${feedEntryObject.getProperty("abstract").value}
Les mesures énoncées ce 6 novembre à l'issue du Comité interministériel sur l'immigration touchent à de nombreux pans de la politique migratoire et de l'accueil des primo-arrivants : accès aux soins (dont l'aide médicale d'Etat), visas et titres de séjour, quotas d'immigration économique, étudiants internationaux, immigration familiale, maîtrise de la langue française, accueil des usagers en préfecture, campements, hébergement, répartition et traitement de la demande d'asile, mineurs non accompagnés… Elles auront donc, à des degrés divers, des incidences sur les services publics locaux et les collectivités.

Sommaire

© 2017 CNFPT