personnes vivant dans le même quartier ou le même immeuble.

Lorsqu’un outil de coordination gérontologique territorial suscite des tensions dans un service de soins / CECCATO Murrim
Management & avenir santé, 2019, n° 5, p. 81-101
L’article relate les perceptions de professionnels de santé officiant dans un hôpital public français suite à l’introduction d’un outil de coordination, le COGERT (Coordination Gérontologique par Télémédecine) à l’intérieur d’un service de soins. Les recherches portant sur l’introduction de la Télémédecine se sont focalisées sur ses bienfaits en matière médicale ou économique, mettant de côté les aspects organisationnels, du point de vue des pratiques des agents (David et al., 2003). Nous contribuons aux recherches portant sur ces pratiques en recueillant les perceptions de 7 professionnels de santé vis-à-vis de l’usage de cet outil, en s’intéressant aux tensions ressenties spécialement artefactuelles (Katz et Kahn, 1967 ; Smith et Lewis, 2011 ; Mazouz, Rousseau et Sponem, 2015). Le cas révèle des différences de perceptions entre les médecins et les cadres de santé (CS) autour de l’outil, complexifiant la prise en charge des patients chez les CS et nuisant à la coordination entre ces deux acteurs. Il souligne aussi la nécessité d’éclaircir les rôles et les missions des managers de proximité (MP).

PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

Prestation de compensation du handicap : le Sénat adopte une proposition de loi
ash.tm.fr, 27/02/2020
Mercredi 26 février 2020, le Sénat a définitivement adopté, à l’unanimité, la proposition de loi visant à améliorer l'accès à la prestation de compensation du handicap présentée par Alain Milon, sénateur LR du Vaucluse et plusieurs de ses collègues.
http://www.senat.fr/rap/l19-091/l19-0917.html

Puy-de-Dôme : les services du département accessibles aux sourds et malentendants /
Id Efficience Territoriale, 02/2020, n° 68, p. 34-35
Après le Loiret, le Nord, le Jura ou le Var, le Département du Puy-de-Dôme a déployé sur son territoire Acceo, une solution digitale permettant de mieux accueillir les personnes sourdes ou malentendantes. Cette application tend vers un égal accès des publics à l’information et facilite leur mise en relation avec les services départementaux. Un service gratuit, accessible à distance et qui s’effectue en temps réel.

Handicap Assistance sexuelle : entre fantasmes et réalités
Actualités sociales hebdomadaires, 21/02/2020, n° 3148, p. 6-9
Sophie Cluzel a relancé le débat sur l’accompagnement sexuel des personnes en situation de handicap. Le gouvernement se refuse pourtant à trancher la question par la loi et saisit une nouvelle fois, après 2011, le Comité consultatif national d’éthique pour savoir quelle position adopter sur la question. Si cette activité existe déjà depuis plusieurs années, elle suscite toujours débats et discordes chez les principaux concernés.
- Fabrice Flageul, la cinquantaine accompagnant sensuel et sexuel depuis 2015 / « Il faut être solide »
- Adeline, 33 ans accompagnée depuis trois ans / « J’ai pu me reconnecter à mon corps »
- Laura, 46 ans fonctionnaire, sexothérapeute et accompagnante sexuelle depuis un an et demi / « Je n’ai pas du tout l’impression de me prostituer »
« Nous n’enseignons pas comment faire l’amour »
http://www.appas-asso.fr/

L'emploi des personnes handicapées dans la FPT
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 24/02/2020, n° 2503, p. 30-31
Les collectivités comptant au moins vingt agent équivalent-temps plein doivent compter au moins 6 % de personnes handicapées dans leur effectif global. Tout agent a le droit de consulter un référent "handicap", chargé de l'accompagner tout au long de sa carrière et de coordonner les actions menées par son employeur en sa faveur. Les personnes handicapées peuvent être recrutées par concours en bénéficiant d'un aménagement des épreuves ou par contrat leur donnant vocation à être titularisées.

Handicap : pour une généralisation de l’accompagnement sexuel
Actualités sociales hebdomadaires, 14/02/2020, n° 3147, p. 28-29
Développer l’accompagnement sexuel des personnes en situation de handicap. C’est l’un des objectifs de la secrétaire d’Etat Sophie Cluzel. Une annonce accueillie avec une bienveillante prudence par l’Association pour la promotion de l’accompagnement sexuel. Marcel Nuss, son président, appelle le gouvernement à dépasser ses contradictions.
http://www.appas-asso.fr/

POLITIQUES SOCIALES

Agents et bénévoles créent une chaîne de solidarité contre la solitude des habitants
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 24/02/2020, n° 2503, p. 45
Les services municipaux de la ville de Pau (Pyrénées-Atlantiques), associations et volontaires se mobilisent pour rompre l'isolement en mettant en place un plan anti-solitude.

Inégalités : l'exception française / ALLEGRE Guillaume
Alternatives économiques, 02/2020, n° Hors-série 120, p. 18-19
https://www.alternatives-economiques.fr/inegalites-lexception-francaise/00091913
La France se distingue de la plupart des pays par une augmentation des inégalités moins forte qu’ailleurs. Mais les instruments qui y contribuent sont malmenés aujourd’hui.

Le « Revenu universel d'activité » : un projet de réforme ambitieux qui suscite beaucoup d'interrogations / LUCKY Jeremy
Revue française de finances publiques, 02/2020, n° 149, p. 301-306
En septembre 2018, le chef de l’État a annoncé la création d’un « revenu universel d’activité » qui fusionnera le plus grand nombre possible de prestations sociales. Cet article s’interroge sur la nécessité, les avantages et la faisabilité d’une telle réforme.

PROTECTION DE L’ENFANCE

Communiqué de presse du Ministère des Solidarités et de la Santé
03/02/2020
Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, dévoile la liste des 30 départements qui participeront à la première vague de contractualisation de la Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/200203_-_communique_de_presse_-_contractualisation_avec_30_departements.pdf

L’ASE en souffrance / BICHWILLER Jean-Paul
Actualités sociales hebdomadaires, 21/02/2020, n° 3148, p. 38
Le fonctionnement de l’aide sociale à l’enfance (ASE) a été mis à mal au gré d’incessants changements du fonctionnement des services médico-sociaux. Le manque de structuration de l’institution provoque une souffrance au travail et un « turn-over » important. Dans de telles conditions, la réponse aux besoins des enfants reste très aléatoire, selon Jean-Paul Bichwiller, formateur en protection de l’enfance.

Jeunes sortant du système de protection de l’enfance en France et au Québec - Faire face aux difficultés de transition vers la vie adulte via une association d’entraide / LACROIX Isabelle, VARGAS DIAZ Rosita, LECLAIR MALLETTE Isabelle-Ann, GOYETTE Martin, FRECHON Isabelle
INJEP, 2020, n° 3, 91 p.
https://injep.fr/publication/jeunes-sortant-du-systeme-de-protection-de-lenfance-en-france-et-au-quebec/
L’engagement des jeunes sortant du système de protection de l’enfance dans des causes défendant leurs droits est un phénomène méconnu. Des recherches sont apparues ces dernières années sur la participation individuelle des enfants et des jeunes dans leur propre accompagnement socio-éducatif mais se sont peu centrées sur leur participation collective dans des groupes cherchant à changer les pratiques ou la politique qui les affectent. La recherche menée ici vise à décrire et à comprendre les processus et facteurs d’engagement des jeunes, lors de leur transition vers la vie adulte, dans plusieurs organisations de « placés » et d’anciens « placés » par l’Aide sociale à l’enfance (ASE) ou par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) en France et au Québec.

Assistants familiaux : premier pas vers une réforme du statut
Média social (Le), 28/02/2020
Un groupe de travail s'est réuni pour la première fois le 27 février 2020, en présence du secrétaire d'Etat Adrien Taquet, afin de moderniser et soutenir les conditions de travail et d'exercice des assistants familiaux. Quatre thématiques ont été retenues.

Mineurs non accompagnés : "Le processus d'évaluation précarise les jeunes migrants"
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 17/02/2020, n° 2502, p. 17
Interview de Noémie Paté, chercheuse en sociologie, associée au laboratoire Migrinter, à l'Université de Poitiers.
Sa thèse portant sur l'accès à la protection des mineurs non accompagnés (MNA) a reçu le Prix de thèse 2019 du Défenseur des droits.

Comment les mineurs non accompagnés trouvent leur place dans des familles
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 17/02/2020, n° 2502, p. 44-45
Débordé par l'afflux de mineurs non accompagnés (MMA), l'Essonne ouvre la voie au parrainage de proximité : des familles bénévoles accueillent durablement un mineur. Une formule adaptée à ces jeunes, victimes d'isolement familial et social, en quête de repères pour s'insérer. Le cade familial leur évite un repli identitaire. L'association France Parrainages s'occupe du recrutement des familles et de leur suivi, sans toutefois interférer avec l'action de l'aide sociale à l'enfance.

La cohérence et la continuité de la prise en charge au cœur du projet pour l’enfant
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 17/02/2020, n° 2502, p. 42
https://www.lagazettedescommunes.com/662601/en-moselle-la-coherence-et-la-continuite-de-la-prise-en-charge-au-coeur-du-projet-pour-lenfant/
L’action du département de la Moselle permet de mieux coordonner la protection des enfants et renforce la confiance des familles.

TRAVAIL SOCIAL

Prévention en milieu rural - Une assistante sociale à la gendarmerie
Actualités sociales hebdomadaires, 21/02/2020, n° 3148, p. 30-34
Face à l’augmentation de la détresse sociale, six brigades de gendarmerie du pays de Vitré et de la Roche-aux-Fées, en zone rurale bretonne, bénéficient de l’expertise d’une intervenante sociale qui assure des missions d’écoute, de prévention et d’orientation auprès des victimes et des mis en cause. Maillon d’une chaîne d’acteurs de proximité, Christelle Mézière a su se faire une place à part au cœur de l’institution militaire.

Le nombre d’étudiants se destinant à l’accompagnement éducatif et social diminue depuis 2010
Etudes et résultats, 02/2020, n° 1145, 5 p.
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/le-nombre-d-etudiants-se-destinant-a-l-accompagnement-educatif-et-social
Chaque année, la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) mène une enquête auprès des centres de formation aux professions sociales. Elle permet de dénombrer et d’identifier les établissements de formation et de recenser leurs étudiants et leurs diplômés par année d’étude, en distinguant trois filières : domicile, structure et éducation inclusive.
La Drees a ainsi constaté une baisse des effectifs depuis 2010, en particulier dans la filière domicile (-63% entre 2015 et 2018). Dans cette même filière, 16% des inscrits en première année abandonne leur formation. L’hypothèse du manque d’attractivité des professions auxquelles préparent ces formations est donc encore plus prégnante pour cette filière. Quant au nombre de diplômés dans les filières domicile et structure, il est passé de 12 300 à 9 810, soit une baisse de 20 % entre 2015 et 2018.

Le promoteur de parcours inclusif : coordonner la logique de parcours dans le médico-social sur un territoire / DUBRUC Nadine, VIALETTE Laurent
Management & avenir santé, 2019, n° 5, p. 53-80
La logique de parcours instituée par les lois de 2002 et 2005 vise à changer l’accompagnement des personnes en situation de handicap pour favoriser leur pouvoir d’agir et l’inclusion (Bauduret, 2017). Et, cela passe nécessairement par un travail de coopération entre professionnels à l’échelle d’un territoire. (Loubat, 2017 ; Bloch et Hénaut, 2014). Dans cet article, après avoir interrogé les notions de coordination et coopération, (Moine, 2006 ; Paquot, 2011 ; Bartoli et Gozlan, 2014 ; Jaeger, 2010 ; Dollet, 2014), nous proposons la définition d’un nouveau métier « le promoteur de parcours inclusif » (PPI) issue d’une immersion auprès de professionnels du secteur sur plus d’un an et demi d’accompagnement autour de la logique de parcours. Cette recherche met en évidence l’importance d’un acteur interface sur un territoire. Le PPI est celui qui va assurer une relation pertinente et adaptée avec le public accompagné, mettre en place la réponse accompagnée, suivre et accompagner le parcours et concevoir l’accompagnement en complémentarité avec les partenaires du territoire et travailler en réseau. À l’interface de différentes structures, au service de la réalisation du projet de vie de la personne en situation de handicap, le PPI sera un acteur-clé de l’inclusion et de la continuité du parcours de vie.

Prévention spécialisée - La rue désertée ? [Dossier]
Lien social, 18/02/2020, n° 1267, p. 18-24
Au sommaire :
- La rue désertée ?
- La prév fait de la résistance - reportage à Paris 17e au club de la prévention TVAS
- Sortir de l'invisibilité - entretien avec Gilbert Berlioz (consultant, sociologue de la jeunesse)

La coordination de projet : un nouveau cœur de métier ?
Lien social, 18/02/2020, n° 1267, p. 14-15
La mise en œuvre du projet individualisé constitue une nouvelle mission confiée aux travailleurs sociaux. Outil pertinent et fertile plaçant l'usager au cœur de l'accompagnement ou leurre instrumentalisant l'acte éducatif au service de la technologisation ?

VIOLENCES

Châteauroux : "MonShérif" l'outil discret et connecté pour prévenir les violences faites aux femmes
France Bleu, 21/02/2020
https://www.francebleu.fr/infos/societe/chateauroux-monsherif-1582295146
A Châteauroux, le CCAS a remis 20 dispositifs d'alerte "MonShérif" aux associations de défense des femmes comme NousToutes36, ADAVIM, CIDFF, et Solidarité accueil. L'outil permet d'envoyer des alertes géolocalisées à des proches en cas de menace.

Citad'elles, un rempart contre les violences envers les femmes
Gazette des communes, des départements, des régions (la), 17/02/2020, n° 2502, p. 43
Social, juridique, sanitaire : dans le centre ouvert fin 2019 par la ville de Nantes (Loire-Atlantique), l'accompagnement des victimes et de leurs enfants est global.
https://www.nantescitadelles.fr/

La place « inutile » du terme féminicide dans le droit
Monde (le), 10/02/2020, p. 10
Inscrire ce mot dans le code pénal n’est pas pertinent, selon un rapport parlementaire présenté mardi
http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/reconnaissance_terme_feminicide

Cette Lettre d’Information Documentaire est réalisée par le réseau des documentalistes du CNFPT
Certains articles ne sont accessibles en ligne que sur abonnement.

Tags:
Créé par Doc CnfptDoc le 03 mars 2020
    
© 2018 CNFPT