${feedEntryObject.getProperty("abstract").value}
Contrairement aux idées reçues, la consommation des crédits européens en France se situe dans la moyenne européenne, conclut la mission sénatoriale dans son rapport présenté le 1er octobre. Une utilisation dans la moyenne européenne... mais face aux difficultés constatées, elle demande au gouvernement d'aller au bout de la décentralisation. Pour ce qui est du Feader cependant, la mission est sur la position du gouvernement : seules les aides dites "non surfaciques" (comme le programme Leader) resteraient du ressort des régions. Or comme l'a redit le Premier ministre devant les régions à Bordeaux, les mesures agro-environnementales, les aides au bio ou liées au handicap naturel retourneraient à l'État en 2021.

Sommaire

© 2017 CNFPT