Dans Europe et international , Politiques européennes , Affaires juridiques 

Le comité interministériel pour la modernisation de l'action publique est présidé par le Premier ministre et comprend l'ensemble des ministres ainsi que du ministre délégué chargé du budget. Selon les questions inscrites à l'ordre du jour, les autres membres du Gouvernement peuvent être appelés à y siéger. Le ministre chargé de la réforme de l'Etat en est le rapporteur général. Le secrétariat du comité interministériel est assuré par le secrétaire général pour la modernisation de l'action publique qui regroupe désormais plusieurs directions et services, à commencer par une "direction interministérielle pour la modernisation de l'action publique" qui vient remplacer la direction générale à la modernisation de l'Etat (la DGME), mais aussi la direction interministérielle des systèmes d'information et de communication de l'Etat ainsi que la mission chargée de la mise à disposition des données publiques (Etalab). Le comité interministériel pour la modernisation de l'action publique fixe les orientations de la politique gouvernementale tendant à améliorer l'organisation et le fonctionnement des services, à améliorer le service rendu par les administrations publiques et à mieux associer les agents publics à la modernisation de l'action publique et à la qualité du service rendu.

Tags:
Créé par FrancoisMeyer le 27 septembre 2018
    

Accès thématique

© 2017 CNFPT