Famille :

Etudes et documents

60% des décisions prises par nos villes, municipalités et régions sont influencées par la législation européenne et près de 70% des investissements du secteur public en Europe sont le fait des collectivités territoriales. Ces deux chiffres démontrent à eux seuls la place toujours plus importante que les gouvernements locaux et régionaux occupent d’une part dans l’économie européenne et d’autre part dans la vie de nos citoyens. A l’échelle globale, le rôle des collectivités est reconnu comme un élément essentiel de transformation de la société pour atteindre les objectifs fixés par les Nations Unies. Les collectivités apparaissent notamment comme des acteurs incontournables en matière de changement climatique ou de coopération internationale. Elles se trouvent aussi en première ligne face à la résolution des défis auxquels l’Europe doit faire face : l’accueil des réfugiés, les défis sociaux et économiques… Malheureusement, c’est au moment où le rôle des collectivités apparait comme incontournable que leurs ressources financières se voient remises en cause et nous devons constamment nous battre pour défendre leur capacité à investir et à gérer les services publics locaux au mieux des intérêts de leur population. « Structures et compétences » est une publication régulière du CCRE, elle présente une vue d’ensemble actualisée des collectivités locales et régionales en Europe. Depuis sa dernière édition de 2012, le nombre d’entités locales en Europe a diminué d’environ 15%. En effet, de nombreuses réformes ont été engagées - on en compte plus d’une dizaine - dont le but affiché est de combattre l’émiettement des autorités locales et de réaliser ainsi des économies d’échelle au risque de perdre la proximité avec les citoyens. A l’inverse, le nombre de régions augmente d’environ 10%. La majorité des pays disposent désormais d’un niveau régional (28, soit 4 de plus qu’en 2012). Ceci fait écho à une forme de modélisation de l’organisation territoriale et aux débats sur la régionalisation, la coopération inter-municipale, la métropolisation… autant d’initiatives plus ou moins formelles, plus ou moins ascendantes, qui révèlent le besoin de marier l’action publique locale au bon échelon territorial. Enfin, la dilution des compétences et leur partage entre les différentes sphères de gouvernance appellent à une coordination de plus en plus forte selon le principe de gouvernance partenariale défendu par le CCRE. Nos remerciements s’adressent aux associations membres du CCRE qui ont bien voulu contribuer à cette publication, laquelle, sans nul doute, participera pour sa part à une meilleure compréhension des structures locales et régionales en Europe.

Groupe :

Etudes et documents

Tags:
Créé le 25 juillet 2016
 

Accès thématique

Accès famille

© 2017 CNFPT