Gilles Pinson, Politiste, professeur à Sciences-Po Lyon, université de Lyon, laboratoire Triangle, professeur à Sciences-Po Paris
Max Rousseau, Politiste, post doctorant au laboratoire RIVES (ENTPE), enseignant à Sciences-Po Paris

Source : DATAR, Revue d’études et de prospective " État des lieux et problématiques de 7 systèmes spatiaux"

« La “métropole” n’est-elle qu’un mot ? » Cette interrogation provocante a plané sur les débats qui ont occupé le groupe de travail chargé de plan-cher sur les « systèmes métropolitains intégrés, leviers de développement territorial ». En effet, si le vocable s’est répandu dans le discours des acteurs des politiques territoriales, l’accord sur ce qu’il recouvre précisément est loin d’avoir été atteint. Comme l’indique Michel Bassand, les usages fidèles au sens étymologique du terme, se référant à l’idée de ville mère rayonnant culturellement sur des périphéries soumises, n’ont plus guère cours. Par ailleurs, la banalisation du terme dans les stratégies de présentation de soi mais également dans les discours savants contredit l’idée classique selon laquelle la métropole est rarissime, one of a kind, du fait de sa taille mais également des pouvoirs qu’elle concentre et qu’elle exerce. Alors, de quoi la métropole – ou la métropolisation – est-elle le nom ? Et le terme est-il encore utile ?

> Accédez à l'article

Tags:
Créé par Jean-Michel Carsuzaa le 30 mai 2014
    
© 2018 CNFPT